National Black United Front

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le National Black United Front (Front national noir uni, NBUF) est un mouvement afro-américain formé en juin 1980 à Brooklyn (New York) [1],[2]. Selon le NBUF, près de 1 500 personnes venant de 35 États des États-Unis et de 5 autres pays formèrent ce collectif en 1980, le groupe passant en cinq ans de 5 sections locales à plus de 18, étant présent dans plus de 40 villes[3].

Outre ses activités nationales, le groupe soutint alors Maurice Bishop, leader du Gouvernement révolutionnaire populaire de la Grenade assassiné en 1983 (événement qui provoqua l'invasion américaine)[3], ainsi que des groupes anti-apartheid comme l'ANC ou le Congrès panafricain[3]. Le NBUF établit aussi des contacts avec Cuba et l'Irak[3].

Il a été décrit comme un mouvement chrétien de gauche, plus ou moins proche du Black nationalism [4],[5], travaillant dans la continuation de la Million Man March[6] et de Malcolm X[7]. En 1979, le NBUF était dirigé par le père Herbert Daughtry, qui salua l'évasion d'Assata Shakur, une militante de la Black Liberation Army, dans un article publié dans The New York Amsterdam News intitulé « Run Hard Sister, Run Hard » (Cours vite sœur, cours vite !) [8].

La NBUF organisa sa 30e convention annuelle en juillet 2009 à Chicago[9],[10]. Il possède aujourd'hui des sections locales à Chicago, Détroit, en Floride, à Houston, Kansas City, Lansing, Milwaukee, Muskegon, New York, Oakland, Seattle et St Louis.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Schultz, Jeffrey D., Encyclopedia of Minorities in American Politics: African Americans and Asian Americans, Greenwood Publishing Group, 2000, p. 217, ISBN 1573561487 [lire en ligne]
  2. Sertima, Ivan Van, Great black leaders: ancient and modern, Transaction Publishers (en), 1988, p. 111, ISBN 088738739X [lire en ligne]
  3. a, b, c et d National Office - NBUF, accédé le 2 septembre 2010
  4. West, Cornel, Prophetic Fragments, Wm. B. Eerdmans Publishing (en), 1993, p. 71, ISBN 0802807216, [lire en ligne]
  5. Elbaum, Max, Revolution in the Air: Sixties Radicals Turn to Lenin, Mao and Che, Verso Books, 2002, p. 263, ISBN 1859846173, [lire en ligne]
  6. Dawson, Michael C., Black visions: the roots of contemporary African-American political ideologies, University of Chicago Press, 2001, p. 218, ISBN 0226138607, [lire en ligne]
  7. Sales, William W., From civil rights to Black liberation: Malcolm X and the Organization of Afro-American Unity, South End Press, 1994, p. 20, ISBN 0896084809, [lire en ligne]
  8. Akinyele Omowale Umoja, « Repression Breeds Resistance. The Black Liberation Army and the Legacy of the Black Panther Party », in Liberation, imagination, and the Black Panther Party: a new look at the Panthers and their legacy, ed. Kathleen Cleaver, George N. Katsiaficas, Routledge, 2001, p. 3-20 [lire en ligne]
  9. http://www.finalcall.com/artman/publish/National_News_2/National_Black_United_Front_30_years.shtml
  10. http://www.nbufront.org/

Sources originales[modifier | modifier le code]