Nabil Maâloul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Nabil Maaloul)
Aller à : navigation, rechercher
Nabil Maâloul
Pas d'image ? Cliquez ici.
Biographie
Nationalité Drapeau : Tunisie Tunisien
Naissance 25 décembre 1962 (51 ans)
Lieu Tunis, Tunisie
Période pro. 1975-2000
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1975-1989 Drapeau : Tunisie ES Tunis ? (?)
1989-1991 Drapeau : Allemagne Hanovre 96 ? (?)
1991-1994 Drapeau : Tunisie ES Tunis ? (?)
1994-1995 Drapeau : Tunisie Club athlétique bizertin ? (?)
1995-1999 Drapeau : Tunisie Club africain ? (?)
1999-2000 Drapeau : Arabie saoudite Al Ahli Djeddah ? (?)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Nabil Maâloul (نبيل معلول), né le 25 décembre 1962 à Tunis, est un footballeur et entraîneur tunisien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Maâloul commence à jouer au football à l'âge de 6 ou 7 ans en suivant l'exemple de son père. Il débute sa carrière professionnelle à l'Espérance sportive de Tunis (EST) à l'âge de 18 ans et laisse alors tomber ses études.

Par la suite, il porte les couleurs du Club athlétique bizertin durant la phase retour de la saison 1994-1995 puis du Club africain entre 1995 et 1999, marquant ainsi la fin de sa carrière, en raison d'un désaccord avec le président de l'EST, Slim Chiboub, qui ne veut pas signer à nouveau un contrat avec lui après un court passage dans l'un des pays du Golfe.

Clubs[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Parcours[modifier | modifier le code]

Mettant un terme à son parcours de joueur, il devient entraîneur adjoint de Roger Lemerre en 2004 lorsque l'équipe de Tunisie remporte la CAN 2004. Il décide ensuite de quitter son poste d'adjoint et réintègre, en septembre 2006, le staff de l'équipe nationale en qualité d'entraîneur national (équivalent d'entraîneur adjoint) aux côtés de Roger Lemerre. Entre temps, il fait un bref passage comme entraîneur du Club athlétique bizertin en début de la saison 2005-2006 avec des résultats peu probants.

En décembre 2010, il prend les commandes de l'Espérance sportive de Tunis, suite au limogeage de Maher Kanzari, et remporte avec elle un triplé historique (coupe, championnat et Ligue des champions de la CAF) avant d'être remplacé par Michel Decastel en janvier 2012 ; il le remplace quelques mois plus tard. Le 14 février 2013, il devient officiellement l'entraîneur de l'équipe nationale tunisienne. Le 23 mars, il dispute son premier match en tant que sélectionneur, match qui oppose la Tunisie à la Sierra Leone et que la Tunisie remporte par le score final de 2 buts à 1. Le 7 septembre, après une défaite à domicile (0-2) face à la sélection cap-verdienne qui élimine la Tunisie des qualifications pour la coupe du monde, Maâloul annonce sa démission.

Le 29 novembre 2013, il se met d'accord avec la direction du club marocain du Raja de Casablanca pour devenir entraîneur de l'équipe première, en remplacement de M'hamed Fakhir[1], avant de se raviser[2].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]