NGC 205

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Coordonnées : Sky map 00h 40m 22.075s, +41° 41′ 07.08″

M110
NGC 205
Image illustrative de l'article NGC 205
M110 vue par le projet 2MASS[1]
Découverte
Découvreur(s) Charles Messier
Date 10 août 1773
Désignations M110
NGC 205
MCG +07-02-014
PGC 2429
UGC 426
Observation
(Époque J2000.0)
Ascension droite 00h 40m 22,075s[2]
Déclinaison +41° 41′ 07,08″[2]
Coordonnées galactiques = 120,7163 · b = -21,1388[2]
Vitesse radiale -254 ± 25 km/s[2]
Distance 830±35 kpc (∼2,71 millions d' a.l.)[3]
Magnitude app. 8,92[4]
Dimensions app. 15,110 × 9,368 minutes d'arc[2]
Constellation Andromède
Caractéristiques
Type dE6[3]

M110, souvent appelée NGC 205, est une galaxie elliptique[5] naine de type dE6 appartenant au Groupe local. Satellite de la galaxie d'Andromède, elle est située à environ 2,7 millions d'années-lumière (830 kpc) du Soleil dans la constellation d'Andromède. Elle ne contient a priori pas de trou noir supermassif, la limite supérieure à la masse d'un éventuel objet compact en son centre ayant été estimée à 38 000 masses solaires avec un intervalle de confiance de 3σ[6], la relation M-sigma donnant quant à elle une limite d'au plus un million de masses solaires.

Le milieu interstellaire de M110 renferme des quantités non négligeables de gaz moléculaire et ionisé ainsi que de poussières[7], ce qui est inhabituel pour ce type de galaxie. Il possède de surcroît un moment angulaire net non nul, contrairement aux étoiles qui constituent cette galaxie, ce qui signifie que les étoiles de M110 suivent des trajectoires orientées aléatoirement alors que l'ensemble des composantes du milieu interstellaire est animé d'un mouvement de rotation d'ensemble[8].

Plusieurs amas globulaires ont été détectés en son sein, qui sont tous constitués d'étoiles âgées de faible métallicité, à l'exception d'un seul, situé près du cœur de la galaxie, qui contient des étoiles bleues sensiblement plus jeunes et riches en éléments lourds[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) The Two Micron All Sky Survey at IPAC « 2MASS Atlas Image Gallery: The Messier Catalog ».
  2. a, b, c, d et e (en) NGC 205 sur la base de données Simbad du Centre de données astronomiques de Strasbourg
  3. a et b (en) Andreas Koch et Eva K. Grebel, « The Anisotropic Distribution of M31 Satellite Galaxies: A Polar Great Plane of Early-type Companions », The Astronomical Journal, vol. 131, no 3,‎ mars 2006, p. 1405-1415 (lire en ligne) DOI:10.1086/499534
  4. (en) NASA/IPAC EXTRAGALACTIC DATABASE « MESSIER 110 ».
  5. André BOISCHOT, Jean-Pierre CHIÈZE, « ÉTOILES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 octobre 2012. URL : http://www.universalis-edu.com/encyclopedie/etoiles/
  6. (en) Monica Valluri, Laura Ferrarese, David Merritt et Charles L. Joseph, « The Low End of the Supermassive Black Hole Mass Function: Constraining the Mass of a Nuclear Black Hole in NGC 205 via Stellar Kinematics », The Astrophysical Journal, vol. 628, no 1,‎ 20 juillet 2005, p. 137-152 (lire en ligne) DOI:10.1086/430752
  7. (en) Martin Haas, « Very cold dust in the peculiar dwarf elliptical galaxy NGC 205 », Astronomy and Astrophysics, vol. 337,‎ 1998, p. L1-L4 (lire en ligne)
  8. (en) Gary A. Welch, Leslie J. Sage et George F. Mitchell, « The Puzzling Features of the Interstellar Medium in NGC 205 », The Astrophysical Journal, vol. 499, no 1,‎ 20 mai 1998, p. 209-220 (lire en ligne) DOI:10.1086/305609
  9. (en) G. S. Da Costa et J. R Mould, « The globular clusters of the dwarf elliptical galaxies NGC 147, NGC 185, and NGC 205. I - Abundances », Astrophysical Journal, vol. 334, no 1,‎ 1er novembre 1988, p. 159-174 (lire en ligne)
Sextans B Sextans A Voie lactée Leo I Galaxie naine du Grand Chien Leo II NGC 6822 Phénix (galaxie naine) Toucan (galaxie naine) Galaxie de Wolf-Lundmark-Melotte Baleine (galaxie naine) IC 1613 Sagittaire (galaxie naine irrégulière) Verseau (galaxie naine) Galaxie du Triangle NGC 185 NGC 147 IC 10 Galaxie d'Andromède NGC 205 Leo A NGC 3109 Galaxie naine de la Machine pneumatique Galaxie naine des Poissons Pégase (galaxie naine) Andromeda II Andromeda III Andromeda I
À propos de cette image
Carte interactive du Groupe local. Cliquer sur les galaxies elles-mêmes — et non sur leur libellé — pour accéder à leur page.

Sur les autres projets Wikimedia :