Ndjuka (langue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ndjuka
Pays Suriname, Guyane
Nombre de locuteurs environ 15 000 au Suriname
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 djk
IETF djk-ndyuka

Le ndjuka (appelé aussi ndyuka, aucan ou aukan) est un créole basé sur l'anglais parlé au Suriname et dans l'ouest de la Guyane française. C'est la langue de la communauté Ndjuka (ou n'Djuga) vivant le long du fleuve Maroni, dans les régions frontalières entre le Suriname et la Guyane française. Il est le plus souvent considéré comme une simple variante de la langue des Aluku, des Ndjuka et des Paramaka, très largement inter-compréhensibles.

Le terme taki-taki est utilisé pour désigner de façon indifférenciée un mélange des diverses langues (comme le ndjuka et le sranan) parlées dans l'ouest de la Guyane française par les descendants Businenge des Noirs marrons, dont font partie les Ndjukas, les Alukus, les Paramakas et les Saramakas (mais ces derniers ont une langue plutôt basée sur le portugais), et les Amérindiens dont les langues risquent de disparaître. C'est devenu la langue de communication et d'échange dans l'Ouest guyanais, que presque tout le monde utilise sauf les métropolitains nouvellement arrivés.

Le ndjuka appartient aux langues businenge, créoles nés du contact entre les langues des colons (principalement l'anglais) et les langues africaines des esclaves. Ces langues présentent des originalités marquées par rapport à la plupart des créoles, notamment leur système tonal et leur indépendance lexicale vis-à-vis de la langue de base.

Exemple[modifier | modifier le code]

Voici un exemple de texte ndjuka, et sa traduction en anglais (montrant les similitudes ainsi que l'évolution lexicale), tiré de Languages of the Guianas (SIL Publications)[réf. à confirmer] :

  • En so den ben ábaa na a líba, dísi wi káai Kawína Líba. Di den ábaa de, de ábaa téke gwe na ópu fu Kawína. En so den ben wáka lánga lánga gwe téee na Mamá Ndjúka éde, pe wi káai Mamá Ndjúka.
  • anglais : And so they crossed the river we call Kawina (Commewijne). Having crossed it, they went way upstream along the Commewijne. Thus they walked a long, long way, clear to the upper Tapanahonij, the place we call Mama Ndjuka.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]