Nélore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pour la ville indienne de Nellore ou Nélore, voir Nellore

Spécimen de race nélore

La nélore est une race bovine brésilienne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Elle provient de zébus de race Ongole importés au Brésil à partir de 1868. Le livre généalogique a été créé en 1938, puis dans les années 1960, 20 puis 64 zébus ongole ont été autorisés à l'exportation de l'Inde vers le Brésil. Le nom est la différence la plus visible avec l'Ongole, dont il diffère très peu. Certains auteurs considèrent nélore comme un synonyme d'ongole. Étymologiquement et historiquement, Nélore incluait l'Ongole.

Depuis les années 1950, une lignée de Nélore sans cornes a été développée. Elle produit des taureaux reproducteurs destinés à transmettre leur gène « sans cornes » à la génération F. (85 à 90 % sans cornes)

Aujourd'hui, plus de 2 millions de Nélores sont élevés, essentiellement an Amérique. (Brésil, Argentine, Uruguay, États-Unis...)

Morphologie[modifier | modifier le code]

Cette race porte une robe uniformément gris clair et une peau de couleur noire. Les cornes sont en lyre haute chez la femelle et droites chez le mâle.

Elle porte les signes distinctifs des zébus, à savoir une bosse sur le garrot (particulièrement développée chez le mâle), une peau lâche qui pend sous le cou (fanon) et de grandes oreilles légèrement tombantes.

Aptitudes[modifier | modifier le code]

Cette race a été développée exclusivement pour la production de viande. Elle est savoureuse et moins grasse que celle des races européennes élevées dans des conditions analogues.

Elle est reconnue pour ses qualités d'élevage:

  • Qualités maternelles : la vache vêle seule et le veau est vigoureux. Il se lève rapidement et tète tôt, le rendant apte à fuir les éventuels prédateurs. L'élevage peut être mené sans grande présence humaine, réduisant les coûts de production.
  • Résistance à la chaleur : Sa peau noire au poil clair, permet une réflexion de la lumière et une aptitude à supporter la chaleur. Les glandes sudoripares sont plus grandes et plus nombreuses que celles des races européennes.
  • Résistance aux insectes : La peau est épaisse et des muscles sous-cutanés ont la faculté de secouer la peau pour enlever les insectes. La résistance aux maladies véhiculées par les insectes est également supérieure aux races européennes.
  • Efficacité alimentaire : elle accepte les pâturages maigres, plantés d'espèces coriaces et résistantes à la sécheresse. Elle peut passer plusieurs jours sans boire, et accepte les périodes de disette grâce à sa faculté de récupération de son poids. Même s'ils n'atteignent pas le poids de races européennes, les jeunes élevés en feed lots grandissent vite, rendant leur élevage rentable.
  • Efficacité de reproduction : Le vêlage est rendu aisé par la forme du bassin. Les pis courts sont moins sensibles aux maladies. Les reproducteurs ont une bonne longévité.
  • Docilité : ces animaux sont très sensibles aux soins apportés par les vachers et le leur rendent bien.
  • Génétique : Ils sont utilisés dans des croisements pour apporter leurs qualités à un croisement industriel.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]