National Counterterrorism Center

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
National Counterterrorism Center
National Counterterrorism Center

Création 2003
Affiliation Gouvernement fédéral des États-Unis
Juridiction Gouvernement fédéral des États-Unis
Siège McLean (Virginie) Drapeau des États-Unis États-Unis
Coordonnées 38° 55′ 59″ N 77° 12′ 18″ O / 38.933, -77.205 ()38° 55′ 59″ N 77° 12′ 18″ O / 38.933, -77.205 ()  
Activité(s) Renseignement
Direction Matthew G. Olsen (Director)
Agence mère Bureau du directeur du renseignement national
Site web www.nctc.gov
Géolocalisation du siège

Géolocalisation sur la carte : Virginie

(Voir situation sur carte : Virginie)
National Counterterrorism Center

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
National Counterterrorism Center
Précédent Terrorist Threat Integration Center

Le National Counterterrorism Center (NCTC) est une organisation du gouvernement fédéral des États-Unis responsable de la lutte au terrorisme national et international. Il conseille le gouvernement des États-Unis sur la conduite à tenir face au terrorisme. Ses bureaux se trouvent à McLean en Virginie dans un immeuble appelé Liberty Crossing[1].

Le NCTC fait partie du bureau du directeur du renseignement national et fait appel aux services d'experts de la CIA, du FBI et du Pentagone, tout comme il fait appel aux services d'autres agences qui fournissent des informations sur des attaques potentielles contre les États-Unis[2].

En 2012, le procureur général des États-Unis Eric Holder a permis au NCTC de recueillir, stocker et analyser de vastes ensembles de données sur les citoyens américains, données provenant de sources gouvernementales et non gouvernementales qui recherchent des motifs de comportements suspicieux à l'aide de technologies mettant en jeu des reconnaissances de formes, ainsi que de partager ses observations avec des États étrangers. Cet effort de prévention du crime a été comparé aux activités de l'Information Awareness Office et son projet de surveillance de grande envergure[3],[4],[5],[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « National Counterterrorism Center » (voir la liste des auteurs)

  1. (en) Dana Priest et William M. Arkin, « A hidden world, growing beyond control », The Washington Post,‎ décembre 2012 (lire en ligne)
  2. (en) Phillip Elliot et Associated Press, « Obama says al-Qaida affiliate in Yemen apparently responsible for airliner bombing plot », 680 News,‎ 2 janvier 2010 (lire en ligne)
  3. (en) Julia Angwin, « U.S. Terrorism Agency to Tap a Vast Database of Citizens », WSJ,‎ December 12, 2012 (lire en ligne)
  4. (en) Kim Zetter, « Attorney General Secretly Granted Gov. Ability to Develop and Store Dossiers on Innocent Americans », Wired,‎ December 13, 2012 (lire en ligne)
  5. (en) Michael Kelley, « Confirmed: US Counterterrorism Agency Can Amass Data On Any Citizen », Business Insider,‎ Dec 13, 2012 (lire en ligne)
  6. (en) Kashmir Hill, « The Little Known Spy Agency That Knows Your Flight Plans And Much More », Forbes,‎ December 14, 2012 (lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :