Ned Yost

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Ned Yost Baseball pictogram.svg
NedYost.jpg
Royals de Kansas City - No  3
Receveur, Manager
Frappeur droitier  Lanceur droitier
Premier match
12 avril 1980
Dernier match
6 octobre 1985
Statistiques de joueur (1980-1985)
Moyenne au bâton ,212
Circuits 16
Points produits 64
Statistiques de manager (2003-2014)
Victoires-Défaites 830-904
 % Victoires ,479
Équipes

Joueur

Manager

Edgar Frederick Yost (né le 19 août 1955 à Eureka, Californie, États-Unis) est un ancien receveur des Ligues majeures de baseball ayant évolué entre 1980 et 1985. Il a également été manager des Brewers de Milwaukee de 2003 à 2008. Yost est nommé manager des Royals de Kansas City le 13 mai 2010 en remplacement de Trey Hillman[1].

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Ned Yost a joué à la position de receveur pour les Brewers de Milwaukee (1980-1983), les Rangers du Texas (1984) et les Expos de Montréal (1985) pendant sa brève carrière dans les majeures, au cours de laquelle il a conservé une moyenne au bâton de ,212 avec 16 coups de circuits et 64 points produits.

Il a été utilisé comme réserviste toute sa carrière. Pendant la saison dans laquelle il a été le plus utilisé (1984), il n'a pris part qu'à 80 des 162 matchs de son équipe, et n'est apparu au bâton que 242 fois dans l'année.

Yost a participé à une Série mondiale avec les Brewers, en 1982. Il n'a eu qu'une présence au bâton (non officielle) durant la série, et a soutiré un but-sur-balles.

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Braves d'Atlanta[modifier | modifier le code]

Ned Yost se joint à l'organisation des Braves d'Atlanta en 1988 et dirige leur club-école de niveau A à Sumter, dans la South Atlantic League, durant trois saisons.

Il passe ensuite 12 ans au sein du personnel d'instructeurs des Braves d'Atlanta. Il est leur instructeur de l'enclos de relève de 1991 à 1998, puis l'instructeur au troisième but de 1999 à 2002.

Brewers de Milwaukee[modifier | modifier le code]

Ned Yost a été gérant des Brewers de Milwaukee du début de la saison 2003 au 15 septembre 2008, date où il a été remercié par l'équipe et remplacé par l'instructeur au troisième-but Dale Sveum. L'équipe présentait quand même un dossier gagnant de 83-67 mais venait cependant de perdre toutes les parties d'une série de quatre matchs contre les Phillies de Philadelphie et avait gâché une avance de quatre parties dans la course au meilleur deuxième dans la Ligue nationale. Déjà en 2007, les compétences de Yost avaient été remises en question, alors que l'équipe avait perdu le premier rang de la division Centrale de la Ligue nationale pour finalement rater les séries. Sous les ordres de Sveum en 2008, les Brewers ont bien complété la saison pour finalement se qualifier pour les éliminatoires, une première pour la franchise depuis 1982.

La fiche de Ned Yost avec Milwaukee est de 457-502, pour un pourcentage de victoires de ,477. Malgré les critiques auxquelles il a dû faire face, c'est tout de même sous ses ordres que les Brewers, qui avaient encaissé 106 défaites en 2002, sont redevenus une équipe compétitive.

Royals de Kansas City[modifier | modifier le code]

Le 14 mai 2010, Yost prend la tête des Royals de Kansas City, succédant à Trey Hillman au poste de manager. Sous sa direction en 2010, les Royals compilent une fiche victoires-défaites de 55-72 et terminent derniers de la division Centrale de la Ligue américaine avec 95 défaites en 162 parties. Avec 71 victoires et 91 défaites en 2011, les Royals améliorent légèrement leur fiche sous les ordres de Yost et grimpent d'un échelon dans la division Centrale.

En 2013, Kansas City connaît sa première saison gagnante depuis 2003 et, avec 86 gains contre 76 revers, remporte son plus grand nombre de victoires depuis 1989[2]. L'équipe rate toutefois les séries éliminatoires de peu en finissant 5 matchs derrière Tampa Bay dans la course au meilleur deuxième[3]. Le 1er octobre 2013, deux jours après la fin de la saison, Yost est récompensé par un nouveau contrat de deux saisons[4].

En 2014, les Royals remportent 89 matchs de saison régulière contre 73 défaites et, qualifiés comme meilleurs deuxièmes, accèdent aux séries éliminatoires pour la première fois en 29 ans. Le club remporte ensuite 8 parties de suite pour amorcer les éliminatoires et participe à la Série mondiale 2014, une première depuis 1985 pour la franchise. Les Royals perdent toutefois la série en sept matches.

Bilan de manager[modifier | modifier le code]

Équipe Année Saison régulière Séries éliminatoires
Vic. Déf.  % Vic. Place Vic. Déf.  % Vic. Résultats
MIL 2003 68 94 0,419 6e NL Centrale - - -
MIL 2004 67 94 0,416 6e NL Centrale - - -
MIL 2005 81 81 0,500 3e NL Centrale - - -
MIL 2006 75 87 0,462 4e NL Centrale - - -
MIL 2007 83 79 0,512 2e NL Centrale - - -
MIL 2008 83 67 0,553 Congédié le 15 septembre - - -
Totaux 457 502 0,477 0 0 0,000

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Yost replaces Hillman as Royals manager », le 13 mai 2010, sur le site officiel de la MLB.
  2. (en) Kansas City Royals Team History & Encyclopedia, baseball-reference.com.
  3. (en) 2013 American League Team Statistics and Standings, baseball-reference.com.
  4. (en) Royals stay course, ink Yost to two-year extension, Dick Kaegel / MLB.com, 1er octobre 2013.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]