Nebojša Bradić

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bradić.
Nebojša Bradić
Nebojša Bradić en 2009
Nebojša Bradić en 2009
Fonctions
Ministre de la Culture
7 juillet 200814 mars 2011
Président du gouvernement Mirko Cvetković
Prédécesseur Vojislav Brajović
Successeur Predrag Marković
Biographie
Date de naissance 3 août 1956 (58 ans)
Lieu de naissance Trstenik, Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie République fédérative socialiste de Yougoslavie
Nationalité Serbe
Diplômé de Faculté des arts dramatiques de l'université des arts de Belgrade

Faculté de philosophie de l'université de Belgrade
Profession Directeur de théâtre, metteur en scène
Religion Orthodoxe serbe

Nebojša Bradić (en serbe cyrillique : Небојша Брадић ; né le 3 août 1956 à Trstenik) est un homme de théâtre et un homme politique serbe. Il est membre du parti G17 Plus. Du 7 juillet 2008 au 14 mars 2011, il a été ministre de la Culture dans le premier gouvernement présidé par Mirko Cvetković[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Nebojša Bradić a grandi dans le monde du théâtre : son père, Momir Bradić, était un acteur et il fut directeur du Théâtre de Kruševac[2]. Nebojša Bradić a suivi les cours de la Faculté des arts dramatiques de l'université des arts de Belgrade, notamment dans la classe de Borjana Prodanović ; il y a obtenu son diplôme avec une mise en scène de Une maison de poupée d'Henrik Ibsen[2]. Il a ensuite suivi les cours de la Faculté de philosophie de l'université de Belgrade[3]. Ses études l'ont mené notamment au Royaume-Uni et en Russie[3].

De 1981 à 1996, Nebojša Bradić a travaillé comme metteur en scène, directeur artististique et directeur du Théâtre de Kruševac puis, en 1996, il est venu s'installer à Belgrade, où, pendant neuf mois, il a dirigé l'Atelje 212[2]. De 1997 à 1999, il a dirigé le Théâtre national de Belgrade et, depuis 2000, il était directeur du Théâtre dramatique de Belgrade[4],[2].

Nebojša Bradić a mis en scène environ 70 spectacles, notamment des pièces empruntées aux théâtres grec, serbe et bosniaque, avec une prédilection pour les œuvres serbes contemporaines ; il a également mis en scène des opéras et des comédies musicales[4]. Il est le créateur du Festival de danse de Belgrade et a donné des cours d'art dramatique à l'Académie des Beaux-Arts de Belgrade. Ses spectacles ont été produits dans de nombreux théâtres de l'ex-Yougoslavie, mais aussi en Italie, en Autriche, en Hongrie, au Royaume-Uni, en République tchèque, en Suisse, en Ukraine, en Russie, en Grèce, en Albanie et en Turquie[4]. En tant qu'homme de théâtre, il a remporté de nombreux prix et récompenses : il a remporté la première édition du prix Nikola Peca Petrović, récompensant le meilleur directeur de théâtre yougoslave, ou encore neuf prix de mise en scène au JoakimInterFest[4]. Il a reçu l'anneau avec la figure de Joakim Vujić pour sa contribution exceptionnelle au développement du Knjaževsko-srpski teatar et l'affirmation de sa réputation dans le pays et à l'étranger[5]. Nebojša Bradić a également écrit des essais sur le théâtre, ainsi que des adaptations pour le théâtre de romans et de nouvelles, notamment La Cour maudite (Prokleta Avlija) d'Ivo Andrić et Le Derviche et la Mort (Derviš i smrt) de Meša Selimović ; ce travail d'adaptation lui a valu d'obtenir le prix Sterija[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Parliament elects new government », sur http://www.b92.net, B92,‎ 7 juillet 2008 (consulté le 8 juillet 2008)
  2. a, b, c et d « Nebojsa Bradic, director », sur http://www.bdp.co.yu, Site officiel du Théâtre dramatique de Belgrade (consulté le 10 juillet 2008)
  3. a et b (sr) « Ministar kulture Republike Srbije - Nebojša Bradić », sur http://www.kultura.sr.gov.yu, Site officiel du ministère serbe de la Culture (consulté le 10 juillet 2008)
  4. a, b, c, d et e « Nebojsa Bradic, Minister of Culture », sur http://www.srbija.gov.rs, Site officiel du Gouvernement de Serbie (consulté le 10 juillet 2008)
  5. (sr) « l'anneau avec la figure de Joakim Vujić », sur http://joakimvujic.com, Site officiel du Knjaževsko-srpski teatar (consulté le 14 juillet 2009)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]