Nelson Ponce Sánchez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Nelson Ponce Sánchez est un illustrateur et designer cubain né en 1976 à Alamar (Havane,Cuba). Il est notamment connu pour avoir réalisé l’affiche du dessin animé Vampires à La Havane, ainsi que pour son active participation dans la vie du collectif cubain « Camaleón ».

Biographie[modifier | modifier le code]

Nelson Ponce est originaire de la Havane. À 14 ans, il déménage avec sa famille à Nuevo Vedado, et vit actuellement avec sa fiancée et ses parents à Cayo Hueso, au centre de la Havane.

Nelson Ponce enseigne le dessin à la Casa de las Américas et est professeur à l’ISDI (Institut Supérieur de Design Industriel) où il a lui-même étudié les arts graphiques. Nelson Ponce travaille également en freelance depuis plusieurs années.

On peut mentionner parmi ses influences Félix Beltran, un légendaire affichiste cubain, lui aussi enseignant à l’ISDI, et des graphistes américains et espagnols tels que Milton Glaser, David Carson, Javier Mariscal, ou encore Isidro Ferrer.

Nelson Ponce a créé une douzaine d’affiches, et ses illustrations ont été publiées dans de nombreux magazines et livres pour enfants. Il doit cependant son succès à une affiche en particulier, celle du dessin animé Vampires à La Havane. Le concept : la première et la dernière lettre du titre du film forment des incisives ensanglantées sous une paire d’yeux sinistres. Cette image, l’une des plus connues dans l’histoire du design cubain, a été imprimée sur des tee-shirts, des casquettes de baseball, et même sur les murs de la capitale.

En 2001, Nelson Ponce opère un tournant dans sa carrière en formant le collectif « Camaleón » avec quelques anciens étudiants de l’ISDI - Idania del Río González, David Alfonso Suárez, Darién Sánchez Castro, et Eduardo Sarmiento Portero –. En 2003, ce dernier collectif réalise en un jour seulement une fresque murale dans la cafétéria de l’aile communication de l’université de La Havane. Le thème (la « fausse communication ») est représenté par une silhouette avec des bottes noires et un porte-voix qui transmet des messages chiffrés à une autre silhouette qui, elle, porte des caches-oreilles. Trois ans plus tard, le groupe renouvelle l’expérience en réalisant une fresque humoristique sur le thème du bien et du mal au G Café, le repaire littéraire de la jeunesse cubaine à l’intersection de la 23ème et de la G dans le Vedado.

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

  • 2006 : Prix Prografica de Cuba en tant que Meilleur Jeune Designer

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]