Néo-polar italien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le néo-polar italien, connu sous le nom de polar bis italien ou poliziottesco / poliziesco all'italiana dans la langue originale, a été un genre cinématographique italien en vogue entre les années 1970 et le début des années 1980. Sa thématique repose sur des enquêtes policières concernant la plupart du temps des faits divers de l’époque, celles-ci étant traitées sur un mode emphatique, démagogique ou comique.

La différence stylistique entre le néo-polar italien et le film noir réside dans la prédominance de l’action et de la violence, toutes deux plutôt exacerbées et explicites. En outre, le titre évoque plutôt des films où l’on parle de policiers et de leurs goût pour la vengeance que de films avec un happy-end rassurant où la loi a le dernier mot. Cette orientation est courante dans les néo-polars de l’époque.

Le néo-polar italien est donc un sous-genre fait d’un mélange de genres dit « adulte » : le film noir et le film d'horreur, souvent avec une touche non négligeable de gore (genre à son apogée en Italie à la fin des années 60), illustré par des auteurs comme Mario Bava) et le western spaghetti revisité dont les metteurs en scène et les acteurs sont les transfuges. Le milieu urbain est le décor principal, commun à tous ces films, et renvoie directement à une certaine vision du Far-West.

D’un autre côté, le néo-polar italien doit beaucoup à la peinture de la société italienne portée à l’écran par des auteurs comme Damiano Damiani et Elio Petri. Au cours de son développement, le courant du néo-polar s’est mêlé à d’autres genres populaires. En particulier, très vite, sont apparues les autoparodies, en créant ainsi un courant comico-grotesque.

Ce cinéma qu’on définit aujourd’hui, d’une manière très vague, par le terme trash a pour figure emblématique Er' Monnezza (en dialecte romanesco, "L'Ordure") interprété par Tomás Milián, seul à réussir, parmi tous les acteurs qui jouèrent dans les premiers néo-polar dramatiques, à camper le personnage du délinquant (avec un bon fond) et celui du commissaire balourd.

Origine[modifier | modifier le code]

La genèse du néo-polar italien est liée principalement à un des genres le plus fécond du monde cinématographique, le policier. Tout commence, probablement, par un petit film de Carlo Lizzani en 1968, Bandits à Milan, avec Tomás Milián dans le rôle d’un commissaire violent et intransigeant. Mais le genre perce vraiment avec La polizia ringrazia (it) de Steno et est codifié définitivement avec Le témoin à abattre (La polizia incrimina, la legge assolve), de Enzo G. Castellari. Le genre atteint sa plénitude avec le personnage du commissaire Betti, interprété par Maurizio Merli.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

La plupart de ces films sont empreints politiquement d’une bonne dose de je-m’en-foutisme même si, çà et là, des idées de la gauche et de la droite, sont présentes. Les protagonistes sont presque toujours des anti-héros, des inadaptés et même des racistes mais avec une part de générosité sincère et un indéniable dévotion pour la force. Policiers anarchisants, avec plus le sens de l’honneur que de la loi, souvent sur le même plan que les délinquants (et les terroristes) qui ensanglantaient les routes d’Italie dans les Années de plomb. Comme de vrais moralistes, ils font une distinction entre celui qui vole pour vivre et celui qui fait du tort aux autres, et ils arrivent à tolérer les premiers. Le néo-polar italien parlait de ces temps sombres que vivait l’Italie à cette époque et ses thèmes sont encore d’actualité aujourd’hui. Les metteurs en scène qui se sont distingués dans ce genre sont principalement Fernando Di Leo, Enzo G. Castellari, Umberto Lenzi et Stelvio Massi.

Néo-polar comique[modifier | modifier le code]

À partir de ces films naquit un courant du cinéma comique appelé de manière générale trash ou cinéma-poubelle, duquel se détachent deux personnages liés à deux séries distinctes : le délinquant au grand cœur, Sergio Marazzi (Monsieur La Poubelle), et le commissaire haut en couleurs, Nicola Giraldi (Nico Monsieur Le Pirate). Ces personnages, interprétés par Tomás Milián, possèdent une forte charge romanesque. On trouvera dans ce courant comique une veine napolitaine avec le commissaire Rizzo ("Le Cogneur"), interprété par Bud Spencer, à la limite du mélodrame napolitain et du cinéma d’action. Il existe aussi un courant mettant en avant le personnage de la policière sexy (avec comme actrice Edwige Fenech, mais ce genre de film a été intégré dans le courant de la comédie érotique italienne.

Critique[modifier | modifier le code]

La critique italienne de l’époque n’a jamais aimé le néo-polar. Accusé de fascisme, de je-m’en-foutisme, de justicialisme, ces films étaient éreintés en quelques lignes et accusés de proposer toujours la même histoire. C’est seulement depuis quelques années, grâce à des revues spécialisées dans le genre comme Nocturno et Cine 70, que le genre a été réévalué et également grâce au metteur en scène Quentin Tarantino qui a déclaré à plusieurs reprises l’estime qu’il portait à ces films et à leurs metteurs en scène.

Précurseurs des néo-polars italiens[modifier | modifier le code]

Par ordre chronologique et alphabétique (liste non-exhaustive)

  • 1959 : Meurtre à l'italienne (Un maledetto imbroglio) de Pietro Germi - avec Pietro Germi, Claudio Gora, Eleonora Rossi Drago, Claudia Cardinale
  • 1961 : Armi contro la legge (Armas contra la ley) de Ricardo Blasco - avec Mara Berni, Maria Luisa Merlo, Moira Orfei, Renato Baldini
  • 1961 : Caccia all'uomo de Riccardo Freda - avec Eleonora Rossi Drago, Yvonne Furneaux, Umberto Orsini, Andrea Checchi
  • 1965 : Fango sulla metropoli - Criminali della metropoli de Henry Wilson - avec Dorian Gray, Marco Vassini, Tony Kendall
  • 1967 : Le gros coup du caméléon (Colpo doppio del camaleonte d'oro) de George Finley (Giorgio Stegani) - avec Mark Damon, Magda Konopka, Luisa Baratto, Luciano Pigozzi
  • 1967 : Omicidio per appuntamento de Mino Guerrini - avec Giorgio Ardisson, Ella Karin, Günther Stoll, Hans von Borsody
  • 1967 : Ray Master, l'inafferrabile de Vittorio Sala - avec Felix Marten, Liana Orfei, Gastone Moschin, Alan Collins
  • 1968 : Banditi a Milano de Carlo Lizzani - avec Gian Maria Volonté, Don Backy, Tomás Milián, Ray Lovelock
  • 1968 : La legge dei gangsters de Siro Marcellini - avec Klaus Kinski, Franco Citti, Hélène Chanel, Maurice Poli, Nello Pazzafini
  • 1968 : Gangster '70 de Mino Guerrini - avec Joseph Cotten, Giulio Brogi, Giampiero Albertini, Franca Polesello
  • 1968 : Scacco alla mafia de Warren Kiefer (Lorenzo Sabatini) - avec Pier Paolo Capponi, Maria Pia Conte, Micaela Pignatelli, Victor Spinetti
  • 1968 : Tutto sul rosso de Aldo Florio - avec Brett Halsey, Barbara Zimmermann, Piero Lulli, José Greci, Franco Ressel, Gianni Solaro, Vladimiro Bacci, Ivan Scratuglia, Antonio Nalis
  • 1968 : Un corpo caldo per l'inferno de Franco Montemurro - avec Aldo Bufi Landi, Jean Valmont, Krista Nell, George Patton, Tor Altmayer
  • 1970 : La morte risale a ieri sera (1970) de Duccio Tessari - avec Raf Vallone, Frank Wolff, Gigi Rizzi, Beryl Cunningham
  • 1970 : Un detective de Romolo Guerrieri - avec Franco Nero, Florinda Bolkan, Adolfo Celi, Delia Boccardo, Renzo Palmer
  • 1971 : Concerto per pistola solista de Michele Lupo - avec Anna Moffo, Eveline Stewart, Gastone Moschin, Giacomo Rossi Stuart
  • 1971 : Confessione di un commissario di polizia al procuratore della Repubblica de Damiano Damiani - avec Franco Nero, Martin Balsam, Marilù Tolo, Claudio Gora
  • 1971 : L'uomo dagli occhi di ghiaccio de Alberto De Martino - avec Antonio Sabàto, Barbara Bouchet, Faith Domergue, Victor Buono

Filmographie des néo-polars[modifier | modifier le code]

  • 1972 : 7 cadaveri per Scotland Yard de José Luis Madrid - avec Paul Naschy, Patricia Loran, Renzo Marignano, Orchidea De Santis
  • 1972 : Abuso di potere de Camillo Bazzoni - avec Frederick Stafford, Umberto Orsini, Claudio Gora, Franco Fabrizi
  • 1972 : I familiari delle vittime non saranno avvertiti de Alberto De Martino - avec Antonio Sabàto, Telly Savalas, Paola Tedesco, Guido Lollobrigida
  • 1972 : Milano calibro 9 de Fernando De Leo - avec Gastone Moschin, Barbara Bouchet, Mario Adorf, Frank Wolff
  • 1972 : La polizia ringrazia de Steno - avec Enrico Maria Salerno, Mariangela Melato, Mario Adorf
  • 1972 : La mala ordina de Fernando De Leo - avec Mario Adorf, Henry Silva
  • 1973 : Il boss de Fernando De Leo - avec Henry Silva, Richard Conte, Gianni Garko, Vittorio Caprioli
  • 1973 : Milano trema: la polizia vuole giustizia de Sergio Martino - avec Luc Merenda, Richard Conte, Silvano Tranquilli, Carlo Alighiero
  • 1973 : No, il caso è felicemente risolto de Vittorio Salerno - avec Riccardo Cucciolla, Enzo Cerusico, Enrico Maria Salerno
  • 1973 : L'onorata famiglia - Uccidere è cosa nostra de Tonino Ricci - avec Raymond Pellegrin, Richard Conte, Edmund Purdom
  • 1973 : La polizia è al servizio del cittadino? de Romolo Guerrieri - avec Enrico Maria Salerno, Daniel Gellin
  • 1973 : Le Témoin à abattre (La polizia incrimina, la legge assolve) (1973) de Enzo G. Castellari - avec Franco Nero, Fernando Rey, Delia Boccardo, Silvano Tranquilli, James Whitemore
  • 1973 : La Poursuite implacable (Revolver) de Sergio Sollima - avec Oliver Reed, Fabio Testi, Paola Pitagora, Agostina Belli, Frédéric de Pasquale
  • 1973 : Si può essere più bastardi dell'ispettore Cliff? de Massimo Dallamano - avec Ivan Rassimov, Stephanie Beacham, Patricia Hayes, Verna Harvey
  • 1973 : Milano rovente de Umberto Lenzi - avec Antonio Sabato, Philippe Leroy, Antonio Casagrande, Carla Romanelli, Alessandro Sperli, Franco Fantasia, Tano Cimarosa, Marisa Mell, Piero Corbetta
  • 1974 : Il cittadino si ribella de Enzo G. Castellari - avec Franco Nero, Giancarlo Prete, Barbara Bach, Renzo Palmer, Steffen Zacharias, Mickey Knox
  • 1974 : La rançon de la peur (Milano odia: la polizia non può sparare) de Umberto Lenzi - avec Tomás Milián, Henry Silva, Ray Lovelock, Gino Santercole, Laura Belli
  • 1974 : La polizia chiede aiuto de Massimo Dallamano - avec Giovanna Ralli, Claudio Cassinelli, Mario Adorf, Franco Fabrizi
  • 1974 : Les suspects (La polizia indaga: siamo tutti sospettati) de Michel Wyn - avec Mimsy Farmer, Michel Lonsdale, Bruno Cremer, Jacques Fabbri
  • 1974 : Squadra volante de Stelvio Massi - avec Tomás Milián, Gastone Moschin, Ray Lovelock, Mario Carotenuto
  • 1974 : Un uomo, una città de Romolo Guerrieri - avec Enrico Maria Salerno, Luciano Salce, Tino Scotti
  • 1974 : Uomini duri de Duccio Tessari - avec Lino Ventura, Isaac Hayes, Fred Williamson, Vittorio Sanipoli, Paula Kelly, William Berger, Lorella De Luca, Luciano Salce
  • 1975 : ...a tutte le auto della polizia de Mario Caiano - avec Antonio Sabàto, Luciana Paluzzi, Gabriele Ferzetti, Enrico Maria Salerno
  • 1975 : La polizia accusa: il Servizio Segreto uccide de Sergio Martino - avec Luc Merenda, Tomás Milián, Mel Ferrer, Delia Boccardo
  • 1975 : La città sconvolta: caccia spietata ai rapitori de Fernando De Leo - avec Luc Merenda, James Mason, Irina Maleeva, Marino Masè
  • 1975 : Mark il poliziotto de Stelvio Massi - avec Franco Gasparri, Lee J. Cobb, Sara Sperati
  • 1975 : Mark il poliziotto spara per primo de Stelvio Massi - avec Franco Gasparri, Lee J. Cobb, Ely Galleani, Nino Benvenuti, Massimo Girotti
  • 1975 : La polizia interviene: ordine di uccidere! de Giuseppe Rosati - avec Leonard Mann, James Mason, Enrico Maria Salerno, Antonella Murgia, Janet Agren
  • 1975 : Roma violenta de Franco Martinelli - avec Maurizio Merli, Richard Conte, Silvano Tranquilli, Ray Lovelock, John Steiner
  • 1975 : Vai gorilla de Tonino Valerii - avec Fabio Testi, Renzo Palmer, Claudia Marsani, Al Lettieri
  • 1975 : Morte sospetta di una minorenne de Sergio Martino - avec Jenny Tamburi, Claudio Cassinelli
  • 1976 : Opération jaguar (Italia a mano armata) de Marino Girolami - avec Maurizio Merli, Raymond Pellegrin, John Saxon, Mirella D'Angelo
  • 1976 : Paura in città de Giuseppe Rosati - avec Maurizio Merli, James Mason, Raymond Pellegrin, Fausto Tozzi, Giovanni Elsner, Silvia Dionisio
  • 1976 : La legge violenta della squadra anticrimine de Stelvio Massi - avec John Saxon, Lee J. Cobb, Renzo Palmer, Rosanna Fratello
  • 1976 : Mark colpisce ancora de Stelvio Massi - avec Franco Gasparri, John Saxon, Marcella Michelangeli
  • 1976 : Milano violenta de Mario Caiano - avec Claudio Cassinelli, Silvia Dionisio, Elio Zamuto, Vittorio Mezzogiorno
  • 1976 : Napoli violenta de Umberto Lenzi - avec Maurizio Merli, John Saxon, Barry Sullivan, Elio Zamuto
  • 1976 : Poliziotti violenti de Michele Massimo Tarantini - avec Henry Silva, Antonio Sabàto, Silvia Dionisio, Ettore Manni
  • 1976 : Quelli della calibro 38 de Massimo Dallamano - avec Marcel Bozzufi, Carole André, Ivan Rassimov, Riccardo Salvino
  • 1976 : Brigade spéciale (Roma a mano armata) de Umberto Lenzi - avec Maurizio Merli, Tomás Milián, Giampiero Albertini, Ivan Rassimov, Arthur Kennedy
  • 1976 : Roma: l'altra faccia della violenza de Franco Martinelli - avec Marcel Bozzuffi, Enio Girolami, Jean Favre, Roberta Paladini
  • 1976 : Napoli spara! de Mario Caiano - avec Henry Silva, Leonard Mann, Jeff Blynn, Evelyne Stewart, Massimo Deda
  • 1976 : Le Clan des pourris (Il trucido e lo sbirro) de Umberto Lenzi - avec Tomás Milián, Claudio Cassinelli, Nicoletta Machiavelli, Henry Silva, Robert Hundar
  • 1977 : Le Cynique, l'Infâme et le Violent (Il cinico, l'infame, il violento) de Umberto Lenzi - avec Maurizio Merli, John Saxon, Tomás Milián, Renzo Palmer, Gabriella Lepore
  • 1977 : La belva col mitra de Sergio Grieco - avec Helmut Berger, Richard Harrison, Marisa Mell
  • 1977 : La banda del gobbo de Umberto Lenzi - avec Tomás Milián, Pino Colizzi, Isa Danieli, Guido Leontini
  • 1977 : La banda del trucido de Stelvio Massi - avec Luc Merenda, Tomás Milián, Elio Zamuto, Franco Citti, Katia Christine
  • 1977 : La malavita attacca... la polizia risponde! de Mario Caiano - avec Leonard Mann, John Steiner, Maria Rosaria Omaggio, Ettore Manni
  • 1977 : Napoli si ribella de Michele Massimo Tarantini - avec Luc Merenda, Enzo Cannavale, Adolfo Lastretti, Claudio Gora, Marianne Comtel
  • 1977 : La polizia è sconfitta de Domenico Paolella - avec Marcel Bozzuffi, Riccardo Salvino, Claudia Giannotti, Vittorio Mezzogiorno
  • 1977 : Poliziotto sprint de Stelvio Massi - avec Maurizio Merli, Giancarlo Infanti, Lilli Carati, Orazio Orland
  • 1977 : Torino violenta de Carlo Ausino - avec George Hilton, Emanuel Cannarsa, Giuseppe Alotta, Annarita Grapputo, Franco Nebbia, Laura Ferraro
  • 1978 : Il commissario di ferro de Stelvio Massi - avec Maurizio Merli, Janet Agren, Ettore Manni, Cristea Avram, Massimo Mirani
  • 1978 : Un poliziotto scomodo de Stelvio Massi - avec Maurizio Merli, Olga Karlatos, Massimo Serato
  • 1979 : Bersaglio altezza uomo de Guido Zurli - avec Luc Merenda, Gabriella Giorgelli, Paola Senatore, Pamela Villoresi
  • 1979 : I contrabbandieri di Santa Lucia de Alfonso Brescia - avec Mario Merola, Antonio Sabàto, Gianni Garko
  • 1979 : Da Corleone a Brooklyn de Umberto Lenzi - avec Maurizio Merli, Mario Merola, Laura Betti, Van Johnson
  • 1979 : I guappi non si toccano de Mario Bianchi - avec Gabriele Tinti, Paola Senatore, Richard Harrison, Pino Mauro
  • 1979 : Napoli... la camorra sfida e la città risponde de Alfonso Brescia - avec Mario Merola, Antonio Sabàto, Jeff Blynn, Walter Ricciardi, Liana Trouché
  • 1979 : Sbirro, la tua legge è lenta... la mia no! de Stelvio Massi - avec Maurizio Merli, Mario Merola, Carmen Scarpitta, Francisco Rabal, Nando Marineo
  • 1980 : L'avvertimento (1980) de Damiano Damiani - avec Giuliano Gemma, Martin Balsam, Laura Trotter, Giancarlo Zanetti
  • 1980 : Il giorno del Cobra de Enzo G. Castellari - avec Franco Nero, Sybil Danning, Mario Maranzana, Mickey Knox
  • 1983 : À couteau tiré (Copkiller - L'assassino dei poliziotti) de Roberto Faenza - avec Harvey Keitel, John Lydon, Nicole Garcia, Leonard Mann, Sylvia Sydney

Filmographie des néo-polars comiques[modifier | modifier le code]

  • Piedone lo sbirro (1974) de Steno - avec Bud Spencer, Adalberto Maria Merli, Enzo Cannavale
  • Piedone a Hong Kong (1975) de Steno - avec Bud Spencer, Al Lettieri, Enzo Cannavale, Renato Scarpa
  • Squadra antiscippo (1976) de Bruno Corbucci - avec Tomás Milián, Jack Palance, Maria Rosaria Omaggio
  • Squadra antifurto (1976) de Bruno Corbucci - avec Tomás Milián, Robert Webber, Lilli Carati, Giuseppe Pambieri, Tony Ucci
  • I 2 superpiedi quasi piatti (1977) de E. B. Clucher (Enzo Barboni) - avec Terence Hill, Bud Spencer, Laura Gemser, David Huddleston
  • Squadra antitruffa (1977) de Bruno Corbucci - avec Tomás Milián, David Hemmings, Anna Cardini, Leo Gullotta, Alberto Farnese, Bombolo
  • Piedone l'africano (1978) de Steno - avec Bud Spencer, Enzo Cannavale, Baldwin Dakile, Dagmar Lassander
  • Squadra antimafia (1978) de Bruno Corbucci - avec Tomás Milián, Alberto Farnese, Lilli Carati, Roberto Messina
  • Squadra antigangsters (1979) de Bruno Corbucci - avec Tomás Milián, Enzo Cannavale, Asha Puthli, Margherita Fumero
  • 1980 : Delitto a Porta Romana de Bruno Corbucci - avec Tomás Milián, Olimpia De Nardo, Nerina Montagnani, Bombolo
  • 1980 : Piedone d'Egitto de Steno - avec Bud Spencer, Enzo Cannavale, Baldwyn Dakile, Angelo Infanti, Cinzia Monreale
  • 1981 : Delitto al ristorante cinese de Bruno Corbucci - avec Tomás Milián, Bombolo, Enzo Cannavale, Gegia
  • 1982 : Cane e Gatto de Bruno Corbucci - avec Bud Spencer, Tomás Milián, Mark Lawrence, Margherita Fumero
  • 1982 : Delitto sull'autostrada de Bruno Corbucci - avec Tomás Milián, Viola Valentino, Bombolo, Olimpia De Nardo
  • 1983 : Delitto in Formula Uno de Bruno Corbucci - avec Tomás Milián, Dagmar Lassander, Isabel Russinova, Licinia Lentini, Bombolo
  • 1984 : Delitto al Blue Gay de Bruno Corbucci - avec Tomás Milián, Bombolo, Olimpia De Nardo, Paco Fabrini

Néo-polars tardifs[modifier | modifier le code]

  • La fanciulla che ride (1987) de Steno - avec Bud Spencer, Ursula Andress, Mylène Demongeot, Raimund Harmstorf
  • Polizza droga (1987) de Steno - avec Bud Spencer, Ursula Andress, Raymond Pellegrin
  • Cop Target (1990) de Umberto Lenzi - avec Robert Ginty, Charles Napier, Franco Fantasia, Frankie Kein
  • Grosso guaio a Miami (1992) de Alessandro Capone - avec Bud Spencer, Michael Winslow
  • Due detective per una bambina (1993) de Alessandro Capone - avec Bud Spencer, Michael Winslow
  • Io sto con gli indiani (1993) de Alessandro Capone - avec Bud Spencer, Michael Winslow
  • Occhio al ninja, Jack! (1993) de Alessandro Capone - avec Bud Spencer, Michael Winslow

Acteurs[modifier | modifier le code]

Metteurs en scène[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Roberto Curti, Italia odia. Il cinema poliziesco italiano, Lindau Editore, 2006, (ISBN 8871805860)