Nandou de Darwin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Darwin.

Nandou de Darwin

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Rhea pennata

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Rheiformes
Famille Rheidae
Genre Rhea

Nom binominal

Rhea pennata
d'Orbigny, 1834

Synonymes

  • Pterocnemia pennata

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Statut CITES

Sur l'annexe  I  de la CITES Annexe I , Rév. du 28-06-1979
Voir texte pour le détail

Répartition géographique

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

répartition des sous-espèces

     /    Rhea pennata garleppi

     /    Rhea pennata pennata

     /    Rhea pennata tarapacensis

Le Nandou de Darwin (Rhea pennata) est une espèce d'oiseau d'Amérique, voisin de l'autruche. Il court très vite et peut ainsi atteindre 60 km/h. Les griffes acérées au bout de chaque orteil, sont des armes efficaces.

Description[modifier | modifier le code]

Nandou de Darwin (Zoo Zurich)
  • Poids:
    • Femelles : 20 kg
    • Mâles : 30 kg
  • Hauteur à la tête:

Écologie et comportement[modifier | modifier le code]

Locomotion[modifier | modifier le code]

Alimentation[modifier | modifier le code]

Relations sociales[modifier | modifier le code]

En dehors de la période de reproduction, les nandous de Darwin sont plutôt sociables et vivent en petits groupes de cinq à trente individus, des deux sexes et de tous âges.

Nidification[modifier | modifier le code]

Les mâles deviennent agressifs durant la période de reproduction. La femelle pond ses œufs au-dehors du nid et le mâle en pousse la plupart à l'intérieur du nid. Certains œufs restent au-dehors, pourrissent et attirent les mouches: le mâle et, plus tard, les poussins, se nourrissent de ces œufs-là.

Habitat et répartition[modifier | modifier le code]

Ils vivent dans les pampas herbeuses de Patagonie et du plateau andin.

Nomenclature et systématique[modifier | modifier le code]

Charles Darwin le découvrit à Puerto Deseado lors de son tour du monde à bord du Beagle.

Le nom nandou vient du guaraní ñandú guazu, ñandú signifiant araignée et guazu grand, donc grande araignée, le plus probablement en relation avec leur habitude d'ouvrir et abaisser alternativement les ailes lorsqu'ils courent.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

D'après Alan P. Peterson, 3 sous-espèces ont été décrites :

  • Rhea pennata garleppi (Chubb) 1913
  • Rhea pennata pennata Orbigny 1834
  • Rhea pennata tarapacensis (Chubb) 1913

Protection[modifier | modifier le code]

Cette espèce et toutes ses sous-espèces, très menacées, figurent sur la liste des espèces de l'Annexe I de la Cites (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction, dite convention de Washington). Seule la sous-espèce Rhea pennata pennata Orbigny, 1834 que l'on trouve en Argentine est inscrite à l'annexe II[réf. nécessaire].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (es) Charif Tala et all., Especies Amenazadas de Chile:Protejámoslas y evitemos su extinción, CONAMA,‎ 2009, 122 p. (ISBN 978-956-7204-29-8, lire en ligne), p. 67, ñandú

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :