National Postal Museum (Washington)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir National Postal Museum.
Le bâtiment du National Postal Museum.

Le National Postal Museum (« musée postal national » en anglais) est un musée consacré à l'histoire postale des États-Unis. Ouvert en 1993 dans la capitale fédérale Washington, il est le fruit d'un accord entre l'United States Postal Service, opérateur postal historique du pays, et la Smithsonian Institution.

Historique[modifier | modifier le code]

Un Stinson Reliant SR-10 (noir) et un De Havilland DH-4B (bois) suspendus au plafond, au Musée national de la poste.

La Collection philatélique nationale a commencé à être constituée par la Smithsonian Institution à partir de 1886 grâce à des dons d'individus ou de puissances étrangères, et des transferts de timbres et de documents par le gouvernement des États-Unis.

De 1908 à 1963, la collection est exposée dans l'Arts and Industries Building, un des musées du Smithsonian sur le National Mall. En 1964, elle est incluse dans le National Museum of American History, avant d'entrer dans l'actuel National postal Museum, ouvert le 30 juillet 1993.

Ce musée est issu d'un accord conclu le 6 novembre 1990 entre le Smithsonian et l'United States Postal Service. L'opérateur postal fournit par exemple la majorité du budget de fonctionnement.

Il bénéficie également de dons privés. Le plus important est annoncé en septembre 2009 : l'homme d'affaires William H. Gross donne huit des dix-huit millions de dollars nécessaires à la création d'une galerie d'exposition d'un millier de mètres carrés qui portera son nom[1],[2].

Situation[modifier | modifier le code]

Situé près d'Union Station, le bâtiment du musée était le bureau de poste principal de Washington de 1914 à 1986, sur les plans de la compagnie d'architectes Graham and Burnham. Le poème « The Letter » de Charles William Eliot (1834-1926), modifié par le président Woodrow Wilson, est sculpté sur le bâtiment :

« Messenger of Sympathy and Love
Servant of Parted Friends
Consoler of the Lonely
Bond of the Scattered Family
Enlarger of the Common Life
Carrier of News and Knowledge
Instrument of Trade and Industry
Promoter of Mutual Acquaintance
Of Peace and of Goodwill Among Men and Nations »

Le musée occupe 7 000 m² du bâtiment[3] qui est également le siège du bureau des statistiques du Département du Travail des États-Unis. Environ un tiers de cette surface est consacré à l'exposition des collections comprenant des timbres-poste et leur matériel d'impression, mais également des véhicules postaux[4] et des équipements de postiers.

Le musée dispose également d'une bibliothèque philatélique ouvert au public.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jacqueline Trescott, « Postal Museum Receives $8 Million Gift », The Washington Times, 23 septembre 2009 ; page consultée le 27 septembre 2009.
  2. « Announcing The William H. Gross Stamp Gallery », National Postal Museum ; page consultée le 27 septembre 2009.
  3. 75 000 pieds carrés selon le site officiel.
  4. Dont trois avions postaux suspendus au plafond de l'atrium du musée.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources de l'article[modifier | modifier le code]