Navire capital

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les porte-avions sont généralement les navires-capitaux des marines de haute-mer.

Le navire capital, traduction largement employée en français du terme anglais capital ship, désigne le type de navire qui constitue le navire principal d'une marine militaire.

Terme militaire anglo-saxon, il est passé dans le langage courant en anglais américain depuis le traité de Washington de 1922. Au départ, ce terme désignait tout navire de guerre, à l'exclusion des porte-avions et des sous-marins, d'un tonnage supérieur à 10 000 tonnes et dont l'artillerie possédait des calibres supérieurs à 203 mm. Le cuirassé était alors souvent le capital ship des grandes marines nationales. Cependant, depuis la Seconde Guerre mondiale et les campagnes du Pacifique (1942-1945), il a été remplacé par le porte-avions lourd. Depuis les années 1970, la Royal Navy et l'United States Navy considèrent que le sous-marin nucléaire lanceur d'engins est un capital ship[1],[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Garzke, « Preface »
  2. Archibald, p.185 ss.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Edward Hunter Holmes Archibald, The Metal fighting ship in the Royal Navy 1860-1970, London, Blandford press, 1971.
  • William H. Garzke, Battleships : United States battleships, 1935-1992 Annapolis, Naval Inst. Press, 1995.
  • John Marriott, Submarine : the capital ship of today, London, I. Allan, 1986.

Articles connexes[modifier | modifier le code]