Nanyin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Nanyin *
UNESCO logo.svg Patrimoine culturel immatériel
de l’humanité
Embouchure de la flute verticale xiao
Embouchure de la flute verticale xiao
Pays * Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Région * Asie et Pacifique
Liste Liste représentative
Fiche 00199
Année d’inscription 2009
* Descriptif officiel UNESCO

Le Nanyin (« voix du Sud »), connu aussi sous les termes Nanqu (« mélodies du Sud ») et Nanguan (« vents du Sud »), est un genre musical traditionnel du peuple parlant le minnan dans la province de Fujian, le long de la côte sud-est de la Chine.

« Le Nanyin » a été inscrit en 2009 par l'UNESCO sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Il existe des fresques de la dynastie Tang représentant la Nanyin pipa, la flute verticale et les cliquettes. Les titres de la musique Nanyin actuelle sont également proches de ceux de la dynastie Tang. La musique Nanyin de Fujian était répandue durant la dynastie Qing et est maintenant populaire dans certains pays d'Asie du sud-est[2].

Instruments[modifier | modifier le code]

Les représentations de Nanyin de Fujian peuvent être classés en deux catégories : shangsiguan et xiasiguan. Le shangsiguan est principalement joué en intérieur avec la flute verticale, l’erxian, la pipa (instrument), le sanxian et les cliquettes. Le xiasiguan est lui plutôt joué à l'extérieur avec la suona moyenne, la pipa, le sanxian, l’erxian et de petites percussions[2].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Nan-kouan. Ballades chantées par Tsai Hsiao-yüeh, vol. 4-5-6, 1993, Ocora Radio France C 560039-40-41

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. UNESCO, « Le Nanyin »
  2. a et b (en) Jie Jin, Chinese Music, Cambridge University Press,‎ 2011, 148 p. (ISBN 9780521186919, lire en ligne), p. 70