Nectar (mythologie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nectar.

Dans la mythologie grecque, le nectar (en grec ancien νέκταρ / néktar) est une forme de nourriture absorbée par les dieux.

Traditionnellement, le nectar est considéré comme une boisson et l'ambroisie comme une nourriture solide, mais certains auteurs font l'inverse. Le poète Anaxandridès a écrit « Je mange le nectar en le pétrissant bien, à même l'ambroisie[1] » et Alcman dit que les dieux « mangent le nectar[2] ». Dans l’Iliade, le nectar est décrit comme étant de couleur rouge[3]. Par analogie avec le vin, il est présenté comme puisé dans un cratère[4], récipient qui sert normalement à couper le vin avec de l'eau. Dès l'Antiquité, le terme prend le sens par extension de boisson particulièrement agréable. Selon Ariston de Céos, les habitants de la région de l'Olympe en Lydie appellent nectar un mélange de vin et de miel, dans lequel macèrent des fleurs[5].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Anaxandride, frag. 57 Kock = Athénée, Deipnosophistes [détail des éditions] [lire en ligne] II, 8a.
  2. Alcman frag. 100 B4 = Athénée II, 8a.
  3. « νέκταρ ἐρυθρόν », Homère, Iliade [détail des éditions] [lire en ligne] XIX, 39 ; voir aussi Odyssée [détail des éditions] [lire en ligne] V, 93 et Hymnes homériques [détail des éditions] [lire en ligne] (Aphrodite, 206).
  4. Iliade I, 598.
  5. Cité par Athénée : II, 8a.