Nébuleuse de l'Œil de Chat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cat's Eye (homonymie).

Nébuleuse de l'Œil de Chat

Description de cette image, également commentée ci-après

Nébuleuse de l'Œil de Chat,
photo prise par le télescope spatial Hubble
grâce à la caméra de prospection avancée (ACS).

Données d'observation
Époque J2000.0
Type d'objet Nébuleuse planétaire
Ascension droite (α) 17h 58m 33,4s
Déclinaison (δ) +66° 37′ 59,0″
Distance environ 1 623 pc (∼5 290 a.l.)
Magnitude apparente (V) 8,8
Dimensions apparentes 20 " - 5,8'
Constellation Dragon
Découverte
Découvreur(s) William Herschel
Date
Désignations NGC 6543

La nébuleuse de l'Œil de Chat (NGC 6543) est une nébuleuse planétaire située dans la constellation du Dragon, dont l'âge est estimé à 1000 ans.

Elle fut découverte par William Herschel le , et c'est la première nébuleuse planétaire dont le spectre fut étudié, par l'astronome amateur anglais William Huggins en 1864. Elle est située à environ 1 623 pc (∼5 290 a.l.) de la Terre.

Description[modifier | modifier le code]

La nébuleuse de l'Œil de Chat

Alors que la nébuleuse intérieure, avec un diamètre de 20 secondes d'arc, est plutôt petite, elle possède un halo de matière très étendu qui a été éjecté par l'étoile qui l'a engendré pendant sa phase de géante rouge. Le halo mesure 386 secondes d'arc (5,8 minutes d'arc).

Selon une première interprétation, un système binaire serait à l'origine de la nébuleuse. Les effets dynamiques de deux étoiles tournant en orbite l'une autour de l'autre expliquent plus facilement la structure de cette nébuleuse, qui apparaît beaucoup plus complexe que la plupart des autres nébuleuses planétaires connues. Selon ce modèle, le vent stellaire de l'étoile centrale a créé l'enveloppe allongée, faite de gaz dense et lumineux. Cette structure est incluse à l'intérieur de deux lobes de gaz, éjectés plus tôt par cette étoile. Ces lobes sont « pincés » par un anneau de gaz plus dense, probablement éjecté dans le plan orbital du compagnon de l'étoile centrale.

Le présumé compagnon serait aussi responsable d'une paire de jets de gaz éjectés à grande vitesse, perpendiculairement à cet anneau équatorial. Si le compagnon aspirait de la matière d'une étoile voisine, de tels jets pourraient s'échapper le long de son axe de rotation.

Photo prise par le telescope Hubble en 1994

Ces jets expliqueraient certaines caractéristiques étonnantes observées à la périphérie des lobes gazeux. À la manière d'un courant d'eau rencontrant un tas de sable, les jets compressent les gaz devant eux, créant ainsi des structures en « curlicue » et des arcs lumineux, observés à la surface des lobes. Les jets jumeaux pointent maintenant dans des directions différentes de celle de ces structures. Cela signifie peut-être que ces jets sont en précession et clignotent périodiquement.

Les observations montrent que le corps principal de la nébuleuse a une densité d'environ 5000 particules/cm3 et une température d'environ 7000-9000 K. Le halo extérieur a une température plus élevée d'environ 15000 K et une densité beaucoup plus faible.

L'étoile centrale de NGC 6543 est une étoile du type Wolf-Rayet, avec une température d'environ 80000 K. Elle est environ 10000 fois plus lumineuse que le soleil, et son rayon est d'environ 0,65 celui du soleil. L'analyse spectroscopique montre que l'étoile perd de la masse sous forme d'un vent stellaire à une vitesse d'environ 20 milliards de tonnes par seconde. La vitesse de ce vent est d'environ 1 900 km/s. Les calculs indiquent que l'étoile centrale pèse actuellement un peu plus d'une masse solaire, mais des calculs théoriques de l'évolution impliqueraient qu'elle ait une masse d'environ 5 masses solaires.

Observation[modifier | modifier le code]

Sa déclinaison élevée signifie qu'elle est facilement observable de l'hémisphère Nord, où historiquement les télescopes les plus grands ont été situés. Elle est située presque exactement dans la direction du pôle Nord écliptique.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]