Nathanaël Karmitz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Nathanaël Karmitz, né le à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), est un producteur et exploitant de cinéma français.

Fils du cinéaste distributeur et exploitant Marin Karmitz et de la psychanalyste Caroline Eliacheff, il fonde en 1995 une société de production de courts-métrages, Nada, avec Charles Gillibert[1].

Bachelier, il entre en 1997 dans l'entreprise de son père, MK2, comme responsable des activités de restauration[1]. En 2000, nommé directeur du développement du groupe, il fonde et dirige la filiale MK2 éditions, et créé le label MK2 Music l'année suivante[1]. Il participe également, de 2000 à 2003, à la construction du MK2 Bibliothèque[2].

En 2004, son père lui confie la gestion du pôle « contenus » du groupe (rassemblant production et distribution cinématographique, ventes internationales et édition)[2]. L'année suivante, il lui abandonne la direction générale de MK2[2].

Il a également tourné un court-métrage en 1992, L'Homme télé[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Who's who in France, 2007.
  2. a, b et c « Nathanaël Karmitz succède à son père à la tête de MK2 », Le Monde.fr, 4 octobre 2005.