Nadia Barentin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Barentin.

Nadia Barentin

Nom de naissance Marthe-Jeanne Barentin
Naissance 17 octobre 1936
Paris 14e (France)
Décès 22 mars 2011 (à 74 ans)
Paris 15e
Activité principale Comédienne
Distinctions honorifiques Prix du Syndicat de la critique

Répertoire

  • Huit femmes (théâtre)
  • La Maison des cœurs brisés (théâtre)
  • Autour de Mortin (théâtre)
  • Monsieur Klebs et Rosalie (théâtre)
  • La Griffe (théâtre)
  • Louis la Brocante (série télévisée)

Nadia Barentin, de son vrai nom Marthe-Jeanne Barentin, est une comédienne française née le 17 octobre 1936 à Paris 14e[1] morte le 22 mars 2011 à Paris 15e[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Au théâtre, elle a travaillé avec des metteurs en scène importants (Raymond Rouleau, Jean Mercure, Matthias Langhoff, etc) et interprété des grands auteurs (Bertolt Brecht, Jean-Claude Grumberg, René de Obaldia, Marcel Aymé, etc). Avec Jacques Seiler, dont elle fut la première compagne, elle a également défendu des auteurs contemporains comme Roland Dubillard, Robert Pinget, Mehdi Charef ou Philippe Minyana.

Le Syndicat de la critique dramatique lui a décerné en 1979 le prix de la meilleure comédienne pour ses interprétations dans La Maison des cœurs brisés de George Bernard Shaw et Autour de Morin de Robert Pinget.

Au cinéma, elle a souvent tourné avec des membres de l'équipe du Splendid (Josiane Balasko, Christian Clavier, Michel Blanc, Gérard Jugnot). Elle a également participé à de nombreux téléfilms et séries pour la télévision. Le grand public la connaît sous les traits de la Mère Supérieure dans la série Louis la Brocante. Elle meurt en mars 2011, peu après le tournage du film Parlez-moi de vous[3].

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Nadia Barentin sur Les Gens du cinéma
  2. « Décès de Nadia Barentin, la mère supérieur de Louis la Brocante », aujourdhui-en-france.fr, 22 mars 2011.
  3. Parlez-moi de vous, lequotidienducinema.com
  4. Les Cinq Dernières Minutes, ina.fr.

Liens externes[modifier | modifier le code]