Nathan Appleton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Appleton.
Nathan Appleton
Image illustrative de l'article Nathan Appleton
Fonctions
Membre de la Chambre des Représentants pour le 1er district du Massachusetts
9 juin 1842 – 28 septembre 1842
Prédécesseur Robert C. Winthrop
Successeur Robert C. Winthrop
Membre de la Chambre des Représentants pour le 1er district du Massachusetts
4 mars 1831 – 3 mars 1833
Prédécesseur Benjamin Gorham
Successeur Benjamin Gorham
Biographie
Date de naissance 1er octobre 1779
Lieu de naissance New Ipswich (New Hampshire)
Date de décès 14 juillet 1861 (à 81 ans)
Lieu de décès Boston (Massachusetts)
Parti politique Parti national-républicain
Parti whig
Conjoint Maria Theresa Gold (décédée en 1833)
Harriot Sumner
Enfant(s) cf. ici

Nathan Appleton (1er octobre 17794 juillet 1861) était un politicien et marchand américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Appleton est né à New Ipswich, il est le fils d'Isaac Appleton et de sa femme Mary Adams. Il a été élevé à la New Ipswich Academy, entra au Dartmouth College en 1794, mais il partit la même année pour commencer une vie marchande à Boston où travaillait déjà son frère, Samuel Appleton (1766-1853), un homme d'affaires en réussite avec lequel il était collabore entre 1800 et 1809.

En 1813 il coopéra avec Francis C. Lowell et d'autres "Associés de Boston", pour présenter le métier à tisser hydaulique et la fabrication de coton à grande échelle aux États-Unis, une usine étant établie à Waltham en 1814, et une autre 1822 à Lowell, où il fut l'un des trois fondateurs (en 1821). Son moulin à Waltham fit marcher le premier métier à tisser électrique des États-Unis.

Il est l'un des premiers actionnaires de la Boston Manufacturing Company et décède avec une fortune de 800.0000 dollars, et des participations dans pas moins de 36 sociétés textiles différentes[1].

Il était membre de la cour générale du Massachusetts en 1816, 1821, 1822, 1824 et 1827, et de 1831-1833 et en 1842 de la Chambre des représentants. Il était aussi membres de l'Academy of Science and Arts, et de la Massachusetts Historical Society. Il publia des discours et des essais sur les devises, les opérations bancaires, et les droits de douanes, et donc de ses Remarks on Currency and Banking (édition étendue, 1858) est le plus célèbre tout comme ses mémoires sur l'introduction du métier à tisser et à Lowell.

Famille[modifier | modifier le code]

Il se maria deux fois et eu 8 enfants. Son premier mariage avec Maria Theresa Gold, le 13 avril 1806. Ensemble ils eurent :

Sa première femme est morte de la tuberculose en 1833 et il se remaria le 8 janvier 1839 à Harriot Sumner. Ensemble ils eurent :

  • William Sumner Appleton (1840-?), sa mort aurait eu lieu après 1910.
  • Harriet Appleton (1841 - ?), mariée à Greely Stevenson Curtis
  • Nathan Appleton (1843-?). Nathan est mort à Boston.

Il était le cousin de William Appleton.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "Enterprising Elite: The Boston Associates and the World They Made", par Robert F. Dalzell, page 61 [1]
  • Memoir of Nathan Appleton, par Robert C. Winthrop (Boston, 1861)
  • Life and Letters of Thomas Gold Appleton par Susan Hale (New York, 1885).
  • Nathan Appleton, Appleton's Cyclopedia of American Biography, édité par James Grant Wilson, John Fiske et Stanley L. Klos. Six volumes, New York: D. Appleton and Company, 1887-1889.
  • (en) « Nathan Appleton », dans Encyclopædia Britannica, 1911 [détail de l’édition] [lire en ligne]

Lien externe[modifier | modifier le code]