Neštin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Neštin
Нештин
Vue de Neštin, avec l'église des Saints-Côme-et-Damien
Vue de Neštin, avec l'église des Saints-Côme-et-Damien
Administration
Pays Serbie Serbie
Province Voïvodine
Région Syrmie
District Bačka méridionale
Municipalité Bačka Palanka
Code postal 21 314
Démographie
Population 794 hab. (2011)
Densité 23 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 13′ 32″ N 19° 27′ 02″ E / 45.2256, 19.450645° 13′ 32″ Nord 19° 27′ 02″ Est / 45.2256, 19.4506  
Altitude 135 m
Superficie 3 380 ha = 33,8 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte administrative de Serbie
City locator 14.svg
Neštin

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte topographique de Serbie
City locator 14.svg
Neštin

Neštin (en serbe cyrillique : Нештин ; en hongrois Nyest) est un village de Serbie situé dans la province autonome de Voïvodine. Il fait partie de la municipalité de Bačka Palanka dans le district de Bačka méridionale. Au recensement de 2011, il comptait 794 habitants[1].

Neštin produit un vin réputé.

Géographie[modifier | modifier le code]

Contrairement à la plupart des localités de la municipalité de Bačka Palanka, Neštin est situé sur la rive droite du Danube ; de ce fait, bien qu'il soit administrativement rattaché au district de Bačka méridionale, il se trouve dans la région géographique de Syrmie. Le village se trouve sur les bords du Danube, à environ 8 km d'Ilok, en Croatie. Il se trouve en bordure du parc national de la Fruška gora[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La région de Neštin était déjà habitée à l'âge de la pierre. Elle fut occupée par la tribu celte des Scordisques, puis par les Romains qui y construisirent un fort sur le Danube ; son emplacement est encore aujourd'hui connu sous le nom de Kuluštra, la « forteresse ». La plaine pannonienne connut d'imortantes migrations au IVe siècle. Le secteur fut occupé par les Avars et, à partir du IXe siècle, par les Slaves et les Hongrois.

Neštin est mentionné pour la première fois en 1323 et se trouvait dans les possessions d'Ilok. La localité passa sous le contrôle de l'Empire ottoman au XVIe siècle. Neštin fut ensuite conquise par les Autrichiens et connut un important afflux de populations serbes fuyant l'occupation turque. À partir de 1750, l'agriculture et le commerce y connurent un important essor. Selon les traditions locales, une icône représentant la Très-Sainte-Mère de Dieu, appartenant à la famille Rašković, fut l'objet d'un miracle ; officiellement reconnu par le métropolite de Karlovci, il fut à l'origine de la construction d'une nouvelle église en 1755. En 1759, une autre église fut édifiée dans la localité et dédiée aux saints Côme et Damien ; son iconostase fut peinte par Teodor Kračun en 1773. En 1792, suite aux réformes promulguées par l'impératrice Marie-Thérèse, Neštin vit l'ouveture d'une école qui existe encore aujourd'hui.

Après la Première Guerre mondiale, Neštin fut rattaché au Royaume des Serbes, des Croates et des Slovènes qui, en 1929, devint le Royaume de Yougoslavie. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, le village fut rattaché par les nazis à l'État indépendant de Croatie ; 144 habitants y furent tués, qui étaient pour la plupart des chrétiens orthodoxes.

Après la guerre, Neštin connut un important développement dans le domaine de l'agriculture. Des vignobles y furent plantés et des productions fruitières y furent introduites, notamment celle des pêches.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution historique de la population[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1948 1953 1961 1971 1981 1991 2002 2011
1 120 1 163 1 217 1 088 1 043 1 002 900[3] 794[1]


Évolution de la population

Données de 2002[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges (2002)

En 2002, l'âge moyen de la population était de 41 ans pour les hommes et de 44,7 ans pour les femmes[4].

Répartition de la population par nationalités (2002)

En 2002, les Serbes représentaient environ 76,2 % de la population ; le village possédait également des minorités croates (9,5 %) et slovaques (6,2 )[5].

Données de 2011[modifier | modifier le code]

En 2011, l'âge moyen de la population était de 45,1 ans, 42,8 ans pour les hommes et 47,4 ans pour les femmes[6].

Économie[modifier | modifier le code]

Neštin est aujourd'hui connu pour son vin, souvent primé[7]. Le village est également célèbre pour la production et l'embouteillage d'une eau de source naturelle appelée Vila Voda[8].

Tourisme[modifier | modifier le code]

Neštin abrite plusieurs monuments culturels, dont une maison rurale remontant au XVIIIe siècle et inscrite sur la liste des monument culturels exceptionnels de la République de Serbie[9]. L'église Saint-Côme et Saint-Damien, construite en 1793, est également classée[10], ainsi qu'un moulin remontant à la première moitié du XIXe siècle[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (sr)(en)[PDF] « Recensement de la population, des ménages et des logements dans la République de Serbie 2011 », sur http://webrzs.stat.gov.rs, Site de l'Institut de statistiques de la République de Serbie,‎ 10 novembre 2011 (consulté le 6 avril 2013)
  2. (sr)(en) Serbia and Montenegro road map (ISBN 963 00 8053 2)
  3. (sr) Livre 9, Population, analyse comparative de la population en 1948, 1953, 1961, 1971, 1981, 1991 et 2002, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, mai 2004 (ISBN 86-84433-14-9)
  4. a et b (sr) Livre 2, Population, sexe et âge, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, février 2003 (ISBN 86-84433-01-7)
  5. a et b (sr) Livre 1, Population, origine nationale ou ethnique, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, février 2003 (ISBN 86-84433-00-9)
  6. a et b (sr)(en)[PDF] « Livre 2 : Âge et sexe - Données par localités », sur http://stat.gov.rs, Site de l'Institut de statistiques de la République de Serbie,‎ 14 décembre 2012 (consulté le 6 avril 2013)
  7. (sr) Slobodan Mirić, « Berba grožđa za pamćenje », sur http://www.blic.rs, Blic,‎ 3 octobre 2008 (consulté le 24 décembre 2012)
  8. (en) « Vila Voda », sur http://www.vilavoda.rs, Site de Vila Voda (consulté le 24 décembre 2012)
  9. (sr) « Kuća u Neštinu, Neštin », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs (consulté le 24 décembre 2012)
  10. (sr) « Srpska Pravoslavna crkva Sv. Kuzmana i Damjana, Neštin », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs (consulté le 24 décembre 2012)
  11. (sr) « Vodenica, Neštin », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs (consulté le 24 décembre 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]