Néfoud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

28° 18′ N 41° 00′ E / 28.3, 41

Le désert du Néfoud (arabe : صحراء النفود, ṣaẖrā' al-nefūd) est un désert dans la partie Nord de la péninsule Arabique, occupant une grande dépression ovale, de 290 km de long et 225 km de large, sur une superficie de 78 000 à 103 600 km2, selon les délimitations.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Néfoud est un erg, traversé par des vents violents, formant de grande dunes solides en forme de croissant, d'une hauteur pouvant atteindre 180 mètres. Le désert est couvert de sable rouge, provenant de l'érosion de dépôts de grès aux formes étranges.

La pluie intervient une ou deux fois par an, en hiver, mais l'eau s'infiltre immédiatement.

Dans certaines régions de plaine, près des montagnes du Hedjaz, des oasis permettent la culture de dattes, de légumes, d'orge, et de fruits.

Le Néfoud est relié au Rub al-Khali par le désert d'ad-Dahna, un long couloir de plaines de gravier et de dunes de sable, de 1 287 km de long et 24 à 80 km de large.

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant la bataille d'Aqaba, au cours de la Grande révolte arabe, en 1917, les forces dirigées par Aouda Abou Tayi lance une attaque surprise de la garnison turque de la ville côtière d'Aqaba, par le côté Est peu défendu, en prenant une route du désert longue et large, au bord du Néfoud. Le colonel T. E. Lawrence, bon connaisseur de ce désert demande à Aouda de permettre à son groupe de combattants bédouins de se retirer dans le Néfoud, ce qui est refusé, comme non nécessaire. Le film de fiction Lawrence d'Arabie est inexact sur ce point.

Notes et références[modifier | modifier le code]