Naama Latasi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Naama Maheu Latasi (morte le 16 mars 2012 à Suva[1]) est une femme politique tuvaluane.

En 1989, elle fut élue députée de la circonscription de Nanumea, devenant ainsi la première femme à siéger au Parlement. Elle devint également la première femme ministre du pays, obtenant le poste de Ministre de la Santé, de l'Éducation et des Services communautaires. Elle occupait également, à cette date, la fonction de vice-présidente du Conseil national des femmes de Tuvalu[2],[3].

Latasi perdit son siège aux élections législatives de septembre 1993, mais, le Parlement se trouvant dans une impasse, sans majorité, le Gouverneur général Toaripi Lauti ordonna la tenue de nouvelles élections en novembre, et Latasi fut, cette fois, ré-élue. Son mari, Kamuta Latasi, devint premier ministre, et elle prit part à la majorité parlementaire, sans obtenir de poste de ministre[4].

Naama Latasi est de père tuvaluan et de mère I-Kiribati[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.stampsoftuvalu.com/newsletter/2012-01.pdf
  2. (en) "Advancing Women’s PoliticalParticipation in Tuvalu", Susie Saitala Kofe et Fakavae Taomia, Secrétariat général de la Communauté du Pacifique, p.20
  3. "Country profile: Tuvalu", The Guardian, 25 avril 20098
  4. (en) "Tuvalu Human Rights Practices, 1993", Department of State, gouvernement des États-Unis d'Amérique
  5. (en) "Advancing Women’s PoliticalParticipation in Tuvalu", Susie Saitala Kofe et Fakavae Taomia, Secrétariat général de la Communauté du Pacifique, p.20