National Sorry Day

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le National Sorry Day (Journée nationale du pardon) est un événement australien qui se tient chaque année le 26 mai depuis 1998. Il ne s'agit pas d'une journée chômée.

Entre les années 1995 et 1997, une commission d'enquête travailla sur la mesure officielle de placement forcé d'enfants aborigènes enlevés à leur famille, qui fut appliquée en Australie dans les décennies précédentes et qui aboutit à la Stolen Generation, (« génération volée »).

Le rapport final intitulé "Bringing them home" (Ramenez les à la maison)[1] fut publié en 1997.

Un an après cette publication, une journée nationale du pardon fut instituée pour faire connaître le tort qui avait été causé aux familles indigènes et pour que le « processus de cicatrisation » puisse débuter. Le Sorry Day rappelle aussi le souvenir des mauvais traitements subis non seulement par les enfants de la Stolen Generation, mais aussi par l'ensemble des Aborigènes depuis 1770.

Le Sorry Day fut brièvement rebaptisé National Day of Healing (journée nationale de la Guérison) en 2005, avant de retrouver son appellation d'origine.

Beaucoup d'hommes politiques, de la majorité comme de l'opposition (sauf le premier ministre australien, John Howard, qui ne soutenait pas l'idée de cette journée commémorative), se sont associés à cette manifestation.

En 1997 fut fondée la Stolen Generation Alliance, présidée par le Pr Lowitjia O'Donoghue et l'ex-Premier ministre Malcolm Fraser : son but est la promotion et la défense de la cause des Indigènes Australiens.

Le 26 mai de chaque année depuis 1997, l'ENIAR (European Net for Indigenous Australians Rights) consacre une journée à l'événement : conférences, films, etc. sont diffusés sur le Net.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Bringing Them Home - Report of the National Inquiry into the Separation of Aboriginal and Torres Strait Islander Children from Their Families » (« Ramener les à la maison - rapport de l'enquête nationale sur la séparation des enfants aborigènes et des îles du détroit de Torres de leur famille »)