Nastaliq

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Manuscrit en nastaliq du Shâh Nâmeh (la bataille d'al-Qādisiyyah)

Le nastaliq (نستعلیق nastaʿlīq en arabe) est un des styles de la calligraphie persane, en alphabet arabe, dont l'origine est attribuée à Mir Ali Tabrizi, originaire de Tabriz, au XIVe siècle. C'est un mélange, comme son nom l'indique, du style naskh et du style ta'liq. C'est à partir du XVe siècle que ce style élégant et délié se répand partout en Perse, au bord du Golfe Persique et encore plus à l'est, jusque chez les Ouïgours de Chine. Son apogée se situe entre le XVIIIe siècle et le début du XXe siècle. Il est appelé « lettre persane » en langue arabe et considéré comme une écriture archaïque que l'on lit avec difficulté dans les pays de langue arabe.

Utilisé pour la littérature poétique, le nastaliq est répandu aujourd'hui en Iran, en Afghanistan et au Pakistan, où il concurrence avec succès le style naskh. Il sert aussi d'écriture décorative en Iran et en Afghanistan pour les titres, les annonces et l'écriture à la main (manuscrits). Le naskh est utilisé quant à lui pour l'écriture imprimée (typographie, livres, journaux, ordinateur, etc.)

Exemples de textes en nastaliq[modifier | modifier le code]