Nandy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nandy
Mairie de Nandy
Mairie de Nandy
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Seine-et-Marne
Arrondissement Melun
Canton Savigny-le-Temple
Intercommunalité Syndicat d'agglomération nouvelle de Sénart-Ville Nouvelle
Maire
Mandat
René Réthoré
2008-2014
Code postal 77176
Code commune 77326
Démographie
Gentilé Nandéens
Population
municipale
5 851 hab. (2011)
Densité 684 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 34′ 52″ N 2° 33′ 51″ E / 48.581149, 2.5642776 ()48° 34′ 52″ Nord 2° 33′ 51″ Est / 48.581149, 2.5642776 ()  
Altitude Min. 37 m – Max. 87 m
Superficie 8,56 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

Voir sur la carte administrative d'Île-de-France
City locator 14.svg
Nandy

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

Voir sur la carte topographique d'Île-de-France
City locator 14.svg
Nandy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Nandy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Nandy
Liens
Site web nandy.fr

Nandy est une commune française située dans le département de Seine-et-Marne en région Île-de-France.

Auparavant village rural, la commune a été intégrée à la Ville Nouvelle de Sénart, ce qui fit accroître sa population.

Ses habitants sont appelés les Nandéen(ne)s.

Géographie[modifier | modifier le code]

Plus de 82 % du territoire est composé de forêts, de bois et d'espaces verts.

Quatre étangs, celui de la Sablonnière, du Balory, de l'école des Bois et de la Place de la Moisson, sont situés autour et dans la ville.

Au sud-ouest, derrière la forêt de Rougeau qui occupe toute la partie ouest, la commune de Nandy s'étend jusqu'à la Seine sur 2,6 km.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Nandy
Saint-Pierre-du-Perray (Essonne) Savigny-le-Temple
Morsang-sur-Seine (Essonne) Nandy
Le Coudray-Montceaux (Essonne),
Saint-Fargeau-Ponthierry
Seine-Port

Lieux-dits et écarts[modifier | modifier le code]

Pavillon Royal.

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Voies routières[modifier | modifier le code]

Les routes départementales D346 (qui va jusqu'à Melun au sud et à Corbeil-Essonnes au nord en passant par la forêt de Rougeau) et la D50 (qui va jusqu'au centre commercial Carré Sénart) sont ses deux routes principales. La D50 permet également de joindre la sortie 10 de l'A5, et le centre de Sénart.

Transports en commun[modifier | modifier le code]

La commune est desservie par la gare de Savigny-le-Temple - Nandy de la branche Melun (D2) de la ligne D du RER, située sur la commune voisine de Savigny-le-Temple.

Nandy est desservie par le réseau de bus Sénart Bus

  • Bus 34
La ligne 34 relie la gare de Savigny-le-Temple - Nandy à la Z.A.E. de Nandy.
  • Bus 37
La ligne 37 relie la gare de Savigny-le-Temple - Nandy au quartier de la Sablonnière à Nandy.
  • Bus FA#
La ligne FA# relie le quartier de Plessis-le-Roi à Savigny au collège de Voisenon en passant par la gare de Savigny-le-Temple et Nandy.
  • Bus FA L
La ligne FA Lycée (service scolaire) relie la gare de Savigny-le-Temple - Nandy au lycée Sonia Delaunay de Cesson-Vert-Saint-Denis. Elle marque un arrêt à la gare de Cesson.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

La ville est divisée en trois quartiers : le Balory, Villemur, et les Bois.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Du gallo-romain « nandiacum », domaine de Nandius.

Histoire[modifier | modifier le code]

Adhésion en 1973 à l'Établissement public d'aménagement de la Ville Nouvelle de Sénart.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[1]
Période Identité Étiquette Qualité
1983 1998 Michel Rougé PS
1998 en cours René Réthoré [2] PS Inspecteur général de la Ville de Paris

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 5 851 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
250 358 327 340 391 393 420 442 438
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
461 472 470 401 395 400 352 355 334
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
348 377 308 286 339 386 357 362 406
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2011
397 349 327 1 548 5 429 6 159 5 935 5 903 5 851
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2004[4])
Histogramme de l'évolution démographique


Enseignement[modifier | modifier le code]

  • Groupe scolaire du Balory, rue des Pêcheurs.
  • Groupe scolaire de Villemur, avenue de Villemur.
  • Groupe scolaire des Bois, rue des 18 sous.
  • Collège Robert Buron, rue des 18 sous.

Sports[modifier | modifier le code]

Le stade Michel Rougé accueille le club de football de Nandy, aux couleurs jaunes et bleues, qui fut créé le 31 mai 1992. Il est aussi équipé de terrains de tennis, dont plusieurs sont couverts.

Le gymnase de l'Espace Montand, peu éloigné du stade, dans le quartier des Bois, accueille les élèves du collège Robert Buron, du groupe scolaire des Bois, et de nombreuses associations sportives. Il possède un mur d'escalade, des tribunes et trois vestiaires.

La Maison des Arts et de la Danse, elle aussi située dans le quartier des Bois, est occupée par l'École de Danse, le Billard Club Nandéen.

Le gymnase du Balory est situé sur la rue des Pêcheurs.

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

  • 9 artisans et 14 commerçants.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Église de Nandy.
Château de Nandy.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Lieu de tournage des "Aristos", "Arsène Lupin"[6] mais aussi le château du gendarme dans "Le Gendarme en balade" ou encore dans le film La situation est grave… mais pas désespérée; un film de Jacques Besnard avec Maria Pacôme,Michel Serrault,Jean Lefebvre et Daniel Prévost

  • Allée du Pavillon Royal (parc aménagé ouvert au public).
  • Forêt régionale de Rougeau.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Maurice Dorléac et Renée Simonot ont achetés une maison en 1950 et y venaient pour leurs vacances accompagnées de leurs filles.
  • Catherine Deneuve, fille des précédents, y est venue enfant avec ses parents et en parle dans ses mémoires.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. sur www.francegenweb.org
  2. « Annuaire des communes de Seine-et-Marne », sur um77.fr (Union des maires de Seine-et-Marne) (consulté en 03/2014).
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2011
  5. « L'Eglise Saint Léger de Nandy », sur http://frederic.simon1.free.fr/
  6. http://akas.imdb.com/title/tt0373690/locations IMDB: filmings locations for Arsène Lupin (2004)