Narodnaïa Volia (XXIe siècle)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Narodnaïa Volia.

Narodnaïa Volia (en russe : «Народная Воля», ou « Volonté populaire », son nom complet est Партия Национального Возрождения «Народная Воля», Partiïa Natsionalnogo Vozrojdeniïa « Narodnaïa Volia », soit « Parti nationaliste de la renaissance « Volonté populaire » ») est un parti nationaliste russe créé en décembre 2001 par Sergueï Babourine en unissant quatre petits partis nationalistes.

En septembre 2003, Narodnaïa Volia rejoint la coalition Rodina, qui gagna beaucoup de sièges lors de l'élection à la Douma en 2003.

Il est perçu comme le plus nationaliste et conservateur des partis au sein de Rodina, majoritairement à gauche ; certains de ses membres ont été autrefois associés à des mouvements d'extrême droite russes.

Aujourd'hui neuf membres de Narodnaïa Volia sont députés à la Douma d'État.

En octobre 2006, il ne rejoignit pas le nouveau parti Russie juste, contrairement à la plupart des partis de la coalition Rodina.

Il se réclame des liens internationaux avec d'autres partis politiques nationalistes, dont le Parti socialiste progressiste d'Ukraine, dont le chef est Nataliya Vitrenko, le Front national français, dirigé par Marine Le Pen, et le Parti radical serbe de Vojislav Šešelj.

À l'échelle nationale, il est allié avec le Parti socialiste uni de Russie, dont le dirigeant est Vasiliy Chestakov, l'ancien entraîneur de sambo de Vladimir Poutine, président de la Russie. Elle coopère aussi avec plusieurs partis plus petits, dont Patriotes de Russie de Guennadiy Semigine, Renaissance russe de Guennadi Selezniov, et Pour une vie décente, dirigé par Sergueï Glazyev.

Parmi les membres les plus connus de Narodnaïa Volia on trouve Alexandre Routskoï, Viktor Alksnis et Nikolaï Léonov.

En novembre 2006, le parti se fit connaître en tant que l'un des organisateurs majeurs du défilé nationaliste du Jour de l'unité, qui se tint à Moscou.

Voir aussi[modifier | modifier le code]