Neal Cotts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Neal Cotts Baseball pictogram.svg
Neal Cotts looking in.jpg
Rangers du Texas - No  62
Lanceur de relève
Frappeur gaucher  Lanceur gaucher
Premier match
12 août 2003
Statistiques de joueur (2003-2009)
Victoires-défaites 10-12
Moyenne de points mérités 4,63
Retraits sur des prises 235
Équipes

Neal James Cotts (né le 25 mars 1980 à Lebanon, Illinois, États-Unis) est un lanceur de relève gaucher qui joue dans les Ligues majeures de baseball de 2003 à 2009. En 2012, il est sous contrat avec les Rangers du Texas.

Cotts est un champion de la Série mondiale 2005 avec les White Sox de Chicago.

Carrière[modifier | modifier le code]

Joueur à l'Université d'État de l'Illinois[1], Neal Cotts est un choix de deuxième ronde des Athletics d'Oakland en 2001.

En décembre 2002, alors qu'il évolue en ligues mineures pour un club-école, Cotts est échangé par Oakland aux White Sox de Chicago avec le voltigeur des mineures Dayton Holt et le lanceur Billy Koch, dans une transaction qui envoie aux Athletics les lanceurs Keith Foulke et Joe Valentine ainsi que le receveur Mark Johnson. Cotts fait ses débuts dans le baseball majeur avec les White Sox le 12 août 2003. Il joue 4 matchs comme lanceur partant, remportant sa première victoire en carrière, contre les Rangers du Texas le 22 août, et subissant une défaite[2]. En 2004, il est converti par les Sox en lanceur de relève.

Cotts se distingue particulièrement avec l'équipe championne des White Sox de 2005. Il lance 60 manches et un tiers lors de ses 69 sorties en relève durant la saison régulière et maintient une brillante moyenne de points mérités de 1,94 avec 58 retraits sur des prises, quatre victoires et aucune défaite. Il ne donne aucun point mérité et un seul coup sûr aux adversaires des Sox durant les séries éliminatoires. Sa première sortie au monticule en Série mondiale 2005 aide son club à blanchir les Astros de Houston dans le premier match et il est le lanceur gagnant de la deuxième rencontre[3], avant de savourer la conquête du titre avec ses coéquipiers.

La moyenne de points mérités de Cotts fait un bon important et atteint 5,17 en 54 manches lancées en 2006. Le 16 novembre, les White Sox échangent leur releveur droitier à l'autre franchise de la ville de Chicago, les Cubs, contre le lanceur de relève droitier David Aardsma et un lanceur gaucher des ligues mineures, Carlos Vasquez[4]. Cotts joue 3 saisons avec les Cubs, où il présente une moyenne de points mérités de 4,97 avec 4 défaites et aucune victoire. Il apparaît dans deux matchs de la Série de divisions de 2008 que Chicago perd contre les Dodgers de Los Angeles. Il dispute sa dernière partie avec les Cubs le 25 mai 2009. Quelques semaines plus tard, il subit une opération de type Tommy John pour remplacer un ligament du coude[5]

Devenu agent libre après avoir été libéré par les Cubs, il tente sa chance, sans succès, au camp d'entraînement des Pirates de Pittsburgh en 2010[6]. Mis sous contrat début 2011 par les Yankees de New York, il est rapidement libéré après que l'équipe se soit dite insatisfaite des résultats des examens médicaux auxquels le lanceur s'était soumis[7]. En 2012, Cotts joue en ligues mineures avec l'Express de Round Rock, le club-école des Rangers du Texas[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) 2nd Round of the 2001 MLB June Amateur Draft, baseball-reference.com.
  2. (en) Neal Cotts 2003 Pitching Gamelogs, baseball-reference.com.
  3. (en) 2005 World Series, baseball-reference.com.
  4. (en) Cubs acquire Cotts from White Sox in exchange for Aardsma and Vasquez, site des Cubs de Chicago, 16 novembre 2006.
  5. (en) Cotts has Tommy John surgery, Bruce Levine, ESPN Chicago, 2 juillet 2009.
  6. (en) Pirates sign Burres, Cotts, Yates to minor league deals, Dejan Kovacevic, Pittsburgh Post-Gazette, 4 janvier 2010.
  7. (en) Neal Cotts, we barely knew ya, Andrew Marchand, ESPN New York, 16 février 2011.
  8. (en) Statistiques de Neal Cotts en ligues mineures, baseball-reference.com.

Liens externes[modifier | modifier le code]