Neko Majin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Neko Majin

ネコマジン
(Neko Majin)
Type Shōnen
Genre Action, comédie, fantastique
One shot manga
Auteur Akira Toriyama
Éditeur Drapeau du Japon Shūeisha
Drapeau : France Glénat
Prépublication Drapeau du Japon Weekly Shōnen Jump
Monthly Shōnen Jump
Sortie initiale Avril 1999Février 2005
Volumes 1

Neko Majin (ネコマジン, Neko Majin?) est un manga d'Akira Toriyama. Il a été prépublié dans le Weekly Shōnen Jump puis le Monthly Shōnen Jump entre Avril 1999 et Février 2005. Il a été compilé en 1 tome, sorti en 2005 au Japon chez l'éditeur Shūeisha et en 2006 en France chez Glénat.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Neko Majin est un chat qui partage le costume et les pouvoirs de Son Goku. Celui-ci sera confronté à des ennemis connu des lecteurs de Dragon Ball comme les Saïyens, Boo ou Kuriza, le fils de Freezer, par exemple. Neko Majin au fil de l'histoire apprendra à se transformer en Super Saïyen (sans en être un) et finira par se mesurer à Son Goku pour une conclusion inattendue.

La série Neko Majin est une histoire à caractère purement parodique visant probablement à détruire l'aura de sérieux qui a fini par entourer la série Dragon Ball ; Akira Toriyama montre par son autodérision quel était au départ son projet avec la série Dragon Ball qui s'inspirait d'un roman chinois non moins loufoque et burlesque : Xiyouji, Le Voyage en Occident.

Publication[modifier | modifier le code]

Les huit chapitres du manga ont d'abord été prépubliés dans le magazine Weekly Shōnen Jump et Monthly Shōnen Jump au Japon. Le manga regroupant les huit chapitres a ensuite été publié au Japon en 2005 par Shūeisha et en France par Glénat en 2006.

Liste des chapitres[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]