Natalia Doudinskaïa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Natalia M. Doudinskaïa

Natalia Mikhaïlovna Doudinskaïa (Наталья Михаиловна Дудинская), née le 21 (8) août 1912 à Kharkov et morte le à Saint-Pétersbourg est une ballerine russe, prima ballerina du théâtre Kirov (aujourd'hui Mariinsky) de Léningrad (Saint-Pétersbourg, à nouveau depuis 1991), qui fut une des grandes étoiles des années 1930 et 1940 en URSS.

Elle était Artiste du peuple de l'URSS (1957) et lauréate de quatre Prix Staline. Elle est enterrée au cimetière Volkovo.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille de la ballerine Natalia Tagliori, elle-même élève d'Enrico Cecchetti, elle eut pour formatrice la grande Agrippina Vaganova, héritière des Ballets impériaux. Elle sortit de l'Académie de ballet Vaganova en 1931 et fut intégrée à la troupe du Kirov immédiatement, où elle dansa tous les grands rôles du répertoire, jusqu'en 1951. Elle quitta prématurément la scène à cause de sa santé fragile et devint alors professeur à l'Académie de ballet Vaganova et maîtresse de ballet au Kirov, jusqu'à sa retraite.

Elle eut parmi ses élèves Rudolf Noureev et fut réprimandée, ainsi que son mari le danseur Constantin Sergueïev, après sa défection pour l'Occident. Elle forma aussi Anastasia Volotchkova et Ouliana Lopatkina, parmi des centaines d'autres.

Sources[modifier | modifier le code]

Natalia Doudinskaïa peut être vue dans plusieurs DVD sortis récemment de ballets, ainsi que dans des films où elle tourna, comme :

  • Ya vas lioubil (1967) (Je vous aimais), film d'Ilia Frez, : Zoïa Pavlovna
  • La Belle au bois dormant (sorti en 1964) (film d'Appolinari Doudko et Constantin Sergueïev) : La Fée Carabosse
  • Kogda razvodiat mosty (1962) (Quand les ponts se lèvent), film de Viktor Sokolov, : elle-même, Natalia Doudinskaïa