Namie Amuro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Namie Amuro
安室奈美恵

Nom de naissance Namie Amuro
Naissance 20 septembre 1977 (36 ans)
Genre musical Jpop, R'n'B
Années actives Depuis 1992
Labels Toshiba EMI (1992–1995)
Avex Trax (1995-2013)
Dimension Point (Depuis 2013)
Site officiel Site officiel ; Dimension Point

Namie Amuro (安室奈美恵, Amuro Namie?, née le 20 septembre 1977 à Naha, préfecture d'Okinawa, au Japon), est une chanteuse de Jpop / R'n'B célèbre en Asie, ex-actrice et idole japonaise dans les années 1990.

Elle débute en 1992 au sein du groupe d'idoles Super Monkey's en tant que chanteuse principale, sans grand succès. Après plusieurs changements de noms et de formations du groupe, et quelques rôles dans des séries et émissions TV, Amuro se fait remarquer par le producteur vedette Tetsuya Komuro et quitte le groupe en 1995 pour entamer une carrière en solo, les autres membres continuant sous le nom MAX, toutes avec un grand succès. Amuro devient la star incontestée de la Jpop et un modèle pour les jeunes japonaises, avant une pause en 1998 pour se marier et accoucher, et l'avènement d'autres artistes comme Ayumi Hamasaki et Hikaru Utada. Après un passage à vide et une participation au projet Suite Chic, elle revient au sommet au milieu des années 2000 dans un nouveau style plus R'n'B. Son tube de 1997 Can You Celebrate? composé par Tetsuya Komuro est une des chansons préférées des japonais et une des plus jouées dans les karaokés et lors des mariages.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Née le 20 septembre 1977 à Naha, Namie Amuro n'avait au départ rien qui la prédisposait à devenir chanteuse. Ses parents divorcent alors qu'elle n'a que 3 ans et sa mère (1/4 italienne) doit l'élever, ses frères et sœurs, toute seule. Leur train de vie est plus que modeste et à l'époque, Namie se voyait hôtesse de l'air plus tard. C'est à l'âge de 10 ans que le déclic se fait, Namie découvre Yoshie Hayakasa, la première élève de l'Okinawa Actors School à être devenue célèbre. Pleine d'admiration pour cette dernière, elle décide de suivre ses pas et s'inscrit à cette même Okinawa Actors School. Tous les jours, 2 heures de marche l'attendent pour pouvoir s'y rendre. L'ambition première de Namie était de devenir chanteuse et elle n'entendait rien faire d'autre. La jeune fille réalise tout de même très vite que chanter n'est pas suffisant et qu'il est nécessaire qu'elle apprenne également à danser. À 12 ans, Namie dévoile son talent à tous en gagnant de nombreux concours télévisés et en battant entre autres Minako Ameku jusqu'alors inégalée.

Débuts 1992-1995[modifier | modifier le code]

La carrière de Namie débute véritablement en 1992 lorsque la décision est prise de former un groupe avec les étudiants les plus brillants: Les Super Monkey's, avec Namie Amuro, Minako Ameku, Nanako Takushi, Hisako Arakaki et Anna Makino. Le premier single à sortir sous le label Toshiba EMI est intitulé Koi no cute beat et passe quasiment inaperçu. Afin de sortir de l'anonymat, le groupe s'installe à Tokyo. Au même moment, Anna Makino quitte le groupe pour des raisons personnelles. Fille du directeur de l'Okinawa Actors School, elle y est aujourd'hui professeur. Rino Nakasone la remplace brièvement avant de partir à son tour. Les membres étant réduits au nombre de 4, le groupe prend logiquement le nom de Super Monkey's 4'. Deux singles suivent, Dancing junk et Aishite Muscat, malgré les publicités dans lesquelles le groupe apparaît, le succès escompté n'est toujours pas à l'affiche. Pour le 4e single, Paradise train, le groupe change encore de nom et devient Namie Amuro with Super Monkey's, cette dernière ayant de toute manière toujours été le leader. Elle tourne d'ailleurs des petits rôles dans des séries TV, et anime même une émission pour enfants, Ponkikies, en duo avec Ranran Suzuki, toutes deux portant un costume de lapin, sortant un single sous le nom Sister Rabbits dans le cadre de l'émission. C'est lors de la sortie du 5e single des Super Monkey's que les choses commencent à changer. Hisako Arakaki quitte le groupe alors que Reina Miyauchi et Ritsuko Matsuda l'intègrent. Try me ~ watashi wo shinjite, reprise du titre eurobeat de Lolita, est un vrai succès qui va se placer tout droit dans le top 10. Grâce à ce titre, Namie Amuro et ses copines obtiennent leur ticket d'entrée à la grande émission annuelle Kouhaku Utagussen. Les deux singles eurobeat suivant, Taiyo no season et Stop the music, sortis sous le seul nom Namie Amuro, marquent une étape. Il est à ce moment-là évident que ce qui attend Amuro, c'est une carrière solo. Les quatre autres filles se contentent désormais officiellement de danser à l'arrière.

Succès 1995-1997[modifier | modifier le code]

La véritable carrière solo commence en 1995. Namie est alors contactée par Tetsuya Komuro qui lui propose d'entrer chez le label Avex Trax. Entre temps, les autres membres Minako Ameku (Mina), Nanako Takushi (Nana), Reina Miyauchi et Ritsuko Matsuda (Lina) sont également contactées pour former un nouveau groupe : Musical Active eXperience, alias MAX. Namie Amuro, soutenue par Tetsuya Komuro, devient la nouvelle reine de la pop. Ses singles plutôt orientés dance vont tour à tour se placer en tête des charts. À partir de Chase the chance, le million d'exemplaires vendus est automatiquement dépassé. L'apogée est engendrée par l'album Sweet 19 blues : avec ses 3,7 millions de copies écoulées, celui-ci bat tous les records de l'époque. Les récompenses s'accumulent, Namie devient la plus jeune artiste à recevoir un Japan Award et ses concerts sont complets au bout d'une demi-heure. À 19 ans, Namie Amuro est un véritable phénomène de société. Copiée et adulée par des milliers de fans qu'on appellent les Amuraa, on la retrouve partout. Magazines, émissions télévisées, publicités (Mistio, Sea Breeze, Visee, Maxell, Nissan pour ne citer que les plus connus), goodies allant des cartes à collectionner à la panoplie d'écolier, jeux vidéo (Amuro Namie Digital dance mix sur Sega Saturn) et films ("That's cunning? Shijou saidai no sakusen!" en compagnie de Tatsuya Yamaguchi du groupe TOKIO). La particularité de Namie Amuro est d'être une artiste qui a exploré et continue d'explorer à peu près tous les genre musicaux. L'année 1997 et la sortie de l'album Concentration 20 nous le prouvent bien, passant du rock au reggae, du rap à la pop sans oublier la ballade. Can you celebrate? marque l'âge de la maturité, une Namie assagie, ce qui n'est pas pour déplaire au public lequel fait de ce single la meilleure chanson de l'année.

Pause et retour 1998-2000[modifier | modifier le code]

Septembre et octobre 1997 représentent une période de choc pour les médias et le public. Le premier mois, Namie abandonne sa magnifique chevelure pour une coupe très courte, il s'agit en fait de "libérer son esprit". Le mois suivant, elle annonce non seulement son mariage avec Masaharu Maruyama (alias "Sam" du groupe TRF) mais également qu'elle est enceinte de trois mois. Elle décide de faire un break d'une année et promet de revenir. Le 19 avril 1998, Namie Amuro accouche d'un petit garçon qu'elle prénomme Haruto. Le 31 décembre 1998, Namie revient lors de l'émission Kouhaku Utagussen pour chanter Can you celebrate?. Elle retrouve ses fans les larmes aux yeux et fait son come-back avec le single I have never seen. Sa popularité a baissé mais ce n'est pas ce qui prime pour la chanteuse. Malheureusement, viennent s'ajouter des événements qui ne lui font pas voir la vie en rose. Son beau-père meurt en ce début d'année et le 17 mars, jour de la sortie de Respect the power of love, sa mère Emiko Taira est assassinée. Namie Amuro pense alors sérieusement à abandonner sa carrière mais se ressaisit en se rappelant combien sa mère pouvait être fière d'elle et de ce qu'elle était devenue.

Toi et moi, troisième single depuis le come-back et générique de fin d'un des films de Pokémon. On murmure que Namie avait tout sauf envie de chanter pour Pokémon et c'est la raison pour laquelle cette chanson ne se trouve sur aucun album. Septembre 1999. Un nouveau tournant dans la carrière de Namie puisque sort Something 'bout the kiss, un single produit par le célèbre producteur américain Dallas Austin. C'est la première fois que la chanteuse a l'occasion de chanter un vrai titre R&B. Il est vrai qu'elle a toujours adoré ce style et qu'on se rappelle très bien que déjà en 1996-97, ses clips étaient peuplés de danseurs black tandis qu'elle, s'essayait au sons groovy, rap ou reggae. (Don't wanna cry, Joy, Storm, Me love peace!!) L'année 2000 offre de nombreuses opportunités à Namie Amuro. Après la sortie de Genius 2000, la chanteuse effectue son premier concert sur un autre continent, plus précisément sur l'île d'Hawaii, un des États-Unis. On lui propose également de chanter pour le G8 devant les dirigeants des plus grandes puissances mondiales, c'est l'occasion de la sortie de Never end.

Perte de vitesse 2001-2002[modifier | modifier le code]

En fin d'année sort Break the rules encore une fois coproduit par Dallas Austin et où l'influence R&B est encore plus marquée. On remarque également une grosse amélioration de la prononciation anglaise de la chanteuse. En 2001 sort Say the word où Namie tente d'adopter un style beaucoup plus international aussi bien au niveau musical que visuel. On entend de toutes parts qu'elle voudrait se lancer très bientôt sur le marché américain. Ce single est l'occasion pour Namie de prendre beaucoup plus part à la conception des chansons puisqu'elle est pour la première fois l'auteur des paroles. En fin d'année, Namie ainsi que d'autres artistes tels que BoA, Kumi Kōda, Ayumi Hamasaki, Keiko... intègre le projet Song+Nation. Trois singles et un album sont réalisés et les bénéfices iront au victime du 11 septembre. Dans la série duos, Namie demande à chanter avec le rappeur Verbal du groupe M-Flo ce qui donne Lovin' it. Les sorties de single se font de plus en plus espacées et en 2002 ne sortent que deux ballades : I will et Wishing on the same star. Cette dernière est une version japonaise d'un titre déjà chanté par plusieurs artistes américains et écrit par Diane Warren.

Le 18 juillet, Namie fait la une des journaux. Depuis plus d'un an, on parlait, reparlait, ressassait la rumeur d'un éventuel divorce. Le couple Namie-Sam a démenti plus d'une fois les faits mais en juillet, le divorce est bel et bien annoncé. Officiellement, c'est un divorce à l'amiable dû à l'emploi du temps chargé de Namie. Même si la garde de l'enfant revient sur papier à Sam, Namie continue à s'en occuper puisque les ex-époux vivent toujours dans le même appartement mais à des étages différents.

Fin 2002-début 2003 est le retour en force de Namie Amuro avec l'ambitieux projet SUITE CHIC, une collaboration de plusieurs artistes R&B/Hip-hop dont Namie est la chanteuse principale. De grands noms tels Zeebra, DABO, Muro, Ryosuke Imai ou Michico en font partie. Dans SUITE CHIC, Namie donne une image totalement différente et plus provocante. Après la fin du projet, elle reprend sa carrière en solo, dans un style désormais plus R&B.

Retour au sommet 2003-2009[modifier | modifier le code]

En 2003, Namie revient sur sa carrière solo avec le single « SHINE MORE » et un album intitulé STYLE. Namie fait alors une grande tournée en Asie de novembre 2003 jusqu'au début de l'année 2004. Après le raz-de marée qui a ravagé le sud de l'Asie, elle participe aux MTV Asia Aid et donne une importante somme d'argent a l'Unicef. En 2005, elle sort son nouveau single intitulé « WANT ME, WANT ME » qui se classera deuxième des charts Oricon et elle annonce la sortie de son 6e album QUEEN OF HIP POP en juillet. Elle fait alors sa tournée au Japon jusqu'à fin 2005.

Fin 2005, elle sort « White light / Violet sauce ». « Violet sauce » est utilisé pour la B.O. de la version japonaise de SIN CITY. Aucune sortie en 2006 sauf « Can't sleep, Can't eat, I'm sick » en été. Fevrier 2007 arrive « Baby don't cry » une ballade qui se classa 3eme des charts oricon. Cette chanson est surtout pour son fils : HARUTO. Avril 2007, un nouveau titre intitulé FUNKY TOWN se fait entendre et annonce la venue d'un nouvel album le 27 juin 2007, PLAY. Le 27 juin 2007 sort le nouvel album de Namie Amuro, Play, avec une version CD et une version CD/DVD, ce qui est une première pour l'artiste, de plus elle a participé à la production de cet album. Le premier extrait officiel de cet album est « Hide & Seek » qui est suivi par « Hello ». Dès la première semaine l'album est numéro 1 du top Oricon avec plus de 250 000 exemplaires vendus, faisant de cet album le 6e numéro de l'artiste depuis Genius 2007 et dépasse même les ventes de « Queen of Hip-Pop ». Actuellement, l'album s'est vendu à plus de 580 000 exemplaires. Le 21 juillet 2007 elle participe au concert final de M-Flo avec qui elle interprète « Luvotomy » devant 13 000 personnes. Tout en faisant la promotion de son album à travers de nombreux shows, elle annonce sa nouvelle tournée, le « Play Tour 2007 », qui débute le 18 août et se finit le 25 décembre marquant un total de 53 dates à travers tout le Japon. Elle finira par ajouter 12 nouvelles dates qui couvrent la période de janvier/février 2008 à Tôkyô, Osaka, Nagoya, Fukuoka, et Nagasaki avec un final prévu maintenant au Kanagawa Kenmin Hall. Namie participe aux MTV Student Voice Award où elle interprète « Hide & Seek » et gagne la récompense de « l'artiste la plus respectée par les étudiants ». Namie devient l'égérie de la marque Lipton au Japon et tourne un CM utilisant la chanson « Pink Key ». En décembre 2007, on annonce la participation de Namie à la marque pour cheveux Vidal Sassoon avec un projet baptisé "Fashion Music VS". La marque a fait appel à la styliste de Sex and the City Patricia Field et le coiffeur des stars, Orlando Pita, pour entourer la chanteuse.

En début de l'année 2008, on annonce la sortie d'un 3-A side pour illustrer la campagne Vidal Sassoon et qui sort le 5 mars 2008. Le concept est original car Namie va représenter trois périodes les années 1960, 1970 et 1980 avec des samples de trois chansons datant de ces époques, le tout accompagné de clips à l'image des chansons. Pour les années 1960 c'est la chanson « Baby Love » des Supremes qui est samplée, pour les années 1970 c'est « Rock Steady » d'Aretha Franklin et pour les années 1980 c'est « What a Feeling » d'Irene Cara. Namie décide de faire quelques concerts hors Japon à Taïwan où 10 000 billets ont été vendus en deux heures. Le 27 février 2008 sort le DVD du Play Tour 2007 qui finit premier des ventes avec 60 370 exemplaires vendus. Le 5 mars 2008 sort son single « 60s70s80s » en version CD et en version CD/DVD. Le single se classe 2e des ventes avec 114 719 exemplaires vendus, c'est aussi le 14e single consécutif que Namie place dans le top 10. Actuellement elle en a vendu 284 699 exemplaires. Namie gagne en même temps le meilleur clip féminin pour "Hide & Seek" au Space Shower Music Video Awards 2008. Le site « Yahoo ! Japan » annonce que pour cette année, Namie a gagné 3 milliards de yens (20 millions d'euros) grâce à ses concerts, son contrat avec Vidal et les ventes de ces CDs et des DVDs.

Namie participe aux MTV Video Music Awards 2008 car elle est nominée comme « Best RnB Video » pour « Hide & Seek », le 31 mai. Namie annonce aussi sa participation à la compilation de la chanteuse Double avec laquelle elle chante une nouvelle chanson, « Black Diamond » avec un clip à la clé. En même temps Vidal Sassoon décide d'étendre la coopération avec Namie dans le reste de l'Asie. On annonce la sortie d'une troisième compilation pour l'artiste prévue pour le 30 juillet avec des chansons issues de ces trois derniers albums, donc de 2002 à 2008, avec deux inédits : « Sexy Girl » et « Do Me More » qui sert de chanson pour le nouveau CM pour Vidal Sassoon. Cette compilation sort en version CD et versions CD/DVD, son titre est « Best Fiction » ; on annonce aussi une nouvelle tournée pour promouvoir le CD avec 25 dates dans 15 villes japonaises, dans des arenas. Le 30 mai 2008 se sont déroulés les MTV Video Music Awards ou Namie a présenté la catégorie « Best Hip-Hop video » et où elle a reçu son prix pour "Hide & Seek". La chanson « Sexy Girl », issue de sa compilation, sert de thème pour le drama « Otome no Punch ». De plus, après 8 ans d'abscence, Namie se retrouve en tête d'affiche de la réunion des actionnaires d'Avex Trax qui fête ses 20 ans au Saitama Super Arena.

Namie Amuro sort sa troisième compilation intitulée Best Fiction le 30 juillet 2008, réunissant tous les singles depuis 2002 mais aussi avec deux inédits « Sexy Girl » et « Do Me More ». Ce dernier servira de thème pour la campagne Vidal Sassoon ; la première semaine, cette compilation se vend à 681 000 exemplaires et devient numéro 1 des charts. Actuellement l'album s'est vendu à plus de 1 500 000 exemplaires. Il obtient même le prix du meilleur album de l'année au 50th Japan Record Awards. Le 25 octobre 2008 commence sa tournée « Best Fiction Tour 2008-2009 » avec des dates dans tout le Japon mais aussi à Taïwan et à Hong Kong. Elle est même invitée au Kohaku Uta Gassen mais décline l'offre.

Le 20 janvier 2009, Sanspo annonce une nouvelle campagne avec VS avec une chanson « Dr. » qui sera tiré de son 34e single « Wild/Dr. » sorti le 18 mars ; l'autre chanson, « Wild », sert de thème pour Coca Cola Zéro. Cela marque aussi son propre record de plus de chansons ayant débuté dans le top 10 durant ces quinze dernières années. Durant l'été elle participe à la publicité pour le nouvel hamburger de McDonald's « the Quarter Pounder ». Le 1er octobre 2009, Vidal Sassoon annonce la sortie de nouvelles publicités avec Namie et deux nouvelles chansons « My Love » et « Copy that », l'ensemble de la campagne est surnommée "Reborn/Amuroad". Il est aussi annoncé que pour le 16 décembre, un nouvel opus soit prévu. Il contiendra environ 12 pistes dont WILD, Dr., COPY THAT et My Love. C'est confirmé, l'album se nommera PAST < FUTURE. Namie sortira un nouveau single nommé « Fake », où elle participe à une nouvelle collaboration avec Ai. La chanson est quelques peu critiquée, pour être une copie de « Téléphone », le hit de Lady Gaga et Beyoncé.

Années 2010[modifier | modifier le code]

Namie Amuro obtient le prix du meilleur artiste asiatique au World Music Awards, le 18 mai 2010. Namie prépare la sortie d'un nouveau A-Side, "Break It/Get Myself Back", commercialisé le 28 juillet 2010, qui sert de chanson pour une nouvelle pub pour Coca-Cola Zero.

Namie annonce officiellement la sortie d'un nouvel album qui sera composé que de collaborations : "Checkmate", qui est prévu pour 23 mars. Cet album contiendra la plupart des duos de sa carrière comme « Rock U », « Black Diamond » et « Luvotomy » ; mais aussi des chansons inédites comme « Wonder Woman » avec Anna Tsuchiya et AI qui sert de chanson pour la nouvelle campagne de Coca Cola Zero, et aussi, un duo avec le groupe sud-coréen After School, "Make It Happen". Parmi les autres duos annoncés, Kaname Kawabata, Lil Wayne, Yamashita Tomohisa, VERBAL. En trois semaines, l'album Ckeckmate s'est vendu à plus de 400 000 exemplaire pour le moment.

Le site officiel de Namie vient d'annoncer la sortie d'un prochain single à paraître le 27 juillet 2011. Il s'agira d'un triple A-side intitulé [ NAKED / Fight Together / Tempest ]. « Naked » ne vous sera pas inconnue puisque l'instrumentale de la chanson est diffusée depuis fin mars dans le CM pour Esprique. Celle-ci est produit par Shinichi Osawa (plus connu sous son pseudonyme Mondo Grosso), et les paroles ont été écrites par VERBAL (du duo M-Flo, que l'on ne présente plus tellement, vu que les collaborations avec Namie sont nombreuses). « Fight Together » ne vous est certainement pas étrangère non plus puisqu'il s'agit bien évidemment de l'Opening pour la saison 14 de One Piece. Ce single triple A-side sera disponible à partir de ¥1260 (€11) pour son édition classique et ¥1890 (€16) pour son édition CD+DVD. De plus, le site officiel révèle également qu'en raison de la popularité de la chanson, « Fight Together » sera disponible en téléchargement légal dès le 1er juin. Avec le lancement du single, le 27 juillet, et le coup d'envoi du Live Style 2011 le 30 juillet, l'été sera décidément aux couleurs de Namie Amuro. Le magazine Bilboard vient d'annoncer que Namie était la meilleure artiste en termes de vente (CD et DVD) pour la première partie de l'année avec un revenu de 2, 7 milliard de yen (environ 27 millions d'euros). Elle en profite pour battre un nouveau record en tant que seule chanteuse japonaise ayant eu chaque single dans le Top 10 depuis 17 années consécutives.

En 2012 Namie Amuro fêtera ses 20 ans de carrière. Pour célébrer cet anniversaire, la chanteuse a annoncé un concert anniversaire à Okinawa (là où sa carrière à débuté), puis une nouvelle tournée qui s'intitulera "Namie Amuro 5 Domes Tour 2012 ~20th Anniversary Best~" et qui se déroulera de novembre à décembre de cette année avec une particularité. En effet, sur le site de la chanteuse, les fans peuvent voter pour décider les titre qu'elle chantera durant cette tournée. De plus on vient d'annoncer la sortie d'un nouvel album le 27 juin qui se nommera "Uncontrolled", contenant ces derniers singles depuis 2010 et quatre nouvelles chansons dont « Only You », écrite par la chanteuse elle-même et en anglais. Son nouvel album est numéro 1 dans 5 pays différents, de plus au Japon c'est son 1er album à être numéro 1 pendant trois semaines d'affilée. Namie Amuro et les organisateurs ont décidé d'annuler le concert des 20 ans à Okinawa à cause du typhon s'approchant trop dangereusement d'Okinawa. En octobre, Namie dévoile un nouveau titre, « Damage », qui n'est autre que la B.O. d'un nouveau film très en vue au Japon : Fly with the Gold.

Le 10 juillet 2013 Namie Amuro sort son album FEEL pour la première fois sous son propre label, Dimension Point. Le Style de Namie Amuro est très développé passant de la pop au R&B jusqu'à présent son style est orienté R&B et électropop avec son nouvelle album FEEL

Discographie[modifier | modifier le code]

Les disques sortis sous le seul nom de Namie Amuro sur le label Toshiba-EMI sont souvent considérés comme faisant partie de la discographie du groupe Namie Amuro with Super Monkey's, et non de sa discographie en solo généralement limitée aux disques sortis chez avex trax. La numérotation de ses disques n'est pas officielle, et peut donc varier selon qu'on y intègre ou pas ses disques de Toshiba-EMI, et la réédition du single Can You Celebrate? de fin 1997 généralement considéré comme un single spécial hors-série.

Singles[modifier | modifier le code]

Toshiba-EMI[modifier | modifier le code]

Super Monkey's
  1. 16/09/92 : Koi no Cute Beat / Mister U.S.A.
    Super Monkey's 4
  2. 26/05/93 : Dancing Junk
  3. 05/11/93 : Aishite Muscat
    Namie Amuro with Super Monkey's
  4. 20/07/94 : Paradise Train
  5. 25/01/95 : Try Me ~Watashi wo Shinjite~
    Namie Amuro
  6. 26/04/95 : Taiyo no Season
  7. 24/07/95 : Stop the Music

Avex Trax[modifier | modifier le code]

  1. 25/10/1995 : Body Feels Exit
  2. 04/12/1995 : Chase the Chance
  3. 13/03/1996 : Don't Wanna Cry
  4. 05/06/1996 : You're My Sunshine
  5. 21/08/1996 : Sweet 19 Blues
  6. 27/11/1996 : A Walk in the Park
  7. 12/02/1997 : Can You Celebrate?
  8. 21/05/1997 : How to Be a Girl
  9. 26/11/1997 : Dreaming I Was Dreaming
  10. 25/12/1997 : Can You Celebrate? (ré-édition)
  11. 23/12/1998 : I Have Never Seen
  12. 17/03/1999 : Respect the Power of Love
  13. 07/07/1999 : Toi et Moi
  14. 01/09/1999 : Something 'bout the Kiss
  15. 04/01/2000 : Love 2000
  16. 12/07/2000 : Never End
  17. 04/10/2000 : Please Smile Again
  18. 24/01/2001 : Think of Me / No More Tears
  19. 08/08/2001 : Say the Word
  20. 14/02/2002 : I Will
  21. 11/09/2002 : Wishing on the Same Star
  22. 05/03/2003 : Shine More
  23. 16/07/2003 : Put 'Em Up
  24. 16/10/2003 : So Crazy / Come
  25. 17/03/2004 : Alarm
  26. 22/07/2004 : All for You
  27. 14/10/2004 : Girl Talk / The Speed Star
  28. 06/04/2005 : Want Me, Want Me
  29. 16/11/2005 : White Light / Violet Sauce
  30. 17/05/2006 : Can't Sleep, Can't Eat, I'm Sick / Ningyo
  31. 24/01/2007 : Baby Don't Cry
  32. 04/04/2007 : Funky Town
  33. 12/03/2008 : 60s 70s 80s
  34. 18/03/2009 : Wild / Dr.
  35. 28/07/2010 : Break It / Get Myself Back
  36. 27/07/2011 : NAKED / Fight Together / Tempest
  37. 07/12/2011 : Sit!Stay!Wait!Down! / Love Story
  38. 21/03/2012 : Go Round / Yeah-Oh!
  39. 06/03/2013 : Big Boys Cry / Beautiful
  40. 29/01/2014 : Tsuki
Singles digitaux
  1. 12/09/2012 : Hot Girls - SMIDI CLUB REMIX
  2. 24/10/2012 : Damage
  3. 05/12/2012 : Damage -80KIDZ Remix-
  4. 22/12/2012 : Love Story (Xmas Music Box Ver.)
  5. 16/10/2013 : Neonlight Lipstick
  6. 23/10/2013 : Ballerina

Albums[modifier | modifier le code]

Toshiba-EMI[modifier | modifier le code]

Namie Amuro
  1. 16/10/95 : Dance Tracks Vol.1
    Namie Amuro with Super Monkey's
  2. 20/09/96 : Original Tracks Vol.1 (compilation)

Avex Trax[modifier | modifier le code]

Albums studio
  1. 22/07/1096 : Sweet 19 Blues
  2. 24/07/1997 : Concentration 20
  3. 26/01/2000 : Genius 2000
  4. 20/12/2000 : Break the Rules
  5. 10/12/2003 : Style
  6. 13/07/2005 : Queen of Hip-Pop
  7. 27/06/2007 : Play
  8. 16/12/2009 : Past < Future
  9. 27/06/2012  : Uncontrolled
    chez Dimension Point
  10. 10/07/2013 : Feel
Compilations
  1. 28/01/1998 : 181920
  2. 13/03/2002 : Love Enhanced - Single Collection
  3. 30/07/2008 : Best Fiction
  4. 27/04/2011 : Checkmate! (New Collaboration Album)
  5. 04/06/2014 : Ballada

Collaborations[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

Sister Rabbits (シスターラビッツ?)
  • 10/06/96 : Issun Momo Kintarou (一寸桃金太郎?)
TK Presents
  • 01/01/1997 : You are the one
Song+Nation
Suite Chic
AI
  • 31/03/2010 : Fake

Chansons[modifier | modifier le code]

Double
  • 20/05/2008 : Black Diamond (album The Best Collaborations)

Albums[modifier | modifier le code]

Suite Chic

DVD[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 1993 Ichigo hakusho (いちご白書, série TV)
  • 1994 Toki wo kakeru shōjo (時をかける少女) (adaptation du roman la Traversée du temps)
  • 1994 Ponkikies (émission TV pour enfants)
  • 1995 Station (ステイション, série TV)
  • 1995 Watashi, Mikata desu (série TV)
  • 1996 That's cunning! (film)
  • 2011 Watashi ga Renai Dekinai Riyuu (私が恋愛できない理由), apparition dans l'épisode 9 (série TV)

Références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :