Navid

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Navid

Caractéristiques
Organisation Agence spatiale iranienne
Domaine Télédétection
Masse 50 kg
Lancement 3 février 2012
Lanceur Safir
Durée de vie 2 mois
Périgée 250 km
Apogée 375 km
Localisation Orbite basse
Inclinaison 56°
Index NSSDC 2012-005A

Navid (persan : نوید) ou Navid-e Elm-o San'at (persan : نوید علم و صنعت, « Bonne nouvelle[1] de la science et de la technologie ») est un satellite d'observation de la Terre iranien expérimental de petite taille lancé le 3 février 2012 par une fusée Safir.

Selon l'agence de presse iranienne IRNA, ce nanosatellite de 50 kg se caractérise par rapport aux deux satellites iraniens lancés précédemment, Omid et Rasad 1, par un système de contrôle d'attitude amélioré, une caméra dotée d'une meilleure résolution optique et des cellules solaires de meilleure qualité[2]. Le satellite devait fournir des images de haute précision destinées à l'observation météorologique et au suivi des désastres naturels[3]. Le satellite a été développé par des étudiants de l'Université des sciences et de technologie d'Iran pour le compte de l'Agence spatiale iranienne[4]. Navid est le troisième satellite artificiel entièrement développé en Iran. Il a été lancé par une nouvelle version de la fusée Safir dont le second étage dispose d'une poussée augmentée d'environ 20 %. Comme pour les deux précédents lancements, le site de lancement se trouve dans la province de Semnan[5]. Le satellite a été placé sur une orbite basse de 377 × 281 km avec une inclinaison de 56°. Il est resté en orbite deux mois avant d'être détruit en effectuant une rentrée atmosphérique le 1er avril 2012[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "Évangile" (cf. Wiki anglais) a une connotation chrétienne et signifie d'ailleurs "bonne nouvelle" en grec. Navid est aussi un prénom masculin en persan
  2. (de) « Iran feiert weiteren Raumfahrt-Erfolg »,‎ 3 février 2012
  3. (en) Stephen Clark, « Observing satellite launched by modified Iranian missile », Spaceflight Now,‎ Friday, 3 February 2011 (consulté le 17 février 2010)
  4. (en) « Iran to put Navid satellite into space », Press TV,‎ October 9, 2011 (consulté le February 3, 2012)
  5. (en) Jonathan McDowell, « Issue 654 », Jonathan's Space Report (consulté le 3 February 2012)
  6. (en) « Navis Satellite », Center for Orbital and Reentry Debris Studies (consulté le 20 April 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]