NXP Semiconductors

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis NXP)
Aller à : navigation, rechercher

NXP

Description de l'image  Nxplogo.svg.
Dates clés création le 1er septembre 2006
Forme juridique Public
Slogan The consumer Next Experience
Siège social Drapeau des Pays-Bas Eindhoven (Pays-Bas)
Direction Richard Clemmer, CEO
Activité Semi-conducteur
Produits circuits pour les téléphones portables, le multimédia (audio et vidéo) ou l'automobile..
Filiales -
Effectif environ 30 000 fin 2008
Site web www.nxp.com
Chiffre d’affaires 4.77 Milliards de $ USD)
Le siège de l'entreprise à Eindhoven

NXP est né le 31 août 2006. C'est une spin-off de la division semi-conducteurs de Philips.

Historique[modifier | modifier le code]

En décembre 2005, Frans van Houten, le PDG de Philips Semiconductors a annoncé l'intention de Philips de se séparer de sa division semi-conducteurs soit en créant une spin-off (comme le fit en son temps Siemens avec Infineon) soit en la vendant à un autre groupe de semi-conducteurs.

Le 4 août 2006, Frans van Houten annonce que 80,1 % de Philips Semiconductors est vendu à un groupe d'investisseurs privés américain (Kholberg Kravis Roberts (KKR), Silver Lake Partners et AlpInvest Partners NV), Philips gardant les 19,9 % restants.

Le 1er septembre 2006, Frans van Houten annonce que la nouvelle société s'appelle NXP. Le nom NXP fait référence au slogan Consumer Next Experience ainsi qu'à la plateforme multimédia Nexperia de Philips Semiconductors[1],[2].

Le logo de la nouvelle société revendiquera la filiation avec Philips par la mention “founded by Philips”.

En 2006, Philips Semiconducteurs pointe à la 9e place parmi les vingt plus grands fabricants de semi-conducteurs.

Le 10 avril 2008, NXP se sépare de sa branche "Mobile & Personal" au profit d'une coentreprise détenue à 80 % par son concurrent STM. Cette nouvelle société, filiale de STMicroelectronics, qui prend le nom de ST-NXP Wireless, se situe d'emblée au 3e rang mondial dans son secteur. Le CEO de NXP déclare à cette occasion que les opérations de fusion et acquisition ne sont pas terminées.

Le 12 septembre 2008, un vaste plan de restructuration est annoncé : 4 500 emplois sont concernés.

En 2009, NXP cède son activité mobile à la société Gemalto[3].

Le 1 juin 2009 NXP fait un spin-out pour créer la société Ipdia sur le site de Caen[4].

Produits[modifier | modifier le code]

NXP reprend le catalogue des produits semi-conducteurs de Philips, les plus connus actuellement étant la famille de circuits vendus sous la marque Nexperia.

Le Google Nexus de Google comporte une puce NFC de cette entreprise.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Philips Semiconductor prend son envol et devient NXP », sur le site pcinpact.com
  2. « Philips Semiconductors becomes NXP », sur le site officiel nxp.com (en anglais)
  3. (en) « NXP to transfer its Mobile Services Business to Gemalto », NXP,‎ 2009 (consulté le 25 juin 2013)
  4. (en) « About us », Ipdia (consulté le 25 juin 2013)

Sur les autres projets Wikimedia :