Nénètse de la toundra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nénètse de la toundra
Pays Russie
Région Sibérie
Nombre de locuteurs 25 000
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 [1] yrk[1]
IETF yrk[1]
Linguasphère 41-CAA-aa

Le nénètse de la toundra est une langue samoyède parlée par approximativement 25 000 personnes, principalement en Sibérie, entre la péninsule de Kanine et le Ienisseï, et l'un des deux principaux dialectes nénètse[2]. Comme son nom l'indique, il est étroitement apparenté au nénètse des forêts, parlé par un plus petit nombre de locuteurs[2]. Comme ce dernier, il s'écrit traditionnellement à l'aide d'une variation de l'alphabet cyrillique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b code générique
  2. a et b Tapani Salminen, « Tundra Nenets »,‎ 1er mars 2012 (consulté le 3 octobre 2012)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fi) Atte Aholainen, Petri Tapio Heikkonen, Sirpa Hutukka, Jaakko Häkkinen, Kimberli Mäkäräinen, Auli Oksanen, Tapani Salminen, Tundranenetsi-suomi-perussanasto, université d’Helsinki,‎ 2011 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]