Neil Walker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Neil Walker Baseball pictogram.svg
IMG 6787 Neil Walker.jpg
Pirates de Pittsburgh - No  18
Deuxième but
Frappeur ambidextre  Lanceur droitier
Premier match
1er septembre 2009
Statistiques de joueur (2009-2013)
Moyenne au bâton ,273
Circuits 54
Points produits 271
Équipes

Neil Martin Walker (né le 10 septembre 1985 à Pittsburgh, Pennsylvanie, États-Unis) est un joueur de deuxième but des Ligues majeures de baseball évoluant pour les Pirates de Pittsburgh.

Il est le fils de Tom Walker, un lanceur de baseball ayant joué dans les Ligues majeures de 1972 à 1977[1] et le neveu de Chip Lang, lanceur des majeures en 1975-1976[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Après des études secondaires à la Pine-Richland High School de Gibsonia (Pennsylvanie), Neil Walker est drafté le 7 juin 2004 par les Pirates de Pittsburgh au premier tour de sélection (11e choix)[3]. Il perçoit un bonus de 1,95 million de dollars à la signature de son premier contrat professionnel le 18 juin 2004.

Saison 2009[modifier | modifier le code]

Walker passe cinq saisons en Ligues mineures avant d'effectuer ses débuts en Ligue majeure le 1er septembre 2009 lors d'un match des Pirates contre les Reds de Cincinnati[4]. Il réussit son premier coup sûr dans les grandes ligues le 6 septembre de la même année contre Jason Motte des Cardinals de Saint-Louis[5]. Walker joue 17 matchs en fin d'année. Sa moyenne au bâton n'est que de 0,194.

Saison 2010[modifier | modifier le code]

En 2010, il amorce la saison au niveau Triple-A avec les Indians d'Indianapolis, puis rejoint les Pirates à la fin mai[6]. Dès sa première partie de la saison avec Pittsburgh, le 25 mai, il produit son premier point en carrière, dans un match contre Cincinnati[7]. Le 1er juin 2010, il claque son premier coup de circuit en MLB aux dépens du lanceur Ted Lilly, des Cubs de Chicago[8].

Walker affiche une moyenne au bâton de ,296 avec 12 circuits et 66 points produits à son année recrue. Il reçoit quelques votes pour le titre de recrue de l'année de la Ligue nationale, terminant au cinquième rang du scrutin[9].

Saison 2011[modifier | modifier le code]

Le 1er avril 2011, il réussit face à Ryan Dempster des Cubs de Chicago le premier grand chelem de sa carrière. Il est le deuxième joueur des Pirates seulement à frapper un grand chelem lors du match d'ouverture de la saison, après Roberto Clemente[10].

Devenu depuis la saison précédente[11] le joueur de deuxième but de confiance des Pirates, il dispute 159 des 162 matchs de l'équipe durant la saison 2011. Il est le meilleur joueur du club pour la moyenne au bâton (,273), le nombre de coups sûrs (163), les doubles (36) et les ballons sacrifices (8). Il frappe 12 circuits et, avec 83 points produits et 243 buts au total, n'est devancé dans l'équipe que par Andrew McCutchen (89 points produits, 261 buts)[12].

Saison 2012[modifier | modifier le code]

Walker frappe pour ,280 avec 14 circuits, un nouveau sommet personnel, et 69 points produits en 2012. Des maux de dos lui nuisent pendant une bonne partie de la saison, en particulier une hernie discale diagnostiquée en septembre[13].

Saison 2013[modifier | modifier le code]

En 2013, Walker dispute 133 matchs des Pirates et sa moyenne au bâton s'élève à ,251. Il produit 53 points et bat son record personnel de coups de circuit, avec 16. Il aide les Pirates à participer aux séries éliminatoires pour la première fois en 21 ans. Walker, un fan des Pirates originaire de Pittsburgh, n'avait lui-même que 7 ans lors de la dernière présence de l'équipe en matchs d'après-saisons[14]. Malheureusement, dans la défaite de son club devant les Cardinals de Saint-Louis en Série de division, Walker établit un triste record des Pirates pour une série éliminatoire avec aucun coup sûr en 19 présences au bâton[15].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de frappeur en saison régulière[16]
Saison Équipe G AB R H 2B 3B HR RBI SB BA
2009 Pittsburgh 17 36 5 7 1 0 0 0 1 .194
2010 Pittsburgh 110 426 57 126 29 3 12 66 2 .296
Totaux 127 462 62 133 30 3 12 66 3 .288

Note : G = Matches joués ; AB = Passages au bâton; R = Points ; H = Coups sûrs ; 2B = Doubles ; 3B = Triples ;
HR = Coup de circuit ; RBI = Points produits ; SB = Buts volés ; BA = Moyenne au bâton.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Elder Walker excited for son to help Bucs win, Jenifer Langosch / MLB.com, 13 juin 2011.
  2. (en) Neil Walker actually living his dream, Jerry Crasnick, ESPN, 16 juillet 2012.
  3. (en) « 1st Round of the 2004 MLB June Amateur Draft », sur baseball-reference.com.
  4. (en) Neil Walker 2009 Batting Gamelogs, baseball-reference.com.
  5. (en) Sommaire du match Saint-Louis-Pittsburgh du 6 septembre 2009, baseball-reference.com.
  6. (en) Pirates summon Walker from minors, Rob Biertempfel, Pittsburgh Tribune-Review, 26 mai 2010.
  7. (en) Neil Walker 2010 Batting Gamelogs, baseball-reference.com.
  8. (en) Sommaire du match Chicago-Pittsburgh du 1er juin 2010, baseball-reference.com.
  9. (en) 2010 Awards Voting, baseball-reference.com.
  10. (en) Walker part of Bucs' grand history in victory, Jenifer Langosch / MLB.com, 1er avril 2011.
  11. (en) Standard Fielding, baseball-reference.com.
  12. (en) 2011 Pittsburgh Pirates, baseball-reference.com.
  13. (en) Neil Walker diagnosed with herniated disc in back, Aaron Gleeman, NBC Sports, 28 septembre 2013.
  14. (en) Pittsburgh-born Walker savoring postseason for Bucs, Tom Singer / MLB.com, 30 septembre 2013.
  15. (en) Wainwright's curve carries Cards to LCS, Mark Simon, ESPN, 9 octobre 2013.
  16. (en) Statistiques de Neil Walker en Ligue majeure sur baseball-reference.com

Liens externes[modifier | modifier le code]