Namdrik

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Namdrik
Carte de Namdrik.
Carte de Namdrik.
Géographie
Pays Drapeau des Îles Marshall Îles Marshall
Archipel Îles Ralik
Localisation Océan Pacifique
Coordonnées 5° 37′ 00″ N 168° 07′ 00″ E / 5.616667, 168.116667 ()5° 37′ 00″ N 168° 07′ 00″ E / 5.616667, 168.116667 ()  
Superficie 2,2 km2
Nombre d'îles 2
Géologie Atoll
Administration
Statut Municipalité des îles Marshall
Démographie
Population 814 hab.
Densité 370 hab./km2
Autres informations
Fuseau horaire UTC+12

Géolocalisation sur la carte : Îles Marshall

(Voir situation sur carte : Îles Marshall)
Namdrik
Namdrik
Archipels des îles Marshall

Namorik, aussi appelé Namdrik, est un atoll et une municipalité de 2 îles située dans les îles Ralik dans l'État des Îles Marshall et comptant une population de 814 habitants. L'atoll se trouve à 152 km au nord-ouest de Jaluit. Les terres fermes mesurent uniquement 2,2 km² mais elle enserrent un lagon de 7 km².

L'atoll se trouve à 138 kilomètres au nord-ouest de l'atoll d'Ebon, et est formé de deux 'îles' recouvertes de végétation et enserrant le lagon. Un récif corallien se trouve entre les îles sur le récif, avec de nombreux rochers noirs, et sépare le lagon peu profond de la mer.

Histoire[modifier | modifier le code]

Bien que plusieurs des îles Ralik aient été découvertes par le capitaine espagnol Alonso de Salazar en 1526, elles étaient vraisemblablement habitées par des peuples micronésiens depuis environ 1000 ans avant Jésus-Christ.

L’atoll de Namorik fut découvert le 15 décembre 1792 par le capitaine britannique Henry Bond qui lui donna le nom de « Baring Islands ». Les îles qui le composent se retrouvèrent plus tard sous administration espagnole.

La compagnie de la Nouvelle-Guinée, une compagnie de commerce allemande, s’établit sur les îles Ralik vers 1859 et l’Empire allemand acheta toutes les Îles Marshall à l’Espagne le 22 octobre 1885. La compagnie Jaluit administra les îles à partir de 1886, ces dernières allant faire partie de la Nouvelle-Guinée allemande en 1906.

Durant la Première Guerre mondiale, le territoire fut occupé en octobre 1914 par le Japon qui reçut en décembre 1920 un mandat d’administration de la Société des Nations - le mandat des îles du Pacifique- après le Traité de Versailles de 1919.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le groupe d’îles fut utilisé par le Japon comme base militaire jusqu’à ce que les États-Unis s’emparent du territoire au printemps 1944, le groupe d’îles tombant ensuite sous administration américaine. L’administration du « Territoire sous tutelle des îles du Pacifique » (en anglais, Trust Territory of the Pacific islands), qui comprenait entre autres les Îles Marshall de même que toutes les Îles Carolines, fut confiée aux États-Unis par les Nations unies en 1947. Les États-Unis prononcèrent sa dissolution le 3 novembre 1986.


Conseils de navigation[modifier | modifier le code]

Les navires peuvent franchir le récif, bien qu'avec difficulté, en passant par le côté ouest de l'atoll. Une poste de commerce se trouve sur la côte ouest de l'îlot de Namorik, au sud de l'atoll. Le débarquement peut s'effectuer à environ 90 mètres au sud de la côte ouest de l'îlot de Namorik, mais il n'est pas possible d'abriter le navire lorsque les vents viennent du nord-est, et la manœuvre est déconseillée avec des vents fort sud-ouest en cas de mer forte. Un récif frangeant s'étend jusqu'à environ 135 mètres à côté du lieu de débarquement, avec une profondeur de 1,2m et des rochers. Deux épaves sont échouées à environ 90 mètres de la côte sud le long de la ligne de récif.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]