Nériglissar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Nériglissar [1] fut un roi de Babylone de 559 à 556 av. J.-C.

Sous Nabuchodonosor II, il exerça de hautes fonctions militaires et participa à la campagne de 589-587 contre l'Égypte, Tyr et Juda. Il fut le gendre de Nabuchodonosor II marié à sa fille, Kaššaia[2]. Après la mort de Nabuchodonosor II, son fils et successeur Amêl-Marduk aurait gouverné de façon « illégale et incorrecte » selon une tradition babylonienne. Cela légitimerait l'acte de Nériglissar qui le détrôna. Son court règne est marqué par une campagne dans la plaine d'Adana contre le roi de Cilicie. Son fils Labâshi-Marduk lui succéda pour quelques mois avant d'être renversé par Nabonide.

Il eut aussi une fille, Gigitum, qui épousa Nabu-Shuma-oukîn, administrateur du temple de Nabû à Borsippa[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. ou Nergal-shar-usur, Nergal-šarra-uṣur, Nergal-šar-uṣur, Nergal-sharezer, « Oh mon Dieu Nergal, préserve (ou défend) le Roi »
  2. Francis Joannès, Kaššaia, fille de Nabuchodonosor II, in Revue d'Assyriologie 74 p 183
  3. D. J. Wiseman, Babylonia 605-539 B.C. in The Cambridge Ancient History Vol 3 part 2, p 242