Nanni Balestrini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Nanni Balestrini

Activités écrivain
Naissance 2 juillet 1935
Milan, Italie
Langue d'écriture italien
Mouvement Nouvelle avant-garde

Nanni Balestrini (né le 2 juillet 1935 à Milan) est un écrivain, poète et artiste visuel italien, qui fait partie de la Neoavanguardia italienne, un mouvement littéraire des années 1960.

Contexte[modifier | modifier le code]

Nanni Balestrini est associé au mouvement littéraire Neoavanguardia. Il a été rédacteur en chef de la revue Il Verri, codirecteur d'Alfabeta et il fait partie du groupe d'écrivains italiens qui ont publié dans l'anthologie I Novissimi en 1961. Dans les années 1960, ce groupe s'est élargi en devenant le Gruppo 63, dont Balestrini a édité les publications. De 1962 à 1972, il a travaillé comme rédacteur chez Feltrinelli, tout en coopérant avec la maison d'édition Marsilio et en éditant des numéros de la Cooperativa Scrittori.

Son engagement politique est tout autant à souligner: en 1968, il a été membre fondateur du groupe Potere operaio, en 1976, un soutien important à l'Autonomia. En 1979, il a été accusé d'être membre de la guerilla et s'est exilé à Paris et ensuite en Allemagne.

Balestrini s'est fait connaître par un plus grand public au début des années 1970 grâce à son premier roman Nous voulons tout. Il y décrit les luttes dans l'usine de FIAT à Turin. Les mouvement sociaux de son temps resteront son thème les années suivantes. Le roman Les invisibles fait entrer la « génération de 1977 » dans la littérature en faisant transparaître l'élan révolutionnaire de cette période, qui s'est traduit dans des occupations de maisons, des radios libres etc. Mais il évoque également la répression massive de l'État envers ces mouvements. D'autres œuvres importantes sont I Furiosi, consacré à la culture de foot de l'AC Milan, et L'Editeur, se référant à Giangiacomo Feltrinelli. Surtout le livre corédigé avec Primo Moroni L’orda d’oro montre sa proximité de l'opéraïsme. Son dernier roman a pour sujet la Camorra à Casal di Principe.

Œuvres[modifier | modifier le code]

En français[modifier | modifier le code]

En langue originale[modifier | modifier le code]

Poésie[modifier | modifier le code]

  • Come si agisce, Feltrinelli, 1963.
  • Ma noi facciamone un'altra, Feltrinelli, 1966.
  • Poesie pratiche, antologia 1954-1969, Einaudi, 1976.
  • Le ballate della signorina Richmond, Coop. Scrittori, 1977.
  • Blackout, DeriveApprodi, 2009 [2001].
  • Ipocalisse, Scheiwiller, 1986.
  • Il ritorno della signorina Richmond, Becco giallo, 1987.
  • Osservazioni sul volo degli uccelli, poesie 1954-56, Scheiwiller, 1988.
  • Il pubblico del labirinto, Scheiwiller, 1992.
  • Estremi rimedi, Manni, 1995.
  • Le avventure complete della signorina Richmond, Testo&Immagine, 1999.
  • Elettra, Luca Sossella, 2001.
  • Tutto in una volta, antologia 1954-2003, Edizioni del Leone, 2003.
  • Sfinimondo, Bibliopolis, 2003.
  • Sconnessioni, Roma, Fermenti, 2008.
  • Blackout e altro, Roma, Deriveapprodi, 2009.
  • Lo sventramento della storia, Roma, Polìmata, 2009.

Romans[modifier | modifier le code]

  • Tristano, DeriveApprodi, 2007 [1964].
  • Vogliamo tutto, DeriveApprodi, 2004 [1971].
  • La violenza illustrata, DeriveApprodi, 2001 [1976].
  • Gli invisibili, DeriveApprodi, 2005 [1987].
  • L'editore, DeriveApprodi, 2006 [1989].
  • I furiosi, DeriveApprodi, 2004 [1994].
  • Una mattina ci siam svegliati, Baldini & Castoldi, 1995.
  • La Grande Rivolta, Bompiani, 1999.
  • Sandokan, storia di camorra, Einaudi, 2004.

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Disposta l'autopsia dell'anarchico morto dopo i violenti scontri di Pisa in: Paola Staccioli, In ordine pubblico, Roma, 2002, p. 25-31.

Autres[modifier | modifier le code]

  • Gruppo 63, L'Antologia, (avec Alfredo Giuliani), Testo&Immagine, 2002 [1964].
  • Gruppo 63. Il romanzo sperimentale, Feltrinelli, 1965.
  • L'Opera di Pechino, (avec Letizia Paolozzi), Feltrinelli, 1966.
  • L'orda d'oro, (avec Primo Moroni), Sugarco, 1988; Feltrinelli, 1997, 2003.
  • Parma 1922, DeriveApprodi, 2002.

Liens externes[modifier | modifier le code]