NCSM Toronto (FFH 333)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
NCSM Toronto
Image illustrative de l'article NCSM Toronto (FFH 333)

HMCSToronto.jpg
Insigne du NCSM Toronto

Histoire
A servi dans Marine royale canadienne
Lancement 1990
Statut En service au Drapeau du Canada Canada
Caractéristiques techniques
Type Frégate polyvalente de patrouille
Longueur 134,2 mètres
Maître-bau 16,5 mètres
Tirant d'eau 7,1 mètres
Déplacement 5 032 tonnes à pleine charge
Propulsion principale: deux turbine à gaz General Electric LM2500
secondaire: un moteur diésel Pielstick de 20 cylindres
Puissance 47 500 chevaux-vapeur sur l'arbre (turbine) ou 8 800 chevaux-vapeur (diésel)
Vitesse 30 nœuds +
Caractéristiques militaires
Armement 24 Torpilles Honeywell Mk 46 Mod 5
16 missiles surface-air Raytheon RIM-7 Sea Sparrow
8 missiles surface-surface Boeing RGM-84 Harpoon
1 canon Bofors 57 mm Mk2
1 système de défense rapprochée Vulcan Phalanx 20 mm Mk15 CIWS
6 mitrailleuses lourdes calibre .50 (12,7 mm)
Aéronefs un CH-124 Sea King
Rayon d'action 7 100 milles marins à 15 nœuds (turbine), 4 500 milles marins à 18 nœuds (diésel)
Autres caractéristiques
Équipage 225 officiers et hommes du bord (incluant le personnel aérien)
Chantier naval Saint John Shipbuilding Limited
Port d'attache Halifax
Indicatif FFH 333

Le NCSM Toronto (FFH 333), est une frégate canadienne, le quatrième de la classe Halifax. Il est en service depuis 1993 et assigné à la Force maritime Atlantique, sous le Commandement de la Force maritime du Canada des Forces canadiennes et est basé au port d'Halifax, en Nouvelle-Écosse. Le navire est le deuxième du nom, le partageant avec le défunt NCSM Toronto (K538).

Service[modifier | modifier le code]

Le NCSM Toronto sert principalement dans l'océan Atlantique pour la protection de la souveraineté territoriale du Canada et l'application de la loi dans sa zone économique exclusive.

Le navire sert notamment dans le golfe Persique en 1998 pour l'application de l'embargo sur l'Irak. Depuis 2001, il participe dans les opérations Active Endavour, Apollo et Altair de lutte au terrorisme.

En 2005, Toronto sert au sein de l'opération Unison, soit la réponse canadienne à l'ouragan Katrina

Chronologie[modifier | modifier le code]

Annexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]