Nathalie Luca

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Nathalie Luca (1966) est une chercheuse au CNRS, chargée de recherche au Centre d'études interdisciplinaires des faits religieux de l'EHESS.

Elle a été membre de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) jusqu'en novembre 2005. Elle en a démissionné au motif qu'elle refusait d'être liée à un prévisible durcissement de la position de cet organisme[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Le salut par le foot - Une ethnologue chez un messie coréen, Labor et Fides, 1997
  • Avec Frédéric Lenoir, Sectes, mensonges et idéaux, Éditions Bayard, Paris, 1998.
  • Les sectes, Que sais-je, PUF, Paris, 2004
  • Sectes, Églises et nouveaux mouvements religieux, in Actes du séminaire " L'enseignement du fait religieux ", 5, 6 et 7 novembre 2002.
  • Individus et pouvoirs face aux sectes, Armand Colin, coll. « Sociétales », 2008

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Durcissement à la Miviludes Le Monde 20 décembre 2005.