Nông Đức Mạnh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nông Đức Mạnh en 2010.

Nông Đức Mạnh (né le ) a été élu secrétaire général du Parti communiste vietnamien le . Réélu en , il laisse sa place à Nguyễn Phú Trọng le [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa biographie officielle le décrit comme fils de paysans du groupe ethnique Tay, né à Cuong Loi, District de Na Ri, Province de Bắc Kạn. Il rejoint la révolution en 1958. Il est admis au Parti communiste vietnamien le 5 juillet 1963 et devient membre officiel le 10 juillet 1964.

En juin 1991 il devient membre du politburo du PCV puis président de l'Assemblée nationale vietnamienne en septembre 1992.

Des rumeurs le tenaient pour le fils naturel de Hồ Chí Minh. En avril 2001, après sa sélection à la tête du PCV, un journaliste lui demanda de confirmer ou démentir les rumeurs. Il répondit « Tout le peuple vietnamien est le fils de l'oncle Ho ». En janvier 2002, il démentit à nouveau la rumeur à un journaliste de Time Asia, en ajoutant que tous les Vietnamiens considéraient Hồ Chí Minh comme leur père spirituel[2].

Il est considéré comme un réformiste et a annoncé qu'il voulait que le Viêt Nam devienne un pays industrialisé d'ici 2020[3].

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr)atteint par la limite d'âge et par les statuts ne lui permettant pas d'effectuer plus de deux mandats. Nguyễn Phú Trọng, secrétaire général du PCV, Viêt Nam+, 19 janvier 2011
  2. (en) Time Asia, We don't want to keep secrets anymore, 22 janvier 2002.
  3. (fr) Article du Courrier du Vietnam du 26/04/06

Liens externes[modifier | modifier le code]

Précédé par Nông Đức Mạnh Suivi par
Lê Khả Phiêu
Secrétaire général du PCV
2001–2011
Nguyễn Phú Trọng