Nain du Chaos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les nains du chaos sont une race du monde imaginaire de Warhammer, qui se décline principalement en jeu de rôle, et en jeu de figurines.

Présentation[modifier | modifier le code]

Les Nains du chaos sont des nains partis vers le Nord et l'Orient pour chercher et exploiter des gisements miniers colossaux. Hélas pour eux la magie corruptrice du Chaos, plus active au Nord, les a changés: ils sont devenus sanguinaires, cruels, et la terre environnante de leurs villes est ravagée par la cupidité tout comme leurs cœurs. Ces terres infertiles ne sont plus que des rivières de goudron ou de pétrole en flamme où des milliers d'esclaves se tuent à la tâche pour faire marcher leur industrie quand ils ne sont pas sacrifiés à d'obscures puissances.

Tout comme les nains ils disposent d'une technologie avancée (les nains du chaos sont les premières créatures du monde de Warhammer à avoir fabriqué des fusées de combats) et d'une très grande longévité. Ils s'allient parfois aux armées des Puissances de la Ruine utilisant la plupart du temps un Canon Apocalypse, un canon dont le bout est une bouche entourée de dents et propulsant des projectiles constitués de la chair fondue de leurs ennemis pas toujours morts mélangée à de l'énergie chaotique pure. Comme les autres nains, ils respectent l'âge et la connaissance ainsi que les liens familiaux. Leur hiérarchie est relativement informelle, réglée seulement par la puissance et le nombre d'esclaves possédés par les uns et les autres. L'assemblée des seigneurs nains du chaos règne sur leur vaste empire.

Celui-ci s'étend au cœur des Sombres terres, au-delà de l'hégémonie hobgobeline. La capitale des Nains du chaos est la tour de Zaâr-Naggrund, une ziggourath colossale dont le dernier étage abrite le temple d'Hashut et l'assemblée des seigneurs. Les nains du chaos vénèrent leur propre divinité du Chaos, Hashut, le père des ténèbres. Celui-ci est représenté comme un énorme taureau aux yeux ardents dont le ventre de l'idole brûle d'un feu en permanence entretenu et où sont jetées des victimes en sacrifice.

Contrairement aux autres nains, les nains du chaos manient la magie avec excellence et les seigneurs sorciers sont les plus respectés des nains du chaos. Ils utilisent la magie de culte de Hashut, basée sur la lave et le feu. Les sorciers nains du chaos sont sujets à une étrange malédiction due à leur contact avec le Chaos, ils se transforment en pierre, petit à petit, en commençant par les pieds. au début, cela handicape seulement leurs déplacements et doivent compter sur leurs serviteurs, puis la pierre leur procure une armure au torse. À la fin, seule leur tête peut bouger et ils sont complètement dépendants de leurs suivants. Enfin, ils finissent invariablement transformés en statue et sont alors placés dans la cour de la tour de Zaâr-Naggrund par leurs pairs. La route menant à leur capitale est parsemée de telles statues.

Dans l'univers du jeu de rôle Warhammer, certains répurgateurs nains se consacrent essentiellement à la traque des nains du chaos.

À ce jour l'armée des nains du chaos n'est plus d'actualité: elle a été retirée par Games Workshop après avoir remarqué que les listes d'armées de nains du chaos bien construites étaient imbattables par les autres races à moins de bénéficier d'un habile lancer de dés.

Orques Noirs[modifier | modifier le code]

Les Orques Noirs sont les serviteurs des nains du Chaos. Ils ont été créés à partir d'Orques, afin de servir de soldats d'élite. De fait, les orques noirs sont énormes (souvent plus de deux mètres), et sont des chefs rusés parfois amenés à prendre le commandement de bandes d'Orques et de gobelins. Les Orques noirs sont une expérience manquée car ils se rebellèrent contre leurs créateurs et entraînèrent avec eux d'immenses hordes d'esclaves révoltés Orques et gobelins. Ils faillirent même prendre la tour de Zaâr-Naggrund, capitale des Nains du chaos mais en furent empêchés par la trahison des Hobgobelins, serviteurs des nains du chaos; depuis, les deux races se vouent une haine réciproque.

Les Orques noirs sont haïs des autres Orques car ils servent souvent de gardiens d'esclaves pour les nains du Chaos, les esclaves pouvant être Orques. Les Orques noirs ne sont plus autorisés à entrer dans l'enceinte de la cité de Zaâr-Naggrund depuis leur révolte mais nombre d'entre eux servent encore de combattants pour leur armée. Les orques noirs ont une peau beaucoup plus sombre que celle des autres Orques, presque noire, qui leur donne leur dénomination.

Vers un retour des nains du chaos ?[modifier | modifier le code]

La septième édition du livre de règles comprend un profil de jeu générique pour les nains du chaos, ainsi qu'un brève description d'un tiers de page dans la section « Le monde de Warhammer », aux côtés des Dragons et de Cathay.

Lors du Games Day de Chicago 2009, Jervis Johnson annonca "Chaos dwarfs will be updated" ("Les nains du chaos seront mis à jour"). Cependant aucune date n'est venu étayer cette affirmation. Si cette sortie se confirme, elle constituerait une véritable révolution pour les quelques irréductibles joueurs nains du chaos. Un nouveau code visuel serait adopté pour cette refonte, elle abandonnerait les traditionnels chapeaux ("big hat") pour des casques plus conventionnels tels que ceux des servants du canon apocalypses, derniers nains du chaos produits par Games Workshop.

Bien qu'aucune nouvelle publication n'ai été faite depuis de nombreuses années, la liste d'armée des nains du chaos reste jouable et 100 % officielle, son interdiction dans certains tournois relève donc d'une méconnaissance de cet état de fait par les organisateurs.

Le début d'une armée est sorti dans le courant 2011, par la marque ForgeWorld.

Sources[modifier | modifier le code]

Le magazine White Dwarf publié par Games Workshop, les nains du chaos n'ont pas fait l'objet d'un livre d'armée à part entière, même si certaines communautés sont en train de lui faire voir le jour, rien d'officiel pour le moment.