Natalie Joyce

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Natalie Joyce (née le 6 novembre 1902 et morte le 9 novembre 1992) fut une actrice de cinéma américaine originaire de Norfolk ( Virginie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Natalie Joyce débuta sa carrière cinématographique par une série de comédies, des courts métrages produits par la Christie Film Company, ce qui lui valut d’être parmi les WAMPAS Baby Stars de 1925. En 1927, en compagnie de Tom Mix, elle partagea l’affiche de The Circus Ace, une production de la Fox Pictures. Vint 1928 et sa participation à Through the Breakers qui inaugura l’utilisation du Picturetone, un procédé de traitement développé par Lewis J. Selznick. Distribué par Sax-Gotham Productions, le film fut réalisé par Harold Shumate, coproduit par ce dernier ainsi que par Samuel Sax. Natalie Joyce donna d’importantes informations au Los Angeles Police Department dans leur traque de deux médecins recherchés pour la mort d’une danseuse de 22 ans, Delphine Walsh, qui décéda à l’hôpital de Glendale (Californie) à la suite d’une procédure illégale. Après avoir fait une pause, Natalie Joyce revint au cinéma en 1930 avec Cock o’ the Walk, aussi connu sous le nom de The Soul of the Tango et distribué par Sono Art-World Wide Pictures. Produit par James Cruze, le casting comprenait Joseph Schildkraut, Myrna Loy et Olive Tell. Dans ce film maintenant considéré comme perdu, Natalie Joyce avait un rôle d’ingénue. Natalie Joyce mourut à San Diego à l’âge de 90 ans[1].

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  • Los Angeles Times, Christie Comedies Players Announced, August 24, 1924, Page B37.
  • Los Angeles Times, Wampas Baby Stars of 1925, January 4, 1925, Page B1.
  • Los Angeles Times, Picturetone to be Used, August 14, 1928, Page A8.
  • Los Angeles Times, Dancer's Death Quiz Continues, May 8, 1929, Page A12.
  • Los Angeles Times, Cruz Adds To Cast, February 5, 1930, Page A12.