Natália Correia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Correia.

Natália Correia

Description de cette image, également commentée ci-après

Natália Correia.

Activités Poète, romancière, intellectuelle et essayiste.
Naissance 13 septembre 1923
Fajã de Baixo (en), Ilha de São Miguel, Drapeau des Açores Açores, Drapeau du Portugal Portugal
Décès 16 mars 1993
Lisbonne, Drapeau du Portugal Portugal
Langue d'écriture Portugais

Natália de Oliveira Correia (Fajã de Baixo (en), Ilha de São Miguel, Açores 13 septembre 1923 - Lisbonne, 16 mars 1993), poète, romancière, intellectuelle et essayiste portugaise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle effectua ses études secondaires à Lisbonne, elle collabora dans diverses publications journalistiques et fut membre du Parti Social Démocrate Portugais. Elle fut l’une des activistes les plus importantes dans la lutte contre le fascisme de son pays et une grande défenseur de la culture, des droits humains et des droits de la femme. Elle est considérée l’une des figures les plus importantes de la littérature portugaise du XXe siècle.

Elle fut marquée profondément influencée par la nature de son île natale, aussi tant par rapport à ses affinités littéraires - Antero Quental, Vitorino Nemésio -, que dans l'élection des sujets, images et symboles. Elle fut beaucoup influencée par le surréalisme, la lyrique galicienne-portugaise et le mysticisme. Son œuvre comprend un vaste spectre qui va du lyrisme romantique à la satire. Elle cultiva des genres très différents: la poésie, la fiction, l'essai, le théâtre, l'anthologie, etc

Œuvres[modifier | modifier le code]

Poésie[modifier | modifier le code]

  • Rio de Nuvens (1947)
  • Poemas (1955)
  • Dimensão Encontrada (1957)
  • Passaporte (1958)
  • Comunicação (1959)
  • Cântico do País Imerso (1961)
  • O Vinho e a Lira (1966)
  • Mátria (1968)
  • As Maçãs de Orestes (1970)
  • Mosca Iluminada (1972)
  • O Anjo do Ocidente à Entrada do Ferro (1973)
  • Poemas a Rebate (1975)
  • Epístola aos Iamitas (1976)
  • O Dilúvio e a Pomba (1979)
  • Sonetos Românticos (1990)
  • O Armistício (1985)
  • O Sol das Noites e o Luar nos Dias (1993)
  • Memória da Sombra (1994)

Fiction[modifier | modifier le code]

  • Anoiteceu no Bairro (1946)
  • A Madona (1968)
  • A Ilha de Circe (1983).

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • O Progresso de Édipo (1957)
  • O Homúnculo (1965)
  • O Encoberto (1969)
  • Erros meus, má fortuna, amor ardente (1981)
  • A Pécora (1983).

Essai[modifier | modifier le code]

  • Poesía de arte e realismo poético (1958)
  • Uma estátua para Herodes (1974)
  • Obras varias:Poesía de arte e realismo poético (1958)
  • Uma estátua para Herodes (1974)
  • Obras várias: Descobri que era Europeia (1951)
  • Não Percas a Rosa (1978)
  • A questão académica de 1907 (1962)
  • Antologia da Poesía Erótica e Satírica (1966)
  • Cantares Galego-Portugueses (1970)
  • Trovas de D. Dinis (1970)
  • A Mulher (1973)
  • O Surrealismo na Poesía Portuguesa (1973)
  • Antologia da Poesía Portuguesa no Período Barroco (1982)
  • A Ilha de São Nunca (1982)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]