Neanderthal genome project

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Svante Pääbo, directeur du Département de Génétique de l'Institut Max Planck pour l'anthropologie évolutive, coordonnateur du projet Génome de Néandertal.

Le Neanderthal genome project (en français : projet Génome de Néandertal) est un projet visant à séquencer le génome de l'homme de Néandertal, annoncé conjointement en juillet 2006 par l'Institut Max-Planck d'anthropologie évolutionniste de Leipzig en Allemagne et 454 Life Sciences des États-Unis. Avec environ 3,2 milliards de paires de base[1] le génome de l'Neandertal a une taille a peu près identique à celle du génome de l'homme moderne.

Résultats[modifier | modifier le code]

D'après des résultats préliminaires datant de 2009, les deux génomes sont identiques à près de 99,5 % – par comparaison, les génomes de l'homme et du chimpanzé sont identiques à 95 %[2].

C'est lors de ce projet qu'a été identifié en 2010 l'Hominidé de Denisova, une nouvelle espèce d'hominidé définie à partir de matériel génétique provenant de fragments d'une phalange d'enfant retrouvée dans une grotte dans le sud de la Sibérie.

En mai 2010, l'équipe projet a diffusé un premier jet de rapport final[3]. Ce rapport contredit les anciens résultats obtenus en 1999 avec l'ADN mitochondrial, en annonçant une contribution génétique de la lignée néandertalienne dans le génome de l'homme moderne non africain allant de 1 à 4 pour cent. Cet apport génétique se serait produit il y a 50 000 à 100 000 ans au Proche-Orient, avant que Homo sapiens ne se répande depuis l'Afrique vers l'Europe et l'Asie.


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Team in Germany maps Neanderthal genome », The Associated Press,‎ 12 February 2009
  2. « Scientists Decode Majority of Neanderthal Man's Genome », Deutsche Welle,‎ 13 February 2009
  3. (en)www.sciencemag.org « A Draft Sequence of the Neandertal Genome », Science, 7 May 2010: Vol. 328 no. 5979 pp. 710-722 ; DOI: 10.1126/science.1188021.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]