Naïm

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Intérieur de la chapelle commémorant la résurrection du fils de la veuve, à Naïm.

Naïm est une ville de Galilée citée par saint Luc dans son évangile (chapitre 7, versets 11 à 17). Elle est probablement à identifier avec le village arabe de Nein, au sud de Nazareth.

De passage dans cette ville, juste après avoir rassemblé ses disciples, Jésus y a ressuscité le fils unique d'une veuve éplorée et sans ressource. Ce fils ressuscité ne serait autre que saint Materne, évangélisateur de la Gaule du Nord.

L'église Saint-Germain d'Andrésy, dans les Yvelines abrite une toile du début du XVIIIe siècle attribuée à l'Ecole française et représentant cette scène de la Bible. Sur cette peinture, classée "Monument historique" depuis 1988, le miracle s'accomplit devant les portes de la cité, dont on aperçoit en arrière-plan les fortifications.