Nacré des Balkans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Boloria graeca

Le Nacré des Balkans (Boloria graeca) est un lépidoptère appartenant à la famille des Nymphalidae', à la sous-famille des Heliconiinae et au genre Boloria.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Boloria graeca a été nommé par Otto Staudinger en 1870.

Synonyme : Argynnis balcanica Rebel, 1903 ; Argynnis brogotarus Fruhstorfer, 1909 ; Argynnis tendensis Higgins, 1930[1].

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Le Nacré des Balkans se nomme Balkan Fritillary en anglais[2].

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

Boloria graeca balcanica Reble, 1903 ; présent en Bulgarie[2].

Description[modifier | modifier le code]

C'est un papillon au dessus orange à suffusion basale marron orné de diverses marques de couleur marron, taches rondes submarginale, lignes formant des festons. L'aile postérieure forme un angle à son bord antérieur.

Le revers des antérieures est identique, celui des postérieures présente des dessins argentées, une ligne de petits cercles et des marbrures verdâtres chez la femelle[3].

Biologie[modifier | modifier le code]

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

Il vole en une génération entre juin et août[3].

Il hiverne à l'état de jeune chenille[3].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Ses plantes hôtes sont des Viola dont Viola tricolor macedinia, mais es œufs sont aussi présents sur d'autres plantes[3].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Le Nacré des Balkans réside dans les Alpes et dans les Balkans, en Bulgarie pour Boloria graeca balcanica[2],[3].

En France métropolitaine il est présent dans les départements des Alpes-Maritimes et des Alpes-de-Haute-Provence[4]. D'autres sources le donnent comme aussi présent en Savoie, Isère, Drôme et Hautes-Alpes[5].

Biotope[modifier | modifier le code]

C'est un papillon des prairies sub-alpines et alpines.

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection particulier[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. INPN taxonomie
  2. a, b et c funet
  3. a, b, c, d et e Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé,Tom Tolman, Richard Lewington, ISBN 978-2-603-01649-7
  4. INPN Répartition
  5. lepinet
  6. INPN Protection

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé, Tom Tolman, Richard Lewington, ISBN 978-2-603-01649-7