Narashige Koide

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Narashige Koide
小出楢重

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Autoportrait, huile sur toile, 1924

Naissance 13 octobre 1887
Osaka, Japon
Décès 13 février 1931 (à 43 ans)
Ashiya
Nationalité Japonais Drapeau du Japon
Activités Artiste-peintre
Mouvement artistique Yō-ga
Nの家族 (La famille de N.)
Image illustrative de l'article Narashige Koide
Artiste Koide Narashige
Date 1907 ou 1919
Type Peinture à l'huile
Dimensions (H × L) 78 × 90 5 cm
Localisation Musée d'art Ōhara Kurashiki, Tokyo

Narashige Koide (小出楢重, Koide Narashige?), 13 octobre 1887 - 13 février 1931, est un peintre et illustrateur japonais dont l’œuvre est reconnue comme pionnière de la tendance modernisme Hanshinkan (en) dans le portrait et le nu du mouvement yō-ga (style occidental) de la peinture japonaise du début du XXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Koide est né dans ce qui est à présent le quartier Shinsaibashi de Chūō-ku à Osaka. Très tôt intéressé par l'art, il étudie le style nihonga à l'école et au collège. Il se présente en 1907 au département des arts occidentaux de l'école des beaux-arts de Tokyo mais échoue aux examens d'entrée et intègre le département nihonga à la place. Bien qu'ayant la possibilité d'étudier auprès du fameux peintre nihonga Kanzan Shimomura, il reste attiré par la peinture à l'huile. Après avoir obtenu son diplôme en 1914, il retourne à Osaka où il présente en 1919 un portrait de groupe de style yō-ga intitulé « La famille de N. » à la sixième édition de l'exposition Nikakai (Société de deuxième division), avec lequel il remporte le prix Chōgyū. Cette toile est maintenant reconnue par l'agence des affaires culturelles du Japon comme un bien culturel important. À l'exposition Nikakai de 1920, son portrait « Jeune fille Omme » reçoit le prix Nika.

À la suite de ces succès, il reçoit de nombreuses commandes et expérimente un certain nombre de techniques différentes dont la peinture sur verre inversé. En 1921 et 1922, il voyage en France, puis établit son atelier à Osaka en 1924. (Ce studio est à présent conservé au musée d'art de la ville d'Ashiya). Dans ses dernières années, Koide est surtout connu pour ses nus.

Il meurt à Ashiya en 1931.

Œuvres notables[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Keene, Donald. Dawn to the West. Columbia University Press; (1998). (ISBN 0-231-11435-4)
  • Mason, Penelope. History of Japanese Art . Prentice Hall (2005). (ISBN 0-13-117602-1)
  • Miyoshi, Masao. Postmodernism and Japan. Duke University Press (1986) (ISBN 0-8223-0896-7)
  • Sadao, Tsuneko. Discovering the Arts of Japan: A Historical Overview. Kodansha International (2003). (ISBN 4-7700-2939-X)
  • Schaarschmidt Richte. Japanese Modern Art Painting From 1910 . Edition Stemmle. (ISBN 3-908161-85-1)
  • Weisenfeld, Gennifer. MAVO: Japanese Artists and the Avant-Garde, 1905-1931. University of California Press (2001). (ISBN 0-520-22338-1)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Source de la traduction[modifier | modifier le code]