Namdaemun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hangul, Hanja.png Cette page contient des caractères coréens. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
La porte de Namdaemun en mai 2013
Namdaemun
Hangeul 남대문 (숭례문)
Hanja 南大門 (崇禮門)
Romanisation révisée Namdaemun (Sungnyemun)
McCune-Reischauer Namdaemun (Sungnyemun)

Namdaemun (« Grande porte du sud »), de son vrai nom Sungnyemun (« Porte des cérémonies élevées »), est l'une des huit portes de la muraille de Séoul, en Corée du Sud, qui entourait la ville lors de la dynastie Joseon. La porte est située dans le quartier Jung-gu, entre la gare de Séoul et la place de l'hôtel de ville (Seoul Plaza), à proximité du marché de Namdaemun.

Namdaemun était au Moyen Âge la porte d'entrée principale de Séoul. Construite en 1398 sous le règne du souverain Taejo, elle fut reconstruite en 1447 durant la 29e année du règne de Sejong le Grand[1]. Elle a été classée en première position sur la liste des trésors nationaux coréens.

L'édifice en bois et en pierre a subi plusieurs reconstructions et rénovations. Le 10 février 2008, la pagode en bois au sommet de la porte est sérieusement endommagée par un incendie criminel[2]. Namdaemun est officiellement réouverte le 5 mai 2013, cinq ans après l'incendie[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Incendie de février 2008[modifier | modifier le code]

Le 10 février 2008, un incendie criminel réduit en cendres une grande partie de la porte de Namdaemun. Un homme de 69 ans a avoué être à l'origine de l'incendie, il avait déjà été condamné en 2006 à un an et demi de prison avec sursis pour avoir mis le feu à un bâtiment du palais de Changgyeonggung.

Reconstruction[modifier | modifier le code]

Sa reconstruction est alors estimée à 20 milliards de wons (14,5 millions d'euros) par les services du patrimoine, et prendrait de 4 à 5 ans. Ce n'est pas la reconstruction en elle-même qui explique cette durée mais la difficulté de retrouver le type de bois nécessaire.

Les travaux de reconstruction commencent en février 2010 et se terminent le 29 avril 2013[4]. Sa réouverture officielle a lieu le 5 mai 2013[3].

Galerie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Namdaemun: National Treasure No. 1 », Joongang Daily,‎ 30 janvier 2102 (lire en ligne)
  2. (en) « SKorea arsonist in Namdaemun fire had grudge over land dispute: police », Agence France-Presse,‎ 11 février 2008
  3. a et b Frances Cha, « South Korea's No. 1 national treasure reopens after five years », CNN Travel,‎ 9 mai 2013 (lire en ligne)
  4. Min-Sun Lee, « The South Gate Will Stay Closed a Little Longer », The Wall Street Journal,‎ 4 janvier 2013 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :