N'oubliez pas les paroles !

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
N’oubliez pas les paroles !
Logo de N'oubliez pas les paroles !
Logo de N'oubliez pas les paroles !

Programme adapté Don't Forget the Lyrics!
Genre Jeu télévisé
Création Jeff Apploff
Réalisation Gérard Pullicino
Serge Khalfon
Présentation Nagui
Ancienne présentation Patrick Sabatier (été 2008)
Musique Gérard Pullicino
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Nombre de saisons 8 (2013/2014)
Nombre d’émissions 1143 (au 16 mai 2014)
Production
Lieu de tournage Studio 130 à La Plaine Saint-Denis
Durée Quotidiennes : 45 min (2007-2012)
25 min (2013-2014)
40 min (2014)
Première partie de soirée : 140 min
Format d’image 16/9
Format audio Stéréo
Production Nagui
Annick Lize
Gaëlle Leroy
Société de production Air Productions
Diffusion
Diffusion France 2
Date de première diffusion
Public conseillé Tout public
Site web programmes.france2.fr/n-oubliez-pas-les-paroles/
Chronologie
Précédent Pourquoi les manchots n'ont-ils pas froid aux pieds ? (été)
Service Maximum
Volte Face
L'Émission pour tous

N'oubliez pas les paroles ! est un jeu télévisé français diffusé sur France 2 depuis le et produit par Air Productions. L'émission a été diffusée plus de 500 fois. La 500e de l'émission a été diffusée le 23 février 2011.

Animée par Nagui, l'émission est hebdomadaire jusqu'au . La diffusion à 19h devient quotidienne à partir des émissions de l'été 2008 présentées par Patrick Sabatier. Nagui reprend l'animation du jeu le . Le , l'émission est remplacée par Chéri(e), fais les valises, jeu également présenté par Nagui, qui devrait être programmé en alternance avec N'oubliez pas les paroles ![1]. Cependant, l'émission ne fait pas beaucoup d'audiences, et, il ne reviendra plus jamais sur France 2. N'oubliez pas les paroles est de retour depuis le 23 mai 2011. D'autres jeux présentés par Nagui n'ont pas eu les mêmes audiences que N'oubliez pas les paroles (Volte-Face et Le Cube). N'oubliez pas les paroles est donc une valeur sûre de France 2. Plusieurs spéciales en première partie de soirée sont organisées.

Ce divertissement est une adaptation du jeu télévisé américain Don't Forget the Lyrics! diffusé aux États-Unis sur la Fox.

Depuis le 20 janvier 2014, le groupe d'accompagnement est composé de Richard Bertin à la batterie, Fabien Haimovici au chant, aux percussions, Magali Ripoll au chant, à l'accordéon et clavier, Maurice Zemmour à la basse, Jean-Luc Paris et Christian Rakoto à la guitare, François Legrand aux claviers et Nathalie Loriot et Valery Boston aux choristes.

La musique de l'émission a été composée par Gérard Pullicino.

Déroulement[modifier | modifier le code]

Version classique[modifier | modifier le code]

Cette version était jouée lors de toutes les émissions jusqu'au 4 janvier 2013. Ses règles sont ensuite d'application lors de quatre émissions spéciales en prime-time lors de la saison 2013-2014, et reviennent pour les quotidiennes à partir du 20 janvier 2014 jusqu'au 4 avril 2014. Il n'est pas exclu que les règles de cette version soient à nouveau appliquées dans le futur.

Duel[modifier | modifier le code]

Nouveauté introduite du au . Deux candidats arrivent sur le plateau, et doivent chanter un extrait d'une chanson de leur choix (avec un accompagnement musical) pour convaincre le public de les faire participer au jeu. Le candidat recevant le plus de suffrages de la part du public gagne le droit de participer au jeu, l'autre candidat peut tenter sa chance jusqu'à trois fois, et s'il échoue à la troisième, il repart les mains vides.

Certaines semaines, les candidats sont sélectionnés selon un thème pour venir sur le plateau : les talents, les sosies, les couples, les familles (parent et enfant, frère et sœur...), les célibataires (un homme ou une femme célibataire est assuré de jouer, et doit désigner son coéquipier parmi deux candidats du sexe opposé qui se seront affrontés en duel)...

Les candidats sont parfois accompagnés de célébrités les aidant.

Le duel est supprimé à partir du 5 novembre 2012. À partir du 20 janvier 2014, il est remplacé par une courte séquence où le candidat chante une chanson de son choix en arrivant sur le plateau.

Principe[modifier | modifier le code]

Le principe du jeu est celui du karaoké : accompagné par quelques musiciens, le candidat chante une partie d'une chanson francophone en lisant les paroles sur un grand écran. Lorsque l'accompagnement et l'affichage du texte s'arrêtent, il doit continuer à chanter a cappella et retrouver entre deux et seize mots suivant le niveau du jeu. Nul n'est besoin de connaître la mélodie ou de chanter juste, le but du jeu est de donner le texte exact manquant, au mot près.

Le candidat doit d'abord sélectionner l'un des neuf thèmes de la variété française affichés (rock, TV, ballades, années 90, etc.), l'un des thèmes étant toujours un chanteur ou un groupe, et un autre étant toujours une décennie (des années 1960 aux années 2010). Ensuite, il choisit une des deux chansons proposées dans chaque thème (à partir de 2011, un court extrait de chaque chanson est diffusé pour aider le candidat à faire son choix, excepté dans les émissions spéciales). L'animateur lui annonce le nombre de mots qu'il lui faudra retrouver. L'accompagnement commence et il chante d'abord en karaoké, et lorsque la musique et le texte s'arrêtent, il doit retrouver les quelques mots suivants.

Si le candidat connaît bien la chanson, il peut continuer à chanter au-delà du morceau de texte à retrouver, et l'accompagnement musical reprend, mais cela n'affecte pas le déroulement du jeu.

Après avoir chanté, ses paroles s'affichent sur l'écran. Le candidat peut modifier autant qu'il souhaite les paroles affichées. Ensuite, deux choix s'offrent à lui : il peut « bloquer » les paroles, ou partir avec l'argent gagné au niveau précédent. Le fait, pour le candidat, de prononcer les termes « bloquer les paroles » dans une phrase entraîne la validation de celles-ci, même s'ils sont dans une phrase négative (« je pense qu'il ne faut pas bloquer les paroles ») ou interrogative (« bloque-t-on les paroles ? »). La vigilance lors du moment de réflexion sur la phrase à trouver doit donc être de mise, pour éviter de valider une réponse incomplète ou incertaine.

En théorie, le candidat n'a pas de limite de temps précise pour prendre une décision. Toutefois, en pratique, les règles ont varié au fil des saisons :

  • Du 15 décembre 2007 au 1er juillet 2011, le candidat n'a pas de limite de temps, et peut même demander à rechanter la chanson après un certain temps de réflexion (parfois, cette possibilité est même proposée par l'animateur).
  • Du 5 septembre 2011 au 4 janvier 2013, le candidat n'a pas de limite de temps, mais est rappelé à l'ordre par l'animateur s'il tarde à prendre une décision. De plus, il ne peut chanter la chanson qu'une seule fois ; le seul moment où il peut chanter une seconde fois est celui où il utilise le joker des « chœurs ».
  • À partir du 20 janvier 2014, le candidat peut à nouveau demander à chanter une deuxième fois la chanson quand bon lui semble, mais cette fois, s'il hésite trop longtemps, une sirène retentit, signifiant l'obligation pour lui de prendre une décision immédiatement (bloquer les paroles ou quitter le jeu).

Si des paroles sont bloquées, elles doivent être exactes au mot près, sans erreur (un pluriel mis à la place d'un singulier, un mauvais pronom personnel ou un mauvais article sont considérés comme des erreurs). Si elles sont exactes, le candidat passe au niveau suivant. S'il y a une erreur, le candidat repart avec la somme acquise au dernier palier franchi.

Échelle des gains[modifier | modifier le code]

Voici l'échelle des gains, et le nombre de mots manquants à retrouver en moyenne (celui-ci pouvant légèrement varier, le candidat ne sait pas le nombre exact de mots qui lui sera demandé au moment du choix, seulement avant que la chanson ne commence) :

Niveau Somme en jeu Mots
10
100 000 €
12 à 16
9
50 000 €
9 à 13
8
35 000 €
9 à 13
7
20 000 €
9 à 13
6
10 000 €
5 à 8
5
5 000 €
5 à 8
4
2 500 €
5 à 8
3
1 000 €
2 à 4
2
500 €
2 à 4
1
250 €
2 à 4

Légende :

Fond jaune = Somme maximale
Fond bleu = Somme acquise si la chanson à 100 000 € est tentée (uniquement depuis le )
Fond vert = Somme acquise si le niveau est franchi

Plus le niveau est élevé, plus les paroles à trouver se situent loin dans la chanson : les premiers niveaux portent généralement sur les refrains, alors que les derniers niveaux demandent des paroles dans le deuxième voire le troisième couplet.

Deux niveaux sont particuliers : celui à 2 500 € et celui à 100 000 €. Le niveau à 2 500 € est un palier de sécurité, c'est-à-dire que s'il est franchi, la somme est garantie même en cas d'erreur dans les niveaux supérieurs.

Arrivé au dernier niveau, le candidat doit s'engager avant de connaître l'unique chanson imposée pour ce niveau. Cette chanson est forcément un grand succès de la chanson française. Le candidat peut soit décider de quitter le jeu avec 50 000 € (et éventuellement découvrir et chanter l'ultime chanson hors compétition), ou bien découvrir la chanson et jouer pour 100 000 €, en sachant qu'il ne peut plus abandonner une fois le titre révélé, et qu'il sera obligé de bloquer des paroles sans aucun joker, au risque de retomber à 20 000 € (et non pas 2 500 €) en cas d'erreur. Avant le , les candidats retombaient à 2 500 € en cas d'échec à ce stade de la partie, mais ce n'est jamais arrivé car la chanson à 100 000 € n'a jamais été tentée avant cette date.

De façon plus précise, jusqu'à 1 000 €, le candidat devra retrouver entre 2 et 4 mots ; de 2 500 € à 10 000 €, il en faudra entre 5 et 8, de 20 000 € à 50 000 €, entre 9 et 13 (selon la popularité de la chanson en général) ; enfin entre 12 et 16 pour la chanson à 100 000 €.

Jokers[modifier | modifier le code]

Pour se rassurer, en cas d'oubli ou de déficience, le candidat dispose de quatre jokers, comparables à ceux de Qui veut gagner des millions ?, utilisables une seule fois. Ces jokers sont cumulables (sauf en cas de switch), mais ne peuvent pas être utilisés pour la chanson à 100 000 €. Le candidat peut quitter le jeu même s'il lui reste des jokers, ce qui est arrivé notamment dans certaines émissions à partir du 5 septembre 2011, où certains candidats abandonnent au moment du choix des thèmes afin d'éviter le malus, alors qu'il leur reste des jokers. Le fait d'utiliser un ou plusieurs jokers n'empêche pas pour autant le candidat de quitter le jeu sans bloquer les paroles.

De gauche à droite :

  • Le « switch » : disponible depuis le ), il permet de changer de chanson et de prendre la deuxième du même thème. Cependant, tous les autres jokers utilisés dans la première chanson sont perdus sauf s'il utilise le « switch » en premier. En ce cas, il peut utiliser les 3 autres jokers sur la deuxième chanson. Il est arrivé que des candidats quittent le jeu en cours d'étape sans avoir utilisé ce joker car ils ne connaissaient pas la deuxième chanson du thème choisi.
  • Les « chœurs » : le candidat demande à l'un de ses deux amis « en réserve » de lui donner les bonnes paroles (s'il les a) et, éventuellement, de chanter avec lui. Le joker appelé peut aussi, si le candidat utilise les « 2 mots » ou les « 3 phrases », le conseiller dans le choix des mots ou de la phrase. Lors des émissions spéciales avec des célébrités, les « chœurs » sont d'autres célébrités ou bien des candidats ayant gagné au moins 10 000 € dans l'émission.
  • Les « 2 mots » : le candidat demande à connaître deux mots, dont il choisit les emplacements l'un après l'autre dans la phrase, sur les deux à seize qu'il doit deviner. S'il n'y en a que deux, la réponse est, en quelque sorte, dévoilée et le candidat peut donc passer au niveau supérieur sans problème.
  • Les « 3 phrases » : 3 phrases, dont la bonne, sont proposées au candidat. Celui-ci choisit celle qu'il pense être la bonne. Les 3 phrases contiennent le même nombre de mots que la réponse à trouver. Les mots en commun aux trois phrases apparaissent en vert dans la mesure où il n'y a plus de suspense pour ces mots-là. Cela permet au candidat, s'il choisit ensuite les « 2 mots », d'éviter de choisir des mots en commun aux trois phrases et ainsi d'assurer un passage au niveau supérieur. À l'inverse, si le candidat choisit d'abord les « 2 mots », il pourrait, sans le faire exprès, choisir deux mots en commun aux trois phrases. Ce qui signifie que s'il choisit ensuite les « 3 phrases », il ne pourra pas forcément connaître la bonne phrase et le joker des « 2 mots » n'aura, en quelque sorte, servi à rien.

Bonus et malus[modifier | modifier le code]

Depuis le , une case bonus et une case malus font leur apparition. Les deux cases correspondent à un thème choisi au hasard (ce qui laisse sept thèmes « neutres »), que les candidats ne connaissent pas (mais que les téléspectateurs voient). La case bonus fait passer au niveau suivant, tandis que la case malus fait rétrograder le candidat au niveau qu'il vient de franchir. Il est à noter plusieurs choses :

  • un candidat tombant sur le thème malus dès la première chanson ne joue pas pour 0 € mais bien pour 250 €. L'effet du malus est, en quelque sorte, annulé.
  • un candidat tombant sur un malus juste après avoir franchi le palier à 2 500 € doit repasser le palier pour obtenir la somme garantie : s'il perd à ce stade, il ne remporte rien.
  • de la manière inverse, un candidat découvrant la case bonus après avoir franchi le niveau à 1 000 € a immédiatement 2 500 € garantis, même s'il perd à la chanson à 5 000 €.
  • un candidat ayant choisi le malus dès le départ et arrivant à 35 000 € sans avoir choisi le bonus, et en choisissant le bonus en dernier, joue pour 50 000 € et non 100 000 €. L'effet du bonus est, en quelque sorte, annulé.
  • un candidat peut, à n'importe quel niveau, décider de quitter le jeu avec ses gains courants avant de choisir un thème si le malus n'a pas encore été joué.
  • si un candidat n'a pas terminé son passage lors d'une émission et doit continuer lors d'une émission suivante, le bonus et le malus, s'ils sont toujours présents, sont affectés à d'autres thèmes choisis au hasard.
  • le nombre de mots à retrouver dans la chanson est fonction de la somme en jeu, et non du nombre de thèmes joués jusque-là (par exemple, si le candidat tombe sur le malus après avoir franchi le niveau à 1 000€, il joue à nouveau pour cette somme et devra trouver entre deux et quatre mots, même si c'est la quatrième chanson qu'il chante).

Un candidat peut gagner 50 000 € en ne jouant que 8 thèmes sur les 9 :

  • en jouant les sept thèmes classiques et le bonus, laissant ainsi le malus non joué,
  • en jouant le malus dès le départ et en jouant le bonus par la suite (hormis en dernier), laissant ainsi un thème classique non joué.

La chanson à 100 000 €[modifier | modifier le code]

La chanson à 100 000 € a été gagnée 6 fois depuis la création du jeu :

À cette liste s'ajoute Nirina, vainqueur des Masters en mai 2012, et qui fut le premier à gagner 50 000 € lors de l'émission du 26 janvier 2008. Lors de la finale des Masters, le 15 mai 2012, il remporte 100 000 € en ayant retrouvé plus de paroles consécutives que Jessica, autre gagnante à 50 000 €, dans la chanson Emmenez-moi de Charles Aznavour. Ce fut l'unique fois où un candidat seul a remporté 100 000 €, tous les autres gagnants de cette somme ayant joué en duo, et quatre de ces duos jouaient pour des associations.

Le tableau ci-dessous récapitule les chansons finales, les candidats y étant parvenus, à quelle date, et quelles paroles il fallait trouver.

# Date Candidat(s) Chanson à 100 000 € Interprète Paroles manquantes
1 Nirina Rakotozafy Il est cinq heures, Paris s'éveille (1968) Jacques Dutronc « Les strip-teaseuses sont rhabillées les traversins sont écrasés les amoureux sont fatigués »
2 Laurent Ruquier, Ève Angeli La Parisienne (1976) Marie-Paule Belle « Ça existe ça existe pour réussir mon destin je vais voir le médecin »
3 Claudy Que serais-je sans toi ? (1964) Jean Ferrat « Peut être bleu que le bonheur n'est pas un quinquet de taverne »
4 Jonathan Lambert, Hélène Ségara Non révélée
5 Michèle Bernier, Stéphane Bern Y a de la joie (1937) Charles Trenet « Part en balade comme une folle elle saute la Seine à pieds joints »
6 Laurence Boccolini, Pascal Sellem Non révélée
7 Warren Zavatta (émission truquée)[2] Quand la musique est bonne (1982) Jean-Jacques Goldman « Quand la musique est bonne quand la musique donne quand la musique sonne »
8 Julien Je ne suis pas un héros (1980) Daniel Balavoine « À coups de poing dans l'âme j'ai trouvé la trame qu'il faut »
9 Yohann La dame de Haute-Savoie (1980) Francis Cabrel « Quand j'aurai tout donné tout écrit quand je n'aurai plus ma place »
10 Karine La groupie du pianiste (1978) Michel Berger « Quand le concert est terminé elle met ses mains sur le clavier »
11 Frédéric New York avec toi (1984) Téléphone « Sur les murs ont parfois la couleur des sons que tu bois »
12 Didier Gustin, Natasha St-Pier Non révélée
13 Nolwenn Leroy, Laurent Baffie Non révélée
14 Sylvie Les Petites Femmes de Pigalle (1973) Serge Lama « J'm'aperçois qu'en amour je n'valais pas un sou »
15 Patricia Je m'voyais déjà (1960) Charles Aznavour Non chantée
16 Nelly et Thomas (pour le Sidaction) Allumer le feu (1998) Johnny Hallyday « Je veux la fête et les rires je veux la foule en délire »
17 Sabine Non révélée
18 Julie Zenatti, Michaël Grégorio On va s'aimer (1983) Gilbert Montagné « D'une île pour découvrir l'habit fragile se découvrir amoureux encore »
19 Chantal Lauby et Karl Zéro Non révélée
20 Jessica La Musique (1967) Nicoletta « Ne cherche pas trop loin ce qui est au creux de ta main »
21 Dorine Ma philosophie (2004) Amel Bent « Comme je suis avec la force et le sourire le poing levé vers l'avenir »
22 Gilbert Montagné et Nathalie Corré (pour l'Institut de la vision) Les Champs-Élysées (1969) Joe Dassin « Et de l'Étoile à la Concorde un orchestre à mille cordes »
23 Élodie Frégé et Arnaud Gidoin (pour AIDES) L'Aigle noir (1970) Barbara « Comme avant allumer le soleil être faiseur de pluie et faire des merveilles »
24 Ary Abittan, Hélène Ségara (pour la Fondation de recherche cardio-vasculaire) Non révélée
25 Anne Ne me quitte pas (1959) Jacques Brel Non chantée
26 René Aline (1965) Christophe « Je n'ai gardé que ce doux visage comme une épave sur le sable mouillé »
27 Anggun et Thierry Amiel (pour le Sidaction) Mistral Gagnant (1985) Renaud « Et sauter dans les flaques pour la faire râler, bousiller nos godasses et s'marrer »
28 Vanessa (aidée par Laurent Ruquier et Stéphane Bern sur deux émissions) La dernière séance (1977) Eddy Mitchell Non chantée
29 Clémence (aidée par Sophie Davant et Thierry Beccaro sur deux émissions) Les comédiens (1962) Charles Aznavour Non chantée
30 Lisa La Bohême (1965) Charles Aznavour Non chantée
31 Élodie Gossuin et Gérard Lenorman (pour Vaincre la mucoviscidose) Et maintenant (1961) Gilbert Bécaud « Tu m'as laissé la terre entière mais la terre sans toi c'est petit »
32 Nadiya et Michel Cymes (pour la Fondation pour la recherche médicale) À bicyclette (1968) Yves Montand Non chantée
33 Vanessa et Fabrice Larmonie Comme d'habitude (1967) Claude François « Tout seul j'irai me coucher dans ce grand lit froid comme d'habitude »
34 Éléna (aidée par Denis Maréchal et Élisabeth Buffet sur deux émissions) Et si tu n'existais pas (1975) Joe Dassin Non chantée
35 Cécile et Alban-Charles Les petites femmes de Pigalle (1973) Serge Lama « Dans mon lit conjugal il m'a couvert de boue d'opprobre et de scandale »
36 Nirina Rakotozafy (lors des Masters) Emmenez-moi (1968) Charles Aznavour Le plus de mots consécutifs possible
37 Hélène Ségara et Titoff Non révélée
38 Patrick Bosso et Natasha St-Pier Non révélée
39 Gilbert Montagné et Eve Angeli Je l'aime à mourir (1979) Francis Cabrel «Son mieux son rêve d'opaline, elle danse au milieu des forêts qu'elle dessine.»
40 Philippe Lellouche et Sheryfa Luna Ma philosophie (2004) Amel Bent « Comme je suis avec la force et le sourire le poing levé vers l'avenir »
41 Véronique aidée d'Éric Antoine (pour la Ligue contre le cancer) Rue de la paix (2001) Zazie Non chantée
42 Jessica aidée de Michaël Grégorio Bienvenue chez moi (1995) Florent Pagny «Comme unique décor, à ces rires invisibles qui ne te réveillent pas quand tu dors»
43 Alexandra aidée d'Aurélie Konaté et Lola Ces (pour l'Association des Donneurs de Voix) Non révélée
44 Julien aidé de Richard Gotainer[100 000 € 1] (pour Mécénat Chirurgie Cardiaque) Cette année-là (1976) Claude François Non chantée
45 Christophe aidé de André Manoukian[100 000 € 2] (pour l'UNISEP) Aïcha (1996) Khaled «Les musiques du ciel, je prendrai les rayons du soleil pour éclairer tes yeux de reine»
46 Sylvie (pour l'Action Innocence) Je t'aime (1996) Lara Fabian «J'ai tant voulu la guerre de corps qui se faisaient la paix»
47 Keen'v et Valérie Damidot Non révélée
48 Michaël Grégorio et Louise Ekland Non révélée
49 Ary Abittan et Sofia Essaïdi Le Jerk (1990) Thierry Hazard Non chantée
50 Vincent Niclo et Natasha St-Pier Non révélée
51 Michaël Grégorio et Amandine Bourgeois Non révélée
52 Sylvain Larue Fais comme l'oiseau (1972) Michel Fugain Non chantée
53 Véronique Tatoue-moi (Mozart, l'Opéra Rock) (2009) Mikelangelo Loconte « Laisse toi tomber dans mes bras glisse moi sous tes draps dérivons jusqu'à l'outrance »

Légende :

En fond vert = Chanson à 100 000 € tentée, et réussie (le candidat gagne 100 000 €)
En fond rouge = Chanson à 100 000 € tentée, mais échouée (le candidat gagne 20 000 €)
En fond jaune = Chanson à 100 000 € non tentée, et échouée (le candidat gagne 50 000 €)
En fond bleu = Chanson à 100 000 € non tentée, mais réussie (le candidat gagne 50 000 €)
En fond blanc = Chanson à 100 000 € non révélée ou non chantée (le candidat gagne 50 000 €)

Thème des chansons à 100 000 € :

Chansons des années 1930 : 1
Chansons des années 1950 : 1
Chansons des années 1960 : 11
Chansons des années 1970 : 10
Chansons des années 1980 : 6
Chansons des années 1990 : 5
Chansons des années 2000 : 3

À noter : lors des émissions avant le , si des candidats avaient tenté l'ultime chanson, ils seraient retombés à 2 500 € en cas d'échec. Depuis cette date, ils ne peuvent retomber qu'à 20 000 €.

  1. Julien a été aidé par Luce lors de l'émission du 14 décembre 2012
  2. Christophe a été aidé par Amandine Bourgeois lors de l'émission du 28 décembre 2012

Version « duel et maestro »[modifier | modifier le code]

Cette version est jouée lors de toutes les émissions quotidiennes du 7 janvier 2013 au 17 janvier 2014, puis à partir du 7 avril 2014. Il est possible qu'elle soit jouée en alternance avec la version classique dans le futur.

Duel[modifier | modifier le code]

Le « maestro » (gagnant de l'émission précédente) entre sur le plateau avec l'animateur, qui rappelle son nombre de victoires et son total de gains. Ensuite, un autre candidat arrive sur le plateau (en chantant un extrait d'une chanson de son choix à partir du 7 avril 2014).

Le maestro et le challenger s'affrontent en duel. Ce dernier a le choix de jouer en premier ou de laisser la main au maestro. Tour à tour, les candidats chantent une chanson d'une catégorie au choix parmi les cinq proposées (l'une étant toujours un chanteur ou un groupe, et une autre une décennie, des années 1960 aux années 2010) : une à 10 points (deux mots à trouver), une à 20 points (trois mots à trouver), une à 30 points (quatre ou cinq mots à trouver), une à 40 points (six ou sept mots à trouver) et une à 50 points (huit ou neuf mots à trouver). Dans chaque catégorie, il y a un choix possible parmi deux chansons (dont un court extrait est diffusé à partir du 7 avril 2014). Une fois la chanson choisie, l'animateur annonce le nombre de mots manquants. Le candidat commence à chanter avec un accompagnement musical et les paroles affichées sur l'écran. Puis, lorsque la musique et l'affichage du texte s'arrêtent, il doit continuer à chanter pour donner les mots à retrouver. Il n'est pas obligatoire de connaître la mélodie ou de chanter juste, mais bien de donner le texte exact, au mot près.

Les paroles proposées par le candidat s'affichent sur l'écran. Il n'a pas de limite de temps et peut modifier autant qu'il le souhaite les paroles affichées. Lorsqu'il veut valider sa réponse, il dit « je bloque les paroles ». Le candidat marque le nombre de points correspondant au thème choisi si les paroles bloquées sont exactes au mot près (un pluriel mis à la place d'un singulier, un mauvais pronom personnel ou un mauvais article sont considérés comme des erreurs). À la moindre erreur, le candidat ne marque aucun point.

Lorsque les candidats ont chanté deux chansons chacun, ils jouent avec le thème « C'est la même chanson ». Le candidat qui a le score le moins élevé part s'isoler sur un fauteuil, dos à son adversaire et au public, avec un casque sur les oreilles, tandis que l'autre candidat découvre la chanson qu'il va devoir chanter. Son but est de trouver le plus de paroles consécutives exactes de cette chanson dès que l'affichage du texte à l'écran s'arrête. Contrairement aux chansons précédentes, l'accompagnement musical continue même une fois que le texte ne s'affiche plus. Dès que le candidat commet une erreur, la musique s'arrête et il marque un point par mot trouvé. Le candidat qui s'était isolé revient alors et découvre le score de son adversaire, puis doit à son tour chanter et trouver le plus de mots possible, afin d'avoir le meilleur score. Un signal sonore retentit lorsqu'il y est parvenu, et il peut alors continuer à chanter ou s'arrêter, comme il le souhaite.

En cas de doute sur l'erreur qui l'a pénalisée, le candidat peut demander à revoir sa prestation sur l'écran. S'il s'avère qu'il ne s'était pas trompé, il a la possibilité de reprendre la chanson depuis le début (ceci n'est cependant arrivé qu'une seule fois, dans la seconde émission du 9 janvier 2014).

À l'issue de cette manche, celui qui a marqué le plus de points devient (ou reste s'il l'est déjà) le maestro et obtient le micro d'argent, et revient quoi qu'il arrive à l'émission suivante. En cas d'égalité, c'est le maestro qui l'emporte.

Si le maestro en place est dans l'impossibilité d'assister à l'émission suivante, il repart avec ses gains accumulés et deux nouveaux candidats se disputent le titre lors de l'émission suivante. Le choix de la prise ou non de la main et du gagnant en cas d'égalité est alors déterminé avec un tirage au sort.

Certains candidats sont parvenus à retrouver l'intégralité des paroles de la chanson commune lors du duel. Le tableau suivant récapitule le nom de ces candidats, la date de l'émission, la chanson en question et le nombre de mots qu'il y avait à retrouver.

# Date Candidat Chanson commune Interprète Nombre de mots retrouvés
1 Grégory Je ne suis pas un héros (1980) Daniel Balavoine 333 mots
2 Maxime Vanina (1974) Dave 124 mots
3 Aymeric Amsterdam (1964) Jacques Brel 283 mots
4 Thibaut Je l'aime à mourir (1979) Francis Cabrel
5 Vincent Belle (Notre-Dame de Paris) (1998) Garou, Patrick Fiori, Daniel Lavoie 296 mots
6 Florine Hymne à l'amour (1949) Édith Piaf 161 mots
7 Pierre La Javanaise (1963) Serge Gainsbourg 114 mots
8 Emmanuelle Tandem (1990) Vanessa Paradis 161 mots
9 Jimmy Quand j'étais chanteur (1975) Michel Delpech 168 mots
10 Nora Il jouait du piano debout (1980) France Gall 296 mots
11 Bruno Belle (Notre-Dame de Paris) (1998) Garou, Patrick Fiori, Daniel Lavoie 296 mots
12 Marie-Hélène Le Sud (1975) Nino Ferrer 140 mots
13 Sarah Le Sud (1975) Nino Ferrer 140 mots

Légende :

En fond bleu = Le candidat avait déjà le score le plus élevé avant de chanter la chanson commune, et son adversaire ne l'a donc pas chantée, ne pouvant plus revenir au score.
En fond jaune = Le candidat avait le score le moins élevé avant de chanter la chanson commune et a dépassé le score de son adversaire grâce à cette chanson.
Thème Points en jeu Mots
C'est la même chanson Un point par mot Autant que possible
Thème n°5 50 8 ou 9
Thème n°4 40 6 ou 7
Thème n°3 30 4 ou 5
Thème n°2 20 3
Thème n°1 10 2

La finale[modifier | modifier le code]

Le maestro choisit une chanson pour toute sa finale, parmi deux proposées. Il doit trouver, à cinq reprises dans la chanson, les paroles manquantes. Il joue d'abord pour 1 000 euros (deux ou trois mots à trouver), puis pour 2 000 euros (trois à cinq mots), puis pour 5 000 euros (cinq à sept mots), puis pour 10 000 euros (huit à dix mots) et enfin pour 20 000 euros (onze à quatorze mots).

Lorsque les paroles qu'il propose sont affichées sur l'écran, il peut les modifier autant qu'il le souhaite avant de les bloquer. Il dispose aussi du joker des « initiales », qui lui permet, une seule fois par émission, de découvrir la première lettre de chacun des mots manquants lors d'une étape. Après chaque étape réussie, le candidat a le choix entre s'arrêter et ajouter ses gains à la somme cumulée dans les émissions précédentes, soit de jouer le niveau supérieur, sans possibilité d'abandonner au moment de retrouver les paroles. En cas d'erreur ou en l'absence de proposition si le candidat a tenté un niveau, il ne gagne rien pour l'émission en cours. Mais il conserve quoi qu'il arrive la somme accumulée lors de ses précédentes participations et est assuré de revenir à l'émission suivante.

Niveau Somme en jeu Mots
5
20 000 €
11 à 14
4
10 000 €
8 à 10
3
5 000 €
5 à 7
2
2 000 €
3 à 5
1
1 000 €
2 ou 3

Dans certaines émissions, lorsqu'un candidat décide de s'arrêter (ou plus rarement lorsqu'il se trompe), l'animateur lui propose de tenter le niveau suivant hors compétition (comme dans l'ancienne version pour la chanson à 100 000 €).

Lors de l'émission du 10 septembre 2013, le maestro Stéphane s'est trompé dès le premier niveau et n'a donc rien gagné, mais il a tenté les deux niveaux suivants hors compétition. Il aurait pu gagner 2 000 € s'il ne s'était pas trompé au premier niveau.

Lors de cette même émission, l'animateur et le compteur à l'écran ont annoncé qu'il y avait six mots à retrouver au niveau pour 5 000 € alors qu'il y en avait sept.

Record de gains et de nombre de victoires[modifier | modifier le code]

Le record du nombre de victoires est détenu par Lucia, avec 16 victoires le 23 avril 2014 battant ainsi le record de 7 victoires atteint par Vincent en avril 2013 mais celui-ci n'a accumulé que 24 000 € de gains et avec des gains totaux de 89 000 € elle bat aussi le record de Miranda[3],[4],[5] qui avait remporté 70 000 € en 5 victoires.

Malgré la possibilité de dépasser sur plusieurs émissions, le gain maximal de 100 000 € de la version classique, aucun candidat n'est encore parvenu à atteindre cette somme.

Identité visuelle (logo)[modifier | modifier le code]

Diffusion[modifier | modifier le code]

Le samedi à 19 h (version classique) :

Du lundi au vendredi (exceptionnellement le samedi) à 19h (version classique) :

Du lundi au vendredi à 19h30 (version duel) :

Du lundi au vendredi à 19h15 (version duel) :

Du lundi au vendredi à 18h50 (version duel ; 2 émissions par jour) :

Du lundi au vendredi à 17h45 (version classique) :

Du lundi au vendredi à 18h35 (2 émissions par jour) :

En prime time :

  • Spéciales Nouvel an : 1er janvier 2008, 2009, 2010, 2011 et 2012, 3 janvier 2014
  • Spéciales Saint-Valentin : 16 février 2008, 14 février 2009, 12 février 2010, 12 février 2011, 10 février 2012, 15 février 2013
  • Autres spéciales : 4 juin 2010, 28 août 2010, 29 octobre 2010 (Halloween), 20 mai 2011, 1er juillet 2011, 17 décembre 2011 (Noël), 20 avril 2012 (spéciale cinéma), 2 juin 2012 (été), 22 septembre 2012 (été indien), 5 juillet 2013 (été), 12 octobre 2013 (spéciale tubes)

Émissions spéciales en quotidienne[modifier | modifier le code]

Saisons 2008/2009 et 2009/2010[modifier | modifier le code]

Le 1er avril 2009, Warren Zavatta vient jouer à 19h dans le cadre d'une émission truquée.

Les 25 et 26 mars 2010, une spéciale "Sidaction" est organisée à 19h, l'occasion pour d'anciens candidats de venir chanter avec leur partenaire au profit de l'association. À cette occasion, les 100 000 euros seront décrochés par Nelly et Thomas pour le Sidaction.

Saison 2010/2011[modifier | modifier le code]

Le 1er octobre 2010, une spéciale « Personnes âgées » est organisée à l'occasion de la journée internationale des personnes âgées. Pour l'occasion, tous les spectateurs portent des perruques blanches.

Le 24 décembre 2010, une spéciale « Famille » est organisée, pour l'occasion un père et sa fille de 12 ans viennent chanter ensemble. Ils eurent pour joker des membres de leur famille. Ils ont gagné 10 000 euros.

Le 23 février 2011, pour fêter la 500e émission, l'humoriste Jonathan Lambert, déguisé en Damien Baïser, un candidat un peu spécial, participe à l'émission.

Le 8 mars 2011, pour une spéciale « Journée de la femme », Nagui s'est travesti en une Dalida improbable pour accompagner les candidats sur le plateau.

Le 23 mai 2011, l'émission est de retour, toujours à 19h jusqu’au 1er juillet.

Saison 2011/2012[modifier | modifier le code]

À partir du lundi 5 septembre, l'émission réunira chanteurs, animateurs, acteurs célèbres et toujours des anonymes dans une nouvelle formule avec un thème différent chaque semaine. Les téléspectateurs pourront jouer en direct sur Internet en complétant les mêmes paroles que les candidats et également jouer en ligne 24H/24. Il y a deux candidats à chaque fois et c'est le public qui choisit celui qui a le plus convaincu avec sa chanson et donc celui qui va pouvoir tenter d'avoir les 100 000 €. Un quatrième Joker apparaît et permet d'annuler la chanson et de jouer l'autre du thème dévoilé. Enfin une case malus et une case bonus font leur apparition[6].

Saison 2012 (novembre à décembre)[modifier | modifier le code]

Durant cette saison, d'anciens candidats, accompagnés d'une célébrité ou exceptionnellement deux, viennent jouer pour une association qu'ils ont préalablement choisie. Les célébrités invitées changent à chaque émission, tandis que les anciens candidats reviennent tant que leur parcours dans la pyramide des gains n'est pas terminé : un candidat peut donc être aidé successivement par différentes célébrités, et une même personnalité peut aider successivement plusieurs candidats. La phase mettant en compétition deux candidats, créée le , est supprimée.

Candidat Joue avec Date Association Gains
Samantha Arnaud Gidoin et Élodie Gossuin 5 et 6 novembre 2012 Toutes à l'école 10 000 €
Yoann Élodie Gossuin, Bruno Salomone et Guillaume de Tonquédec 6 et 7 novembre 2012 Clowns sans frontières 20 000 €
Mélissa Bruno Salomone, Guillaume de Tonquédec et Marcel Amont 7 et 8 novembre 2012 Institut Pasteur 10 000 €
Marion Marcel Amont et Philippe Lelièvre 8 et 9 novembre 2012 Vaincre l'autisme 35 000 €
Jessica Vincent Desagnat et Michaël Grégorio 11 et 12 décembre 2012 Action contre la faim 20 000 €
Christophe Amandine Bourgeois et André Manoukian 28 et 31 décembre 2012 UNISEP 20 000 €
Sylvie André Manoukian et Malik Bentalha 1er janvier 2013 Action Innocence 20 000 €
Tony Delphine Wespiser et Thomas Hugues 2 et 3 janvier 2013 Emmaüs Solidarité 50 000 €
Valérie Thomas Hugues 3 janvier 2013 Oeuvre Des Pupilles (ODP) 5 000 €
Jérôme Eric Laugérias 4 janvier 2013 Le Refuge 2 500 €
David Eric Laugérias 4 janvier 2013 France Parkinson 2 500 €

Au total, il y a eu 37 associations. Le gain total s'élève à 772 500€.

Saison 2013 (de janvier à juin) et 2013/2014[modifier | modifier le code]

À partir du 7 janvier 2013, le jeu est raccourci de 30 minutes, et est diffusé à 19h30. Les règles changent, le gain maximal n'est plus de 100 000 € mais de 20 000 € par émission. Toutefois, le gagnant (nommé le « maestro ») revient à chaque émission tant qu'il n'est pas détrôné et peut donc cumuler ses gains sur plusieurs émissions. Il est donc possible de gagner plus de 100 000 €, mais aucun candidat n'est parvenu à cette somme, le record étant de 89 000 €, gagnés par Lucia en 16 victoires (le 22 avril 2014).

Le 2 septembre 2013, l'horaire de diffusion passe de 19h30 à 19h15, en conservant la nouvelle formule instaurée en janvier.

Le 31 octobre 2013, le jeu est diffusé comme d'habitude, mais à l'occasion de la fête d'Halloween, les thèmes et les chansons proposés aux candidats évoquent cette fête. Il en va de même pour Noël les 24 et 25 décembre 2013, et pour la nuit du nouvel an le 31 décembre 2013.

Depuis le 18 novembre 2013, deux émissions sont diffusées consécutivement : l'une à 18h50, l'autre à 19h20. Du 23 décembre 2013 au 3 janvier 2014, l'émission est de nouveau diffusée uniquement à 19h20, avant de revenir au rythme de deux émissions par jour à partir du 6 janvier.

Candidat Victoires Gains
Ondine 1 victoire 0 €
Anne-Laure 2 victoires 5 000 €
Guillaume 6 victoires 22 000 €
Karine 2 victoires 1 000 €
Miranda 5 victoires 70 000 €
Armelle 1 victoire 0 €
Grégory 3 victoires 7 000 €
Sophie 1 victoire 20 000 €
Jérôme 2 victoires 5 000 €
Amandine 1 victoire 2 000 €
Michel 6 victoires 65 000 €
Christophe 3 victoires 15 000 €
Céline 3 victoires 7 000 €
Franck 1 victoire 0 €
Séverine 5 victoires 62 000 €
Sylvain 1 victoire 5 000 €
Layla 1 victoire 2 000 €
Ariane 3 victoires 40 000 €
Benoît 2 victoires 10 000 €
Mike 3 victoires 10 000 €
Fanny 1 victoire 1 000 €
Maxime 3 victoires 30 000 €
Élodie 4 victoires 55 000 €
Géraldine 1 victoire 1 000 €
Aymeric 1 victoire 2 000 €
Shéhérazade 4 victoires 23 000 €
Gaelle 3 victoires 6 000 €
Olivier 1 victoire 1 000 €
Églantine 1 victoire 5 000 €
Thibault 1 victoire 5 000 €
Caroline 2 victoires 7 000 €
Vincent 7 victoires 24 000 €
Laurence 1 victoire 10 000 €
Florine 1 victoire 20 000 €
Christophe 2 victoires 6 000 €
Pierre 1 victoire 20 000 €
Tiphaine 1 victoire 2 000 €
Fabrice 2 victoires 10 000 €
Sébastien 5 victoires 3 000 €
Dominique 2 victoires 3 000 €
Sébastien 3 victoires 1 000 €
Cécile 1 victoire 2 000 €
Stéphane 1 victoire 1 000 €
Emmanuelle 2 victoires 3 000 €
Mélanie 3 victoires 2 000 €
Stella 4 victoires 3 000 €
Magali 3 victoires 2 000 €
Céline 1 victoire 1 000 €
Hugo 2 victoires 7 000 €
Nicolas 1 victoire 1 000 €
Éloïse 1 victoire 1 000 €
Jonathan 1 victoire 2 000 €
Marion 1 victoire 1 000 €
Stéphane 2 victoires 0 €
Pierre 1 victoire 2 000 €
Christine 2 victoires 2 000 €
Muriel 1 victoire 0 €
Yann 1 victoire 0 €
Angélique 1 victoire 2 000 €
Jonathan 1 victoire 0 €
Myriam 1 victoire 0 €
Émilie 2 victoires 0 €
Geneviève 1 victoire 0 €
Grégoire 1 victoire 0 €
Pauline 1 victoire 1 000 €
Jonathan 1 victoire 2 000 €
Céline 1 victoire 0 €
Alexandre 2 victoires 2 000 €
Anthony 1 victoire 2 000 €
Laurence 3 victoires 1 000 €
Jimmy 1 victoire 20 000 €
Nora 1 victoire 0 €
Émilie 3 victoires 22 000 €
Maxime 1 victoire 1 000 €
Dorothée 1 victoire 0 €
Steven 2 victoires 3 000 €
Frédéric 1 victoire 1 000 €
Pauline 2 victoires 3 000 €
Geoffrey 1 victoire 0 €
Laure 6 victoires 33 000 €
Élise 1 victoire 5 000 €
Stéfan 1 victoire 0 €
Sabine 4 victoires 1 000 €
Jocelyne 1 victoire 0 €
Bruno 6 victoires 45 000 €
Sébastien 5 victoires 25 000 €
Marine 2 victoires 10 000 €
Hélène 2 victoires 0 €
Élodie 2 victoires 5 000 €
Marie-Hélène 5 victoires 11 000 €
Barbara 1 victoire 2 000 €
Camille 1 victoire 0 €
Hugo 2 victoires 1 000 €
Raphaël 2 victoires 6 000 €
Bruno 1 victoire 1 000 €
Marine 2 victoires 10 000 €
Nelly 4 victoires 7 000 €
Anthony 1 victoire 0 €
Typhaine 3 victoires 11 000 €
Delphine 1 victoire 10 000 €
Gabriel 1 victoire 5 000 €
Coralie 1 victoire 1 000 €
Florent 1 victoire 2 000 €
Sophie 3 victoires 4 000 €
Jean-Damien 6 victoires 36 000 €
Sylvain 2 victoires 5 000 €
Alexandre 1 victoire 0 €
Olivia 3 victoires 31 000 €
Fabrice 1 victoire 10 000 €
Karine 2 victoires 30 000 €
Michelle-Angélique 3 victoires 20 000 €
Jullien 2 victoires 10 000 €
Cécile 2 victoires 10 000 €
Claire 2 victoires 2 000 €
Amandine 4 victoires 36 000 €
Christine 2 victoires 1 000 €
Stéphanie 1 victoire 10 000 €
Nico 1 victoire 1 000 €
Mélody 2 victoires 2 000 €
Valérie 3 victoires 2 000 €
Julien 1 victoire 2 000 €
Lucia 16 victoires 89 000 €
Coline 1 victoire 20 000 €
Sarah 2 victoires 4 000 €
Florian 1 victoire
En cours
0 €

Saison 2014 (de janvier à juin)[modifier | modifier le code]

À partir du 20 janvier 2014, l'horaire de diffusion passe de 18h50 à 17h45 et l'émission adopte à nouveau les règles de la version classique. Dès le 17 mars 2014, l'horaire est de nouveau modifié : l'émission est diffusée deux fois, à 18h35 et à 19h15.

Lors de la seconde émission du 24 mars 2014, la production a inséré un canular dans l'émission : les paroles des chansons chantées par les candidats lors de cette émission ont été modifiées (mais les paroles à retrouver sont restées celles d'origine), l'animateur a raconté de fausses anecdotes concernant les chansons et le titre de l'émission a changé plusieurs fois : on a ainsi pu voir défiler dans les écrans les titres Oubliez les paroles, Maman, j'ai oublié les paroles, Pourquoi t'as oublié les paroles ? et d'autres variantes. À la fin de l'émission, Nagui a expliqué que ce canular avait pour objectif d'inviter à vérifier ses sources lorsqu'on consulte des paroles sur Internet, car on peut y trouver des erreurs par rapport aux textes officiels. En réalité, cette émission aurait dû être diffusée le 1er avril, mais la diffusion quotidienne de deux émissions survenue en milieu de saison a impliqué qu'elle soit montrée huit jours plus tôt.

La deuxième émission du 4 avril 2014 est consacrée au Sidaction, avec Anne-Sophie Lapix et Alessandra Sublet en tant que candidates. Elles ont remporté 35 000 €, leur progression dans l'échelle des gains ayant été interrompue par manque de temps. Elles eurent pour jokers Sophie et Sylvain, des candidats ayant respectivement gagné 35 000 € et 50 000 € lors de la saison 2014, mais ils ne furent pas appelés.

À partir du lundi 7 avril 2014, l'émission conserve le même horaire et une diffusion de deux émissions par jour, mais repasse en format duel.

Spéciale Masters[modifier | modifier le code]

Du 7 au 15 mai 2012, huit candidats (Jessica, Frédéric, Vanessa, René, Clémence, Nirina, Karine et Lisa) ayant déjà gagné 50 000 euros se sont affrontés dans une série de duels reprenant le principe général de l'émission, mais avec des thèmes imposés et pas de jokers, principes dont les grandes lignes ont éte conservées pour la nouvelle version, raccourcie, de l'emission diffusée depuis janvier 2013.


Au cours de la finale, Nirina et Jessica se sont départagés sur Emmenez-moi, de Charles Aznavour, chanson dont ils devaient (indépendamment) retrouver le plus de paroles consécutives ; Nirina a remporté l'épreuve avec 131 mots retrouvés et gagné 100 000 euros.


À noter que Nirina est le seul candidat à avoir remporté 100 000 euros en solo, toutes les autres fois ayant été gagnées par des binômes et la plupart au cours d'émissions spéciales.

Émissions spéciales en Prime Time[modifier | modifier le code]

# Date Candidats Gains Association Jokers invités
En gras, le joker appelé
1 mardi Corinne et Gilles Benizio (Shirley & Dino) 20 000 € Fondation pour la recherche médicale pour la lutte contre le cancer
Gain total : 67 500 €
Thomas, gagnant à 35 000 €, présenté comme professeur de chant, et Isabelle Dhombres, journaliste à Télé Poche [Prime 1]
Philippe Candeloro et Nelson Monfort 10 000 € Alexandra, gagnante à 20 000 €, et Anthony Martin, journaliste à RTL
Martin Lamotte et Yves Lecoq 2 500 € Isabelle Dhombres, journaliste à Télé Poche, et Agnès, gagnante
Claire Keim, Guy Forget et Henri Leconte 35 000 € Vincent, gagnant, et Audrey Mouge, journaliste à Télé 7 Jours
2 samedi 16 février 2008 Laurent Ruquier et Eve Angeli 50 000 € (+ 1 000 € au jeu téléspectateur) Secours populaire français
Gain total : 83 000 €
Barbara et Nirina, gagnants à 20 000 € et 50 000 € [Prime 2]
Christophe Alévêque et Rebecca Hampton 10 000 € (+ 1 000 € au jeu téléspectateur) Alexandra et Pierre, gagnants à 20 000 € et 5 000 €
Virginie Lemoine et Patrick Bosso 20 000 € (+ 1 000 € au jeu téléspectateur) Josiane et Thomas, gagnants à 20 000 € et 35 000 €
3 jeudi Jonathan Lambert et Hélène Segara 50 000 € UNICEF
Gain total : 120 000 €
Claudy et Fanny, gagnants à 50 000 € et 20 000 €
Michèle Bernier et Stéphane Bern 50 000 € Charlotte Gaccio, fille de Michèle Bernier, et Tahar, gagnant à 20 000 €
Dave et Denis Maréchal 20 000 € Judicaël et Nathalie, gagnants
4 samedi 14 février 2009 Patrick Fiori et Juliette Arnaud 35 000 € Secours populaire français
Gain total : 95 000 €
Laurent et Stéphanie, gagnants à 10 000 € et 20 000 €
Omar et Fred 10 000 € Isabelle et Virginie, gagnantes à 35 000 € et 10 000 €
Laurence Boccolini et Pascal Sellem 50 000 € Christelle et Christophe, gagnants à 20 000 € et 10 000 €
5 vendredi Anaïs Croze et Bruno Solo 35 000 € La voix de l'enfant Anne-Sophie et Yohann, gagnants à 20 000 €
Lara Fabian et Éric Laugérias 20 000 € AMTM - Assistance médicale toit du monde Candy et Olivier, gagnants à 20 000 € et 35 000 €
Natasha St Pier et Didier Gustin 50 000 € Association Laurette Fugain Claire et Jean-Philippe, gagnants à 20 000 € et 35 000 €
6 vendredi 12 février 2010 Nolwenn Leroy et Laurent Baffie 50 000 € Fondation Abbé-Pierre Frédéric et Karine, gagnants à 50 000 € et 20 000 €
Amandine Bourgeois et Arnaud Gidoin 35 000 € Secours populaire français Amaury et Karine, gagnants à 20 000 € et 50 000 €
Julien Courbet et Alessandra Sublet 35 000 € Un pas vers l'avenir Pauline et Thomas, gagnants à 20 000 € et 35 000 €
7 vendredi 4 juin 2010 Julie Zenatti et Michaël Grégorio 20 000 € WWF Léa et Yoann, gagnants à 20 000 € et 35 000 € [Prime 3]
Michaël Youn et Vincent Desagnat 35 000 € Faire Face Blandine et Tony, gagnants à 20 000 € et 35 000 €
Camélia Jordana et Gérard Holtz 10 000 € Fondation pour la recherche médicale Morgan et Sylvie, gagnants à 20 000 € et 50 000 €
8 samedi 28 août 2010 Amel Bent et Stéphane Rousseau 20 000 € Huntington Avenir Jérémy et Sabine, gagnant à 20 000 € et 50 000 € [Prime 4]
Eve Angeli (2e participation) et Jean-Luc Lemoine 2 500 € Perce-Neige Alexa et Didier, gagnants à 10 000 € et 20 000 €
Chantal Lauby et Karl Zéro 50 000 € La Ligue contre le cancer Guy et Véronique, gagnants à 20 000 €
9 vendredi 29 octobre 2010 Gilbert Montagné et Nathalie Corré 100 000 € Institut de la vision Fabien et Lucie, gagnants à 20 000 € et 35 000 € [Prime 5]
Diane Tell et Max Boublil 10 000 € Croix-Rouge française Blaise et Réjane, gagnants à 35 000 € et 20 000 €
Merwan Rim et Maeva Méline 35 000 € ELA Justine et Kévin, gagnants à 10 000 € et 35 000 €
10 samedi Julie Pietri et Julien Lepers 10 000 € UNICEF Christophe et Dorine, gagnants à 20 000 € et 50 000 €
Emma Daumas et Marcel Amont 20 000 € Mécénat Chirurgie Cardiaque Audrey et Christophe, gagnants à 20 000 € et 35 000 €
Charlotte de Turckheim et Daniel Lévi 35 000 € L'Afghanistan libre David et Jessica, gagnants à 35 000 € et 50 000 €
11 samedi 12 février 2011 Isabelle Mergault et Pierre Palmade 5 000 € Afrique Evolution Sébastien et Patricia, gagnants à 20 000 € et 50 000 €
Claire Keim (2e participation) et Antoine Dulery 35 000 € Action Innocence Aurélien et Déborah, gagnants à 35 000 € et 20 000 €
Elodie Frégé et Arnaud Gidoin (2e participation) 100 000 € AIDES David et Laila, gagnants à 35 000 € et 20 000 €
12 vendredi 20 mai 2011 Hélène Segara (2e participation) et Ary Abittan 50 000 € Fondation Recherche Cardio-Vasculaire - Institut de France Romain et Sandra, gagnants à 35 000 € et 20 000 €
Elisa Tovati et Mathieu Madénian 20 000 € Action Innocence David et Iman, gagnants à 35 000 € et 20 000 €
Stone et Natacha Amal 20 000 € Avenir Enfants du Monde Thierry et Vick, gagnants à 20 000 € et 35 000 €
13 vendredi Anggun et Thierry Amiel 50 000 € Sidaction Anne et Jérémy, gagnants à 50 000 € et 20 000 €
Shy'm et Michel Boujenah 2 500 € Association Manche Oxygène Régine et Arnaud, gagnants à 20 000 € et 35 000 €
Thomas Ngijol et Fabrice Éboué 20 000 € Enfants de la Terre Valérie et Martin, gagnants à 35 000 € et 20 000 €
14 samedi 17 décembre 2011 Luce et Jonathan Lambert (2e participation) 20 000 € France Alzheimer Elodie et Patxi, gagnants à 50 000 € et 20 000 €
Élodie Gossuin et Gérard Lenorman 50 000 € Vaincre la mucoviscidose Pauline et Valérie gagnantes ensemble à 35 000 €
Nâdiya et Michel Cymes 50 000 € Fondation pour la recherche médicale Catherine et Julien, gagnants à 20 000 € chacun
15 vendredi 10 février 2012 Emmanuel Moire et Virginie Hocq 10 000 € AIDES Vanessa et Fabrice Larmonie, gagnants ensemble à 100 000 €
Amandine Bourgeois (2e participation) et François-Xavier Demaison  ???  ???  ???
Charly et Lulu  ???  ???  ???
16 20 avril 2012 Pierre-François Martin Laval et Axelle Laffont  ???  ???  ???
Ary Abittan (2e participation) et Fred Testot (2e participation)  ???  ???  ???
Antoine Duléry et Michèle Bernier  ???  ???  ???
17 samedi 2 juin 2012 Hélène Ségara et Titoff 50 000€ Action Passeraile Julie et Thierry, gagnants à 35 000 € chacun
Natasha St Pier (2e participation) et Patrick Bosso 50 000€ Fondation Abbé-Pierre
Gilbert Montagné et Eve Angeli 20 000€ UNICEF [Prime 6]
18 samedi 22 septembre 2012 Bruno Guillon (2e participation) et Gérald Dahan 35 000 € Tout le monde chante contre le cancer Kelly et Calypso, gagnantes ensembles à 35 000 €
Philippe Lellouche et Sheryfa Luna 100 000 € Fondation pour la recherche médicale Patricia et Pedro, gagnants à 50 000 € et 20 000 €
Christelle Chollet et Mustapha El Atrassi (2e participation) 0 € Secours populaire français Karine et Johann, gagnants à 50 000 € et 20 000 € [Prime 7], [Prime 8], [Prime 9]
19 vendredi 15 février 2013 Cyril Hanouna et Justine Fraïoli 35 000 €  ???  ???
Keen'v et Valérie Damidot 50 000 € Cekedubonheur Chantal, gagnante à 20 000 €, et Nirina, gagnant à 50 000 € et vainqueur des Masters en mai 2012
Michaël Grégorio (3e participation) et Louise Ekland 50 000 €  ???  ??? [Prime 10]
20 vendredi 5 juillet 2013 Kad Merad et Fred Testot (3e participation) 10 000 € Vœux d'Artistes Ariane, gagnante à 40 000 € en 3 victoires, et Élodie, gagnante à 55 000 € en 4 victoires
Claudia Tagbo et Julie Zenatti (2e participation) 35 000 €  ??? Benoît, gagnant à 10 000 € en 2 victoires, et Guillaume, gagnant à 22 000 € en 6 victoires
Laury Thilleman et Emmanuel Moire (2e participation) 20 000 € Un rêve, un sourire Miranda, gagnante à 70 000 € (record de la nouvelle formule) en 5 victoires, et Maxime, gagnant à 30 000 € en 3 victoires
21 samedi 12 octobre 2013 Arnaud Ducret et Pierre-François Martin Laval (2e participation)  ??? Association des Toiles Enchantées  ???
Élisa Tovati (2e participation) et Mickaël Miro  ???  ??? Florine, gagnante à 20 000 € en 1 victoire, et Christophe, gagnant à 15 000 € en 3 victoires
Marthe Villalonga et Jérôme Commandeur 20 000 €  ???  ???
22 vendredi 3 janvier 2014 Ary Abittan (3e participation) et Sofia Essaïdi 50 000 € Les Souffles de l'Espoir Jimmy, gagnant à 20 000 € en 1 victoire, et Élodie, gagnante à 55 000 € en 4 victoires
Natasha St-Pier (3e participation) et Vincent Niclo 50 000 € Œuvre des pupilles orphelins Mike, gagnant à 10 000 € en 2 victoires, et Miranda, gagnante à 70 000 € (record de la nouvelle formule) en 5 victoires
Amandine Bourgeois (4e participation) et Michaël Gregorio (4e participation) 50 000 € Les Souffles de l'Espoir Émilie et Guillaume, gagnants à 22 000 € chacun (en respectivement 3 et 6 victoires) [Prime 11]
Total 51 duos, 1 trio, 90 candidats différents 1 765 500 € Dans toutes les émissions, le jeu audiotel/SMS destiné aux téléspectateurs a permis d'engendrer de l'argent supplémentaire pour les associations.
Moyenne 31 640 €
  1. Thierry Lhermitte, parrain de la fondation, a conclu l'émission. Martin Lamotte et Yves Lecoq ont perdu à la chanson pour 35 000 €, et sont donc retombés à 2 500 €. Il leur restait le joker des « chœurs ».
  2. L'émission était en direct. Or, elle devait se terminer à 23h10 mais s'est terminée à 0h03 soit avec 53 minutes de retard, ce qui a provoqué la colère ironique de Laurent Ruquier, présent sur le plateau, qui présentait On n'est pas couché juste après. Par ailleurs, un jeu téléspectateur a suivi chaque duo qui a parmi de gagner 3 fois 1 000 € supplémentaires.
  3. Julie Zenatti et Michaël Grégorio ont tenté la chanson à 100 000 € mais ont échoué, et sont donc retombés à 20 000 €.
  4. Eve Angeli et Jean-Luc Lemoine ont perdu à la chanson pour 5 000 €, et sont donc restés au palier des 2 500 €.
  5. Gilbert Montagné disposait des paroles en braille pour pouvoir les chanter.
  6. Gilbert Montagné et Eve Angeli ont tenté la chanson à 100 000 € mais ont échoué, et sont donc retombés à 20 000 €.
  7. Christelle Cholet et Mustapha El Atrassi ont perdu à la chanson pour 2 500 €, et n'ont donc pas remporté d'argent. Il s'agit, à ce jour, de la seule équipe jouant pour une association n'ayant rien gagné. Il leur restait tous les jokers.
  8. Au prime du 22 septembre 2012, Bruno Guillon en est à sa deuxième participation car il a également participé à une émission quotidienne en en tant qu'aide de candidats.
  9. Au prime du 22 septembre 2012, Mustapha El Atrassi en est à sa deuxième participation car il a également participé à une émission quotidienne en janvier 2012 en tant qu'aide de candidats. À noter qu'il est également revenu pour aider d'anciens candidats dans une émission en novembre 2012.
  10. Au prime du 15 février 2013, Michaël Grégorio en est à sa troisième participation car il a également participé à une émission quotidienne en décembre 2012 en tant qu'aide d'anciens candidats.
  11. Au prime du 3 janvier 2014, Amandine Bourgeois en est à sa quatrième participation car elle a également participé à une émission quotidienne en décembre 2012 en tant qu'aide d'anciens candidats.

Jeu de société[modifier | modifier le code]

Un jeu de société est disponible depuis 2010. Il est édité par Dujardin.

Audiences[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2014). Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

À l'antenne quotidiennement depuis le 9 février 2009, le jeu réalise une audience moyenne de 2,5 millions de téléspectateurs pour environ 14 % de parts de marché. L'émission a presque doublé l'audience de la case horaire alors sinistrée (avec une moyenne septembre 2008/janvier 2009 de 1,5 million de téléspectateurs pour environ 8 % de parts de marché avec Service Maximum, France 2 était alors dépassée par TF1, France 3 et M6).

En septembre, octobre et novembre 2009, l'émission fait des pointes d'audiences à plus de 3 millions de téléspectateurs pour environ 17 % de parts d'audience. Le record historique est franchi à deux reprises : le 5 octobre 2009, l'émission réunit plus de 3,2 millions de téléspectateurs pour 18,1 % de parts de marché. Un mois plus tard, le 11 novembre 2009, l'émission réalise son record en nombre de téléspectateurs avec 3,4 millions de fidèles devant leur télévision pour 15,6 % de parts de marché sur les quatre ans et plus.

Depuis la rentrée 2010, le jeu connait une petite érosion d'audience due à la forte concurrence de la TNT gratuite et de l'émission Le Juste Prix sur TF1. L'audience se stabilise alors à 2,4 millions de téléspectateurs pour 13 % de parts de marché. Mais l'émission a réalisé de bonnes performances au mois de novembre 2010 avec des pointes proches des 3 millions de téléspectateurs (aux alentours du 5 novembre) et entre Noël 2010 et le jour de l'an (près de 2,7 millions de téléspectateurs pour 14,4 % de parts de marché du 17 au 31 décembre). Cependant, le jeu connaît une forte érosion de son audience à partir de février-mars 2011 avec environ 2 millions de téléspectateurs pour en moyenne 11,5 % de parts de marché. Un sursaut a eu lieu lors de la dernière semaine de diffusion, avant l'interruption pour Chéri(e), fais les valises !, avec 2,4 millions et près de 14 % de parts de marché pour la semaine du 21 au 25 mars. L'interruption de l'émission a affaibli la case horaire, en effet, après un démarrage en trombe (3,1 millions de téléspectateurs pour 16,5 % de parts de marché pour la première) Chéri(e), fais les valises ! n'a cessé de perdre des téléspectateurs pour atteindre 1,7 million de fidèles chaque soir et environ 10,5 % de parts de marché. Depuis son retour, le 23 mai 2011, N'oubliez pas les paroles ! réunit sensiblement le même nombre de téléspectateurs.

Environ 60 % du public de l'émission est féminin et l'émission réalise de bonnes audiences sur les cibles CSP+ et sur les ménagères de moins de 50 ans.

Les primes réalisent également de très bons résultats d'audiences en réunissant jusqu'à 6 millions de personnes avec une moyenne de près de 5 millions de téléspectateurs pour environ 20 % de parts de marché pour chaque prime, l'émission se place même régulièrement en tête des audiences toutes chaînes confondues. L'émission est également leader sur l'ensemble des cibles avec environ près de 25 % pour chacune d'entre elles (4 ans et +, 4-14 ans, 15-35 ans, plus de 35 ans, ménagères de moins de 50 ans…). Cependant, le 20 mai 2011, l'émission rassemble seulement 2,7 millions de téléspectateurs pour 12,2 % de parts de marché. Le 1er juillet 2011, la spéciale réunit environ 3,2 millions de téléspectateurs pour 15,5 % de parts de marché. Un score correct.

Un « record » est atteint en février 2013 avec 3 millions de téléspectateurs (soit 13,1 % de part d'audience)[7]. Le 5 juillet 2013, une émission spéciale réunit 2 953 000 de téléspectateur, soit 15,6 % de part d'audience[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]