Najwa Karam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Karam.

Najwa Karam

Description de l'image  Najwa Karam.jpg.
Informations générales
Nom de naissance Najwa Karam
Naissance 26 février 1966 (48 ans)
Zahlé, Drapeau du Liban Liban
Activité principale Chanteuse
Genre musical Pop
Années actives 1989 – aujourd’hui
Labels Rotana Records
Site officiel http://www.najwakaram.com

Najwa Karam (arabe : نجوى كرم), née à Zahlé le 26 février 1966 (48 ans)[1] à Zahlé (Liban), est une chanteuse libanaise réputée pour sa voix douce et lascive.

Biographie[modifier | modifier le code]

Najwa Karam naît dans une famille libanaise maronite.

Elle s'est imprégnée de l'art dès sa plus tendre enfance dans une famille qui a toujours vécu dans une ambiance musicale empruntée des Abdel Halim Hafez, Oum Kalthoum ou Mohammed Abdel Wahab. Elle a étudié dans sa ville Zahlé et en sort avec un diplôme de philosophie qui lui permettra d'exercer le métier de professeur pendant deux ans. Elle décide de se lancer dans la chanson à l'âge de vingt-six ans.

Najwa Karam a rejoint le mouvement layali lobnan où elle a vite fait ses preuves. Avec l'aide du manager de ce dernier, elle a réussi a convaincre ses parents de la laisser enregistrer son premier album. Elle s'est ensuite inscrite à l'école de musique arabe de Beyrouth où elle étudia pendant quatre ans pour devenir la star qu'elle est aujourd'hui. Les albums les plus connus de la chanteuse sont Kebir' el Hob et Oyoun albi, et ses plus grands succès populaires répondent au nom de Ya Medawebni ou encore le récent tube Hayda Haki.

Impliquée, la chanteuse a lancé un appel à la solidarité auprès de tous les pays arabes lors du conflit israélo-libanais de 2006 impliquant le Hezbollah. En présence de l’ambassadeur du Liban en Tunisie, la chanteuse libanaise a remercié la population et le président tunisien d’avoir ouvert une caisse spéciale pour récolter des dons, destinés à la population libanaise.

Najwa Karam a assuré une série de concerts en Tunisie, dont les bénéfices ont été reversés aux mouvements de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge libanais.

En février 2012, Najwa Karam était en concert au Qatar où elle a chanté avec George Mardorosian et Antoine Al Chaak[2].

Elle a trois frères et une sœur.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • (ar) Ya Habayeb, 1989
  • (ar) Ana ma3akoun : Je suis avec vous, 1992
  • (ar) Ma Bismahlak : Je ne te permets pas
  • (ar) Hazzi Hilo : Ma bonne étoile
  • (ar) Ma Hada La Hada : Personne n'est a personne
  • (ar) Maghroumeh : Amoureuse
  • (ar) Rouh Rouhi : Mon âme intérieure
  • (ar) Oyoun Albi : Les yeux de mon cœur
  • (ar) Nadmanah : Confuse
  • (ar) Tahamouni : Accusée
  • (ar) Saharni : Ensorcelée
  • (ar) Shu Mgheira : Transformée
  • (ar) Kibir El Hob : Amour grandissant
  • (ar) Hayda Haki : Des rumeurs
  • (ar) Aam Bimzah Maak : Je plaisante avec toi, 2008
  • (ar) Khallini Shoofak : Laisse-moi te voir, 2009

Compilations[modifier | modifier le code]

  • The Very Best Of
  • Greatest Hits

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]